publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Manque de vitamine D

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. novembre 2015)

Le manque de vitamine D est un sujet dont on parle de plus en plus, car on sait maintenant que ce déficit vitaminique peut avoir des conséquences importantes sur la santé.

Mais la vitamine D, c'est quoi au juste ? A quoi sert-elle ? Pourquoi une carence peut-elle sérieusement nuire notre santé ? Et surtout : comment peut-on prévenir ou remédier à un déficit de vitamine D ? Dans notre dossier spécial, vous allez tout savoir !

 

A quoi sert la vitamine D ?

La vitamine D, appelée aussi calciférol (du latin : « qui porte le calcium ») sert à absorber le calcium, le phosphore et le magnésium au niveau de notre intestin, et à réabsorber le calcium et le phosphore au niveau des reins.

Elle aide aussi à la fixation du calcium sur les os : en clair, elle permet à nos os de grandir et de se renouveler, et à nos muscles de mieux fonctionner. 

La vitamine D agit par ailleurs comme une hormone hypercalcémiante, en entrant en rapport avec les autres hormones du métabolisme phosphocalcique, mais elle a aussi des actions sur le rein et notre système immunitaire.

Ainsi, cette vitamine multitâches participe à différents processus importants dans notre organisme. Un manque de vitamine D a donc des conséquences directes à plusieurs niveaux. 

 

Les apports en vitamine D

Les apports journaliers recommandés (AJR) en vitamine D sont :

Mais ces apports ne permettent pas de corriger une éventuelle carence de vitamine D.

 

Les sources de vitamine D

La vitamine D, ou vitamine antirachitique, se trouve en petites quantité dans l'alimentation, notamment dans : les huiles de poisson (foie de morue), les poissons gras, le beurre, les céréales, les jaunes d’œufs, le cacao, le foie de veau et (en quantités minimtes) dans le lait.

Mais notre source principale de la vitamine D est le soleil qui couvre entre 50 et 90% de nos besoins. C'est le soleil qui nous permet de synthétiser de la vitamine D : celle-ci se forme au niveau de la peau, sous l'effet des rayons ultra-violets et sous l'action du cholestérol présent dans notre organisme.

 

Les causes du manque de vitamine D

On comprend donc pourquoi une alimentation inadaptée, mais surtout l'absence de soleil peut conduire à un manque de vitamine D.

Il est vrai que chez nous, les hivers sont souvent longs et l'ensoleillement général est assez faible. Les UVB, responsables de la synthèse de la vitamine D, agissent finalement assez peu, surtout en cas de pollution atmosphérique. Notre mode de vie de citadins, travaillant une grande partie de la journée enfermés dans des bureaux, n'aide pas non plus. On estime ainsi qu'environ 80% de la population de la région parisienne souffrerait d'une insuffisance ou d'une carence en vitamine D !

Il faut cependant savoir que le déficit de soleil - et donc le risque de manque de vitamine D - ne concerne pas uniquement les pays du nord : dans les pays du sud, le soleil est certes plus présent. Mais depuis qu'on connaît les dangers des rayons UV, on a tendance à éviter une trop fortes expositions au soleil, par exemple en se protégeant par de longs habits, en sortant moins à l'extérieur...

Bien sûr, les dermatologues ont raison de nous mettre en garde contre les méfaits du soleil ! Mais le soleil reste une source d'énergie et de vitamine D essentielle pour nous. L'éviter totalement n'est donc pas une solution, puisque un manque soleil peut entraîner une carence de vitamine D et de ce fait favoriser certains problèmes de santé. 

D'autres causes possibles du manque en vitamine D

Si le manque d'exposition au soleil est une raison majeure d'un déficit en vitamine D, d'autres causes sont possibles et peuvent être recherchées par le médecin. Par exemple :

En fonction des éventuels autres symptômes, le médecin orientera son diagnostic et prescrira un bilan biologique précis, voire d'autres examens.

 

Auteurs : Sylvie Charbonnier et Di Nicolas Evrard.
Consultant expert : Dr Hervé Bard, rhumatologue, médecin à l'hôpital américain de Neuilly, et attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris.

 

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité