publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’inceste : oser en parler ! : Les comportements limites

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. septembre 2012)

Voici quelques exemples de comportements limites, de comportements qui peuvent dériver vers l'incestuel...

1 - Un oncle un peu trop insistant quant à la poussée de la poitrine de sa nièce qui se permet des remarques égrillardes, totalement déplacées sur une adolescente gênée, est blâmable d’instaurer un climat incestuel malsain.

2 - Une mère qui habille sa fille sexy en vue de son premier rendez-vous galant intervient de façon inopportune dans la vie sexuelle de sa fille en la confondant avec elle-même.

Une mère célibataire qui n’a aucune retenue pudique, se promène nue alors qu’elle vit seule avec son fils adolescent, met en place un climat érotique dangereux pour l’équilibre psychique de son fils.

3 - Un parent qui fait dormir son enfant dans le lit conjugal, uniquement lorsque l’autre parent n’est pas là, induit une confusion des rôles, qui pourrait être mal interprétée par l’enfant.

Maladresses à proscrire
Souvent les enfants ne connaissent de référentiel que celui de leur propre famille et pensent qu’il s’agit-là d’un modèle légitime. Il est de bon ton d’être attentif sans excès aux signes pouvant traduire un certain mal-être chez son enfant.

En effet, dans les exemples cités, il peut y avoir de la maladresse car certains parents ne voient pas grandir leurs enfants, une absence de sensibilité ou une envie de trop bien faire. C’est là qu’il faut être vigilant. Si l’adolescente montre sa gêne, que le fils détourne le regard de sa mère dénudée, que l’enfant devient tout-puissant, il est important de saisir ces signaux. C’est dans la répétition de ces actes gênants que prend naissance l’incestuel, qui se différencie là du geste banal du parent convaincu de bien agir. Ce dernier cessera toute activité visant à mettre l’enfant mal à l’aise, alors que celui qui est pris dans l’incestuel, ignorera le mal-être de l’enfant.



publicité