publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Epaule : son anatomie: vidéo

L'anatomie de l'épaule

#Vidéo sur l'anatomie de l'épaule

Constituée d' os, de tendons, de ligaments et de muscles, l'articulation de l'épaule est l'une des articulations les plus flexibles du corps humain. Elle permet la connexion des bras avec le torse. En étant très mobile, elle est aussi assez instable... il peut être donc "facile" qu'une épaule puisse se déboîter.

L'épaule dans son anatomie se compose de trois os : l'omoplate, la clavicule et l'humérus. Ils sont mis en relation par deux articulations qui permettent aux bras de bouger : l'articulation acromio-claviculaire et l'articulation scapulo-humérale.

L'articulation acromio-claviculaire, entre la clavicule et l'omoplate, nous permet de lever le bras au-dessus de la tête. Elle se trouve entre la clavicule et l'acromion qui est placé à l'extrémité de l'épaule (elle est une extension en haut et sur la partie externe de l'omoplate).

L'articulation scapulo-humérale, entre l'omoplate et l'humérus, est mobile et permet au bras de faire des mouvements circulaires sur le devant du corps. L'extrémité de l'humérus est sphérique et s'emboîte dans la partie concave de l'omoplate, ou cavité glénoïde. Entre la tête de l'humérus et la cavité glénoïde se trouve un bourrelet : un cartilage qui permet de stabiliser l'articulation.

A l'intérieur de ces deux articulations, il y a les bourses, des espèces de petits sacs qui secrètent un liquide lubrifiant permettant de réduire les frictions entre les différentes parties mobiles de l'articulation. Pour maintenir l'humérus sur l'omoplate et permettre les mouvements, intervient un groupe de quatre muscles, appelé la coiffe des rotateurs.


publicité