publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mon enfant est stressé ! : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. mai 2014)

Un enfant stressé a souvent plusieurs raisons de l’être. Des causes qui peuvent être liées à sa personnalité, et externes, liées à l’entourage, au contexte de vie...

Si 80% des demandes de consultations psychologiques concernent des difficultés scolaires, il est rare qu’un seul facteur soit mis en cause. Mais si le stress se majore en semaine et disparaît pendant les vacances scolaires, la pression scolaire peut y être pour quelque chose. Voici les principales causes de stress chez un enfant :

- Le manque de confiance en soi
Le manque de confiance en soi vient de l’impression de ne pas disposer de compétences suffisantes pour atteindre un idéal. Cet idéal peut provenir de l'enfant lui-même ou des exigences de son entourage. L’enfant se sent nul, a l’impression de ne pas être à la hauteur et ne cesse de se mettre la pression pour ne pas (se) décevoir.

- L'anxiété de performance
L’enfant est mu par l'envie de bien faire, à tel point qu'il peut en être paralysé d' angoisse. Voilà qu'il perd une énergie folle dans une quête de perfection mobilisée par la peur de l’échec. Cette angoisse est particulièrement perceptible lors des évaluations scolaires ou des compétitions, dans le cadre d’activités scolaires ou extra-scolaires.

- L'angoisse de séparation
Voilà une angoisse très fréquente qui peut pointer son nez dès le passage en crèche ou en nounou. On la reconnaît à la crise de larmes qui accompagne le moment de séparation avec les parents, par exemple à l’arrivée à la crèche, et à la rancune des retrouvailles en fin de journée. L’enfant boude ses parents lorsqu’ils viennent le chercher. C’est au moment de la maternelle que cette angoisse peut devenir source de stress pour l’enfant, alors indisponible aux apprentissages, trop préoccupé qu’il est par l’absence de ses parents.

- Les phobies
Autre cause de stress : certaines phobies, comme la phobie sociale, la peur de vomir ou encore la peur d’attraper une maladie... sont sources de stress pour l’enfant. Parfois associées à l’angoisse de séparation, ces phobies se trouvent exacerbées en milieu scolaire et participent directement ou indirectement au stress de l’écolier.

- Les pressions externes
Toute pression exercée sur l’enfant peut être source de stress lorsqu’elle excessive et qu’elle ne répond pas aux capacités de l’enfant. Ces exigences peuvent provenir des parents, de l’école, ou encore de la sphère médiatique.

- L'incertitude des repères
Le stress peut être lié à l’incertitude des repères inhérente à la société actuelle, qu’ils s’agissent des repères familiaux (éclatement familial, parcours migratoires, divorces, etc.), culturels ou moraux. Ainsi, la fragilité de ces repères ajoutée aux sollicitations multiples (pression médiatique, influence des camarades, etc.) stimule tout en précarisant l’autonomie de l’enfant. Le risque est qu’il intègre ces pressions multiples tout en se rendant responsable de ses manquements. Particulièrement stressant pour un enfant !

- Les violences à l'école
Bien plus fréquentes qu'elles n'y paraissent, les violences ordinaires à l'école sont une source majeure de stress pour les écoliers. Qu'il subisse des moqueries, des insultes écrites ou orales, ou encore des violences physiques (croche-pied, ballon reçu à son insu, etc.), l'enfant peut être stigmatisé dès la maternelle dans un rôle de victime ou de bouc-émissaire.

- L'isolement
L'école est le lieu de la scolarité, mais aussi de la socialisation. Et la pression sociale y est très forte. L'isolement d'un enfant au sein de sa classe peut rendre le milieu scolaire angoissant, et donc stressant.



publicité