publicité

publicité

6 super aliments contre les douleurs intestinales

Publié par : rédaction Onmeda (13. septembre 2017)

© iStock

Langue chargée, nausées, constipation : voici quelques symptômes très désagréables que vous font subir vos intestins sensibles. Heureusement, en adaptant votre alimentation, vous pouvez remédier à ces désagréments.

Découvrez 6 super aliments qui vous aideront en cas de douleurs intestinales :

Le coing

Fruit du cognassier, le coing entre dans la catégorie des végétaux astringents et se révèle très utile en cas de diarrhée. Il ne doit pas être consommé cru en raison de son âpreté, aussi le retrouve-t-on plutôt sous forme de confiture, de gelée ou de compote.

Riche en potassium et en vitamine A, B et C, il contient également de l’acide malique ainsi que des tanins. Ces derniers respectent la muqueuse gastrique et ne provoquent pas d’irritations. Comme la pomme, il renferme des pectines.

Ces substances gélatineuses régularisent le transit et sont renommées pour leurs bienfaits sur les intestins. Selon une étude britannique, réalisée par des chercheurs du UK's Institute of Food Research (1), les pectines exerceraient un effet préventif sur les cancers gastro-intestinaux.

La carotte

Ce légume-racine, amplement pourvu en sels minéraux et en béta-carotène (précurseur de la vitamine A), possède l’avantage d’être à la fois laxatif et astringent. Utile en cas de constipation ou de diarrhée, la carotte s’avère précieuse pour normaliser les fonctions intestinales. En cas de sensibilité aux fibres, on la consommera bien cuite.

La pomme de terre

Généralement appréciée de tous, la pomme de terre aide à maintenir les intestins en bonne santé. Des recherches (2) ont établi que l’amidon, très présent dans ce féculent, serait capable de diminuer les risques de venue d’un cancer de l’intestin grêle, ainsi que d’agir sur le syndrome du côlon irritable.

La banane

Très nutritive et riche en potassium, la banane convient aux personnes souffrant de problèmes de digestion. Ce fruit permet d’être rassasié rapidement, n’irrite pas les intestins et ne donne pas de ballonnements. Cependant, il peut occasionner des allergies chez certains.

Le kéfir de lait

Originaire de Russie, et plus précisément de la région du Caucase, le kéfir désigne habituellement un lait de chèvre fermenté. Il peut aussi se préparer à partir de lait de vache. Boisson excellente pour la santé de la flore intestinale, appelée aussi microbiote, elle se digère très facilement et aide à régulariser le transit.

Le yaourt

On ne présente plus le yaourt, aliment nourrissant, léger et très digeste. Fabriqué à partir de lait de vache, de chèvre ou de brebis, il protège le système digestif et la sphère intestinale grâce à l’action ses ferments lactiques. Il est préférable de le choisir nature, sans adjonction de sucre ou de fruits.

Pour améliorer les digestions difficiles ou les douleurs d’intestins, de simples mesures d’hygiène alimentaire rendront déjà de grands services. Cependant, une consultation médicale s’impose si les symptômes perdurent.

Bon à savoir : 15 conseils pour ménager votre estomac

Auteur : Véronique Michelan

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Plus de 10 remèdes contre la constipation
La constipation traitée par homéopathie
Brûlures d'estomac : que faire ?
L'homéopathie contre les ballonnements
Allergies alimentaires : l'essentiel à savoir

Sources :

(1) Norwich BioScience Institutes. "Pectin Power: Why Fruits And Vegetables May Protect Against Cancer's Spread." ScienceDaily. ScienceDaily, 14 October 2008. <www.sciencedaily.com/releases/2008/10/081013084334.htm>.

(2) Society of Chemical Industry. "Potato Salad May Help the Immune System." ScienceDaily. ScienceDaily, 25 June 2007. <www.sciencedaily.com/releases/2007/06/070625080937.htm>.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !