publicité

publicité

Dépistage du cancer du côlon

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. mars 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le cancer colorectal est une tumeur maligne qui se développe à partir de la muqueuse du côlon (ou gros intestin), ou du rectum. En effectuant un dépistage, c'est-à-dire en détectant un cancer (assez souvent à un stade précoce), les chances de guérison augmentent fortement, et les traitements proposés sont moins lourds.

Lorsque le cancer est diagnostiqué au stade 1 (c'est-à-dire à une stade très précoce), les chances de guérison augmentent fortement.

Les personnes concernées

Après 50 ans, le risque d'être touché par la maladie augmente ; aussi chez les hommes et les femmes, il est recommandé d'effectuer un test de dépistage, tous les deux ans, et jusqu'à 74 ans.

Cette démarche vise à détecter, au plus tôt, en l'absence de symptômes, des lésions susceptibles d'êtres cancéreuses ou d'évoluer vers un cancer. Le dépistage peut être effectué de deux manières : dans le cadre d'une programme organisé par les autorités sanitaires, ou alors dans le cadre d'une démarche individuelle de la part du médecin ou du patient.

Voir aussi la vidéo :

Avec plus de 42 000 nouveaux cas chaque année, le cancer du côlon est le plus fréquent des cancers en France. Il s'agit d'une tumeur maligne qui se développe sur tout le trajet du colon. Explications en vidéo…

Un dépistage spécifique


Certaines personnes sont plus exposées au cancer du côlon que d'autres. Chez celles-ci, un dépistage spécifique doit être mis en place. Le gastro-entérologue recommande chez elles une surveillance particulière, avant l'âge de 50 ans :

  • Si dans la famille, un proche a été atteint d'un cancer colorectal avant 65 ans ou si les deux parents en ont été atteints,
  • Si on souffre, ou si on a souffert d'une maladie inflammatoire chronique (rectocolite hémorragique ou maladie de Crohn),
  • Si on a déjà été victime d'un premier cancer colorectal ou d'un adénome de plus d'un centimètre,
  • Si on fait partie d'une famille atteinte du syndrome de Lynch ou d'une Polypose Adénomateuse Familiale (PAF).