publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Quand emmener son enfant chez un psy ? : les conseils d'un psychiatre

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. octobre 2011)

Quand un parent doit-il se décider à emmener son enfant chez le psy ?

Je dirais, quand la situation est bloquée. Quand les parents se sentent impuissants face à la souffrance de leur enfant. Et cela, quel que soit l’âge de l’enfant.

Quel est le rôle du pédopsychiatre ?

Son rôle est de permettre à l’enfant de se séparer des problèmes de ses parents. Vous savez, les enfants fonctionnent tous comme ça : ils se sentent responsables des problèmes des grands. Et c’est cela qui génère tant d’angoisse chez eux. Ils ont leurs propres problèmes, scolaires ou avec les copains, et en plus, ils portent les problèmes de leurs parents. C’est lourd. Et parfois, cela conduit à des situations de blocage. L’enfant développe alors des symptômes ou des comportements invalidants pour lui, et inquiétants pour les parents. C’est là qu’il faut aller consulter.

Quand l'enfant a besoin d'un psy, est-ce que ce sont les parents qui ont failli à leur tâche ?

Pas forcément, bien sûr. Il ne s’agit pas de culpabiliser les parents. Mais, pour être parent, dans l’idéal, il faudrait être adulte. Et c’est affolant de voir le nombre de parents qui sont eux-mêmes restés des enfants. Qui, justement, ne se sont pas encore séparés des problèmes de leurs propres parents à eux. Et qui, du coup, se retrouvent complètement dépassés par leurs petits.

Le rôle des parents reste donc essentiel, même si cela n'est pas toujours facile...

Je crois vraiment qu’il ne faut pas banaliser le rôle de parents. Pour grandir, un enfant a besoin d’être porté, d’être soutenu. Il a besoin, pour se repérer dans la vie, de bornes, de limites, de points fixes. C’est cela qui va lui permettre de se construire et de devenir lui-même, à son tour, un adulte. S’il a en face de lui des parents-enfants qui inversent les rôles, qui lui demandent, à lui, son avis sur des décisions à prendre ou qui sont trop dans le doute, alors l’enfant se sent débordé et répond à ce trop plein d’angoisse par des symptômes. Ce n’est pas à l’enfant de porter ses parents. C’est l’inverse. Ce sont les parents qui doivent porter l’enfant jusqu’à l’âge adulte.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans notre FORUM Enfants ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :
> Être parent : une question d'éducation, de psychologie et d'autorité
> Les préoccupations des adolescents
> J'ai peut d'être un parent toxique



publicité