publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Soins thalasso

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. mars 2011)

© Jupiterimages/Goodshoot

Les centres de thalasso proposent un catalogue de soins très complet. Petit aperçu de ces classiques à visée préventive, curative, ou tout simplement relaxante.

 

Les soins humides

Au centre de ces soins : l'eau de mer chauffée à 34°C. Pluie fine, bains, jets puissants : l'eau de mer est déclinée sous différentes formes afin d'en tirer tous les bienfaits.

Les bains : bouillonnants, hydromassants ou à microbulles, ces soins individuels en baignoire, d'une durée maximum de 15 minutes, promettent une détente générale. Par leur température (34 à 37°c), les bains provoquent une vasodilatation des tissus : ainsi les éléments minéraux de l'eau de mer, éventuellement enrichie d' algues, pénètrent plus facilement. Cette chaleur favorise également la circulation sanguine et contribue à soulager les douleurs.

Les jets des bains bouillonnants ou hydromassants, suivent le retour veineux et les trajets musculaires, et garantissent ainsi une réelle décontraction musculaire.

Les douches : toniques ou relaxantes, effectuées allongé ou debout, les formes et les bienfaits des douches sont multiples.

Lors de la douche à affusion, le curiste, allongé sur un matelas, reçoit une pluie fine d'eau de mer, diffusée sur l'ensemble du corps... effet relaxant garanti !

La douche sous-marine possède au contraire des vertus tonifiantes : le curiste, immergé dans un bain d'eau de mer, est massé par un jet haute pression dirigé par un hydrothérapeute.

La douche à jet est quant à elle plus dynamique : le curiste, debout, tenu à une barre, reçoit un jet d'eau de mer activé par l'hydrothérapeute. Le jet est modulé selon les zones traitées, et suit toujours le trajet veineux. A haute pression, il contribue à lutter contre la cellulite, en brisant les amas graisseux.

Les Jets sous-marins, ou Jet Stream, se pratiquent collectivement. Les curistes effectuent des mouvements, guidés par les hydrothérapeutes, devant un jet fixe. A la clé, une action décontracturante.

Enfin, la manuluve et la pédiluve, également appelées « douches écossaises », consistent à plonger alternativement les mains et avant-bras (manuluve) ou les jambes (pédiluve) dans des bassins d'eau de mer chauds (32 à 33°C) et froids (16 à 17°C). Excellent pour les problèmes de circulations, l' arthrose et les rhumatismes.

 

En plus de cette fiche, lire notre dossier :
> Bien choisir sa thalasso.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité