publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Colon sous surveillance: vidéo

L'INSERM fait le point sur le test prédictif du risque de cancer colorectal.

Bonne nouvelle : une équipe de chercheurs est parvenue à mettre au point un nouveau test qui permettrait de détecter le risque de cancer du colon (ou plus exactement de cancer colorectal), la 4ème cause de décès par cancer en France.

Deux chercheuses de l'Inserm, Catherine Seva et Audrey Ferrand, en collaboration avec le Centre de recherche en cancérologie de l'Université de Toulouse III - Paul Sabatier, ont analysé une association significative entre la présence de taux élevés de progastrine (une protéine souvent impliquée dans la genèse du cancer du colon) et l'apparition de lésions précancéreuses.

Sur cette base, les chercheurs ont donc mis au point un test prédictif de risque du cancer colorectal qui détecte le niveau de progastrine dans les polypes intestinaux qui ont été enlevés par coloscopie.

Dans cette vidéo, Catherine Seva nous explique l'importance de ce test pour le diagnostic précoce du cancer du colon. Cela nécessitera d'autres études pour confirmer ces travaux. Mais l'objectif final est - après chaque opération sur des polypes intestinaux, d'analyser le taux de progastrine présent dans chaque polype, et de savoir quels patients devront être alors particulièrement surveillés.

Une vidéo Inserm.


publicité