publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arrêter de fumer

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. août 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

Arrêter de fumer est un véritable défi pour certaines personnes ... pour celles qui sont particulièrement addict au tabac !

La nicotine est le principal facteur de dépendance physique au tabac. Mais il existe aussi une dépendance psychologique, qui se traduit par une envie irrépressible de fumer lors de certaines situations : réunions, soirées, café, situations stressantes.

Lorsqu'on est habitué - depuis des années - à s'allumer une cigarette dans des circonstances bien précises, il est extrêmement difficile de renoncer à ce geste si familier. Arrêter de fumer, cela signifie se séparer d'un geste qui fait partie intégrante du quotidien. Et à la dépendance psychologique et physique s'ajoute souvent la peur... de prendre des kilos après l'arrêt de la cigarette.  

Mais alors, comment arrêter de fumer ? Du jour au lendemain ou petit à petit ? En vacances ou, au contraire, en période d'activité intense pour ne pas avoir le temps de penser à la cigarette ?

Il n'y a pas de miracle et il n'y a pas de solution générale applicable à tous. Cependant, il existe bien quelques règles et conseils qui facilitent le sevrage.

Quand arrêter de fumer ?

Mieux vaut ne pas essayer de se sevrer si la situation professionnelle ou familiale ne s'y prête pas (période d'intense activité professionnelle, problèmes personnels...). Il est préférable de choisir un moment plus calme (en congés par exemple).

Certains veulent arrêter brutalement tandis que d'autres essaient de se sevrer plus progressivement. Certains choisiront des dates symboles.

Dans tous les cas, pour augmenter ses chances, mieux vaut aller à une consultation de sevrage tabagique telle qu'il en existe à présent dans de nombreux hôpitaux.
 

Le syndrome de manque tabagique : c'est quoi ?

Il débute quelques heures après l'arrêt de la dernière cigarette et est maximum au deuxième jour. Il est marqué par différents symptômes possibles :

  • irritabilité, troubles du caractère,
  • troubles du sommeil,
  • anxiété, dépression,
  • troubles de la concentration, diminution de l'efficacité pour des taches demandant une vigilance soutenue,
  • augmentation de l'appétit, appétence pour le sucre, prise de poids de 2 à 3 kilos,
  • toux,
  • diminution de la fréquence des battements du coeur,
  • envies brutales de cigarettes.

 

A voir aussi : notre vidéo sur les symptômes du sevrage tabagique 

Quand une personne qui est dépendante au tabac, s'arrête de fumer, elle peut se plaindre de symptômes liés au sevrage tabagique : irritabilité, sueurs, maux de tête... Pourquoi ? Et comment y remédier ? Explications en vidéo

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dépendance, Bien-être ou Un médecin vous répond !



publicité