publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cuisinez en faisant le plein de vitamines ! : Bien acheter et conserver ses aliments

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. août 2011)

Entre le moment où ils sont récoltés et celui où nous les consommons, les fruits et légumes perdent de la teneur en vitamines. Des fruits et légumes laissés trop longtemps sur l’étale d’un marchand prennent une apparence flétrie. La notion de produit frais peut être trompeuse, un fruit tout juste cueilli n’a rien à voir avec un fruit qui aurait beaucoup transité, exposé à la lumière et la chaleur.

Les aliments dans notre frigo...
Pour les conserver au mieux, les produits frais peuvent être rangés au réfrigérateur à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Le temps de conservation idéal varie beaucoup d’un aliment à l’autre et se révèle difficile à déterminer avec précision. En principe, plus vite on les consomme, mieux c’est. Quelques jours au réfrigérateur protégent la teneur en vitamines des produits frais.

Le mieux : surgelés, conserves, ou sous vide ?

Entre les surgelés, les conserves... ou le sous vide : quel est le conditiionnement le mieux adapté pour garder au maximum la qualité nutritionnelle des aliments ?

Les produits surgelés le sont juste après maturité des aliments, la teneur en vitamines est donc optimale. Le procédé de surgélation ne détériore pas les vitamines. Lors de la préparation de ces aliments, la décongélation équivaut à une cuisson normale en terme de perte vitaminique.

La nourriture en conserve garde une bonne qualité nutritionnelle puisqu’elle est protégée de la lumière dès son conditionnement. Les industriels ont des autorisations d’ajout en vitamines anti-oxydantes pour ralentir la détérioration des aliments. Il est conseillé de consommer le jus dans lequel baigne la nourriture pour les vitamines qu’il contient.

Il en va de même pour les produits conservés sous vide, car le processus de dégradation a été stabilisé.

Seuls les aliments lyophilisés que l’on consomme peu, peuvent présenter des pertes en vitamines.

Quid des produits "bio" ?

Tous les produits portant l’appellation "bio" sont réputés pour leur goût qui serait meilleur. Ils sont recherchés pour la façon dont on les cultive, sans engrais industriels ni pesticides. En terme d’environnement, nombreux sont ceux qui louent les produits "bio". Alors, forcément, on serait en droit de croire que les aliments bio ont des qualités nutritionnelles bien supérieures...

En fait, on ne relève pas de différence sur le plan nutritionnel par rapport aux produits cultivés de façon courante, selon un rapport de l’Agence nationale alimentation, environnement, travail (anciennement Afssa - Agence française de sécurité sanitaire des aliments). Les fruits et légumes "bio" ne contiendraient pas plus de vitamines.

... et des produits "enrichis en vitamines" ?

Pour optimiser la qualité de nos apports nutritionnels, on aurait tendance à privilégier l'achat d'aliments ou de produits enrichis en vitamines. Que peut-on en espérer ?
Que faut-il en penser ?

Les produits dits "enrichis en vitamines" n’ont pas de réelle valeur santé ajoutée. Les autorisations d’enrichissement en vitamines ne permettent que des teneurs supplémentaires limitées et modestes pour éviter tout apport excessif.

Mis à part les produits enrichis en vitamine D, la plupart des produits "enrichis en vitamines" relève de l’argument marketing plutôt que d'un réel apport nutritionnel...

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité