publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Contraception : faut-il faire un bilan de coagulation avant de prendre la pillule ?: vidéo

Bilan de coagulation avant la pillule

#Vidéo : Faut-il faire un bilan de coagulation avant de prendre la pilule ?

Dans cette vidéo, le Pr Bernard Hédon, gynécologue-obstétricien au CHU de Montpellier et Président du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français, explique pourquoi il n'est pas nécessaire de faire systématiquement un bilan de coagulation avant de commencer un traitement contraceptif hormonal.

Avant de prendre la pilule, il est recommandé de faire un certain nombre d'examens biologiques pour dépister les éventuels facteurs de risques qui pourraient se présenter chez la femme. C'est le médecin qui demande ces examens.

Toutefois, le bilan de coagulation n'est pas systématique, puisque cet examen ne permet pas d'anticiper un risque de thrombose avant de commencer à prendre la pilule contraceptive. La thrombose est une pathologie multifactorielle, et le résultat d'un élément sanguin ne suffit pas à juger le risque d'une thrombose.

La meilleure manière de dépister le risque de thrombose est de bien étudier l'histoire personnelle et familiale de la femme souhaitant prendre un contraceptif. A la suite de cet entretien, quand le risque est présent, la réalisation d'un bilan de coagulation est justifiée et sensée. En fonction du résultat, la prise de la pilule contraceptive peut être contre-indiquée.

Bon à savoir : comment prévenir une thrombose ?

A lire aussi : 
> Quelle pilule choisir ?
VIDEO : la différence entre pilule de 2ème et de 3ème génération
> Pilule de 3ème génération : quels risques ?


publicité