publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cure post-natale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. juin 2010)

© Jupiterimages/iStockphoto

La grossesse est un événement merveilleux, mais aussi une réelle épreuve pour le corps.

Et après la naissance, la jeune maman n'a pas de répit : elle se consacre entièrement à son bébé ; la fatigue s'accumule, le corps a du mal à reprendre ses marques.

La cure post-natale, avec son programme de soins adaptés aux suites de la grossesse, procure des bienfaits aussi bien sur le plan physique que psychologique. 

La cure jeune maman peut être pratiquée de 3 à 8 mois après l'accouchement.

La rééducation périnéale ?

L'un des points forts de la cure post-natale est généralement de pouvoir proposer une rééducation périnéale avec un kinésithérapeute, recommandée après un accouchement. En début de cure, un bilan uro-génital permet de voir où en est la jeune maman dans cette rééducation. En fonction de ce bilan, elle continuera la rééducation périnéale ou bien débutera le travail des muscles abdominaux, pour lequel le périnée doit obligatoirement avoir été rééduqué.

Il est cependant généralement conseillé d'avoir terminé la rééducation périnéale avant d'aller en cure de thalassot, et ce pour des raisons de confort (pour profiter au maximum de son séjour, mieux vaut "être sûre" de son périnée), d'efficacité (il est plus intéressant de travailler les abdos en thalasso, car la pesanteur de l'eau facilite les exercices), mais aussi pour des raisons plus intimes (la rééducation du périnée fait travailler une zone intime, aussi la jeune maman sera-t-elle plus à l'aise avec une sage-femme ou son kinésithérapeute personnel).

Concernant cette question de rééducation périnéale, le mieux est d'en discuter avec le centre de thalassothérapie avant de réserver.

Pendant la cure post-natale en thalassothérapie, la jeune maman participera à des séances de gymnastique en piscine afin de faire travailler le corps dans son ensemble. Les séances de s et de respiration contribueront, quant à elles, à la détente musculaire.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité