publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'hypnose ericksonienne, c'est quoi au juste ? : Les conseils du psychologue

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. septembre 2012)

Interview de Lilian Dupré, psychologue et spécialiste de l'hypnose ericksonienne, qui donne des conseils pratiques...

Quel est le grand principe de base de l'hypnose ericksonienne ?
On part du principe que pour tout comportement, même phobique, la partie du patient qui a mis en place ce comportement l'a fait au service du patient lui-même. Il y a toujours une intention positive.
En fait, il faut utiliser tous les moyens possibles pour générer un nouveau comportement et remettre du positif dans une autre attitude. Les moyens utilisés peuvent être variés, tout dépend de la réaction et des souhaits du patient.

Comment vous y prenez-vous pour réussir à modifier le comportement d'un patient en souffrance ?

En fait, nous partons du principe que ce symptôme dont souffre le patient, a été positif et utile à un certain moment de sa vie. Tous les problèmes d’aujourd’hui ont été des solutions par le passé. Evacuer ce symptôme ne suffit pas. Il va falloir le remplacer par autre chose. Ne pas laisser une « case vide ». L’ hypnose, la transe, n’est qu’un moyen, un outil pour accéder à l’ inconscient. Le patient, en état de transe est à la fois conscient, et à la fois, en phase avec son inconscient. Je vais l’aider à retrouver dans ses souvenirs, des sensations heureuses où il était en pleine confiance, par exemple. Il va s’agir ensuite par différentes méthodes et différents protocoles, de replacer cette sensation là où il y a manque ou sensation négative. Pour cela, je combine mes protocoles thérapeutiques avec des métaphores, des contes qui parlent à l’inconscient du patient.

Vous auriez un exemple à nous donner ?

Je pense à un enfant que j’ai eu à aider. Il souffrait de troubles du sommeil. En fait, il avait une peur panique au moment de s’endormir. C’était une véritable phobie. Nous avons d'abord travaillé au niveau des stratégies mentales. Je lui ai demandé de m’apprendre à avoir peur. Il m’a appris. Il m’a raconté que d’abord, une fois couché lumière éteinte, il fallait regarder partout autour de soi. Puis qu’il fallait écouter jusqu’à ce que l’on entende un bruit. Là, il fallait imaginer que ce bruit provenait d’un fantôme. Et voir les fantômes « dans sa tête ». La peur commençait à venir. Ensuite, il fallait attendre un autre bruit. Là, on voyait le fantôme un peu plus grand, on savait qu'il s’approchait.
Tout en racontant cela, l’enfant se ratatinait dans son fauteuil. Sa peur était visible. Ensuite, il fallait attendre le bruit suivant et le fantôme était là, immense : bouh ! et l’enfant était terrifié.
Tout cela reposait de plus sur la croyance qu’il était seul, sans personne pour l’aider. Il s’était déconnecté des états internes de sécurité, de protection... pour se connecter à la peur.
Cet enfant savait également s'endormir très facilement lorsqu'il était avec ses cousins. Il possédait donc déjà une stratégie d'endormissement efficace. Le but de la thérapie était donc de reconnecter cet enfant à la sécurité et à la confiance, et ainsi de le déconnecter de la peur. L'hypnose a permis de transférer la stratégie d'endormissement efficace aux contextes où l'enfant était tout seul dans sa chambre. En trois séances, il allait mieux.

Une fois la personne en état hypnotique, vous utilisez d'autres méthodes de thérapie ?

Bien sûr. L’hypnose n’est qu’un outil pour accéder à l’inconscient. Ce n'est qu'un moyen de transport pour aller d'un point A à un point B. Un peu comme un bus. Ensuite, à l'intérieur de ce bus, pendant le trajet, pour pouvez faire ce que bon vous semble : apprendre, jouer aux cartes, dormir et vous ressourcer... Je peux donc utiliser des protocoles spécifiques à l'hypnose éricksonienne ou bien des outils empruntés à la PNL, à la gestalt thérapie, à la systémique... Après bientôt 15 ans de pratique et de recherche dans le domaine du changement, je travaille également beaucoup avec des protocoles que j'ai moi-même développé.

Lilian Dupré, psychologue et spécialiste de l'hypnose ericksonienne

Lilian Dupré, psychologue et spécialiste de l'hypnose ericksonienne



publicité