publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Dépression : éviter la récidive : Quand la dépression devient chronique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. septembre 2011)

Quand les épisodes dépressifs se succèdent sans aucun vraiment élément déclencheur... l’incompréhension s’installe.

> Il semblerait que l'âge du premier épisode dépressif joue un rôle dans la chronicisation de la maladie. Plus la première dépression apparaît tôt, plus grand serait le risque de rechute. D’autres facteurs sont soulignés : certains dérèglements hormonaux, des troubles du sommeil ou une exposition insuffisante à la lumière du jour.

> L'hérédité serait également en cause. Il existe des familles de dépressifs. Dans tous les cas, il ne faut pas banaliser le premier épisode dépressif. Il faut traiter efficacement dès la première fois et ne pas attendre la répétition.
Le traitement antidépresseur doit être suivi plusieurs mois et doit être associé à une thérapie. Médicaments et thérapie, c’est 80 à 90% de succès.

Dans certains types de dépression, quand la dépression s'avère chronique, c’est un traitement à vie qui sera envisagé. C’est le cas des troubles bipolaires et des problèmes maniaco-dépressifs. L’arrêt du traitement peut avoir des conséquences désastreuses. Il n’est pas forcément confortable d’avoir à prendre des pilules tous les jours, mais si c’est la condition de la bonne santé, pourquoi pas ?



publicité