publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Savoir détecter une schizophrénie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2010)

© Banana Stock Ltd.

Les troubles schizophréniques touchent environ 600 000 personnes en France, et commencent à se manifester, généralement, chez les jeunes.

Pour faire simple, la schizophrénie est une psychose qui se traduit par une modification du comportement de la personne et une perte de contact avec la réalité.

En fait, il n’existe pas une schizophrénie, mais des troubles schizophréniques. Le terme regroupe un ensemble de symptômes dont l’expression peut être un délire, des hallucinations, des troubles cognitifs, ou encore un isolement affectif et social... Rien à voir donc avec le dédoublement de personnalité dont on a souvent parlé pour définir (un peu trop simplement) la schizophrénie.

Les causes de la schizophrénie sont encore assez mystérieuses. Il semble que le facteur génétique soit une des hypothèses, mais d'autres facteurs interviennent. En effet, les études ont montré qu’un enfant voyait son risque augmenter de 10 % si l’un de ses parents du premier degré (père, mère, frère, sœur) était atteint, de 40 % si ses deux parents sont schizophrènes, et de 50 % si son vrai jumeau est frappé par la maladie.

Ce dossier précise comment détecter une schizophrénie, avec ses signes avant-coureurs, suffisamment tôt, et de quelle façon intervenir pour être aidé de manière efficace.

Auteur : Sylvie Charbonnier.
Expert consultant : Docteur Anne Gut-Fayand, psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris.
Dernière remeise à jour : septembre 2011.



publicité