publicité

publicité

7 conseils pour garder vos ongles en bonne santé

Publié par : rédaction Onmeda (24. mai 2016)

© iStock

Publi-communiqué

Les ongles peuvent être victimes de différents problèmes, ou traduire notre état de santé. Ils sont aussi représentatifs du soin que nous leur portons. Garder des ongles (des mains, comme des pieds) en bonne santé, c’est d’abord avoir les bons gestes et les bons réflexes !

Voici 7 conseils pour bien prendre soins de ses ongles

1. Prendre soin de vos mains et de vos pieds
2. Avoir une alimentation variée et équilibrée
3. Penser aux remèdes naturels
4. Soigner la coupe de ses ongles
5. Manucure : privilégier les bons produits
6. Ne pas abuser des vernis
7. Prévenir les mycoses

1 - Prenez soin de vos mains et de vos pieds

Un conseil évident, encore faut-il l’appliquer …

Avoir des mains et des ongles soignés nécessite par exemple de ne pas manipuler de produits d’entretien à mains nues, mais d’utiliser des gants.

En finir avec la cigarette ! Fumer fragilise en effet les ongles en plus de laisser une couleur jaunâtre disgracieuse à l’extrémité des doigts au fil des années. Une raison de plus d'arrêter de fumer !

Les personnes onychophages (qui se rongent les ongles) fragilisent leurs ongles qui deviennent cassants, friables ou au contraire très mous. D’autres encore, en mangeant leurs cuticules ou la peau de leurs doigts (dermatillomanie) s’exposent à des infections locales à répétition.

Alors si un vernis amer ne vient pas à bout de vos petites manies, il est temps d’apprendre à gérer votre stress avant qu’il ne vous ronge ! Ou même envisager l’aide d’une psychothérapie comportementale.

A côté de ces recommandations spécifiques, pensez à hydrater régulièrement vos mains, vos pieds et donc vos ongles à l’aide d’une crème, vous les protégerez et les fortifierez.

2 - Ayez une alimentation variée et équilibrée

Cela contribue aussi à la bonne santé de vos ongles. Tout en conservant un régime alimentaire diversifié, privilégiez les aliments riches en vitamine B (légumes, œufs, céréales complètes, crustacés…), en zinc, cuivre...

Il faut aussi avoir un apport suffisant en protéines (pour la synthèse de la kératine).

Et si votre alimentation vous paraît mal équilibrée, pas assez diversifiée, et que vous avez des ongles cassants, si nécessaire, vous pouvez opter éventuellement pour des compléments alimentaires riches en vitamines A et B, magnésium, cuivre, zinc…

3 - Pensez aux remèdes naturels

Les astuces de nos grand-mères ont la cote ! En complément de la classique brosse à ongles, sachez que :

  • le citron nettoie et blanchit les ongles (actif contre sur la nicotine),
  • l’huile d’olive hydrate et renforce les ongles (idéal pour les ongles qui se dédoublent),
  • un bain de gros sel adoucit les ongles. L’opération peut être à renouveler 1 à 2 fois par mois, pendant quelques minutes seulement.

En ce qui concerne les soins « techniques » des ongles, comme vous allez le découvrir certains gestes sont indispensables, d’autres sont à proscrire !

4 - Soignez la coupe de vos ongles !

Le soin de vos ongles passe aussi par une coupe adéquate de ceux-ci et donc par l’utilisation d’instruments adaptés et devant être correctement manipulés.

Privilégiez une lime à ongles à grains à une lime en métal, plus agressive, et préférez de petits ciseaux de manucure plutôt qu’un coupe-ongles.
Limez toujours vos ongles naturels dans le même sens, sans va-et-vient.

Une bonne coupe des ongles, plutôt droite, carrée et pas trop courte sur les côtés est une des meilleures façons de se prémunir des ongles incarnés ! Cela vous évitera une visite chez un pédicure-podologue.

Les ongles doivent toujours être soignés et traités en douceur.

5 - Manucure : oui, mais avec les bons gestes et produits !

Les produits utilisés pour le soin des ongles ne doivent pas être agressifs afin de ne pas les abimer. Le choix de votre dissolvant où de votre vernis peut faire la différence.

Dans une démarche de soin, Ecrinal® propose notamment un durcisseur vernis brillant et un dissolvant doux qui contiennent des actifs traitants, des actifs naturels non nocifs.

Concernant les soins de manucure, on ne le dit pas assez, mais il est déconseillé de repousser et à plus forte raison d’enlever les cuticules qui ont un rôle protecteur de l’ongle. Elles sont un rempart contre les agressions microbiennes extérieures et préviennent des infections.

6 - N’abusez pas des vernis

C’est encore plus vrai en ce qui concerne la pause de faux-ongles.

A l’heure des vernis semi-permanents et autres « nail art », rappelons que vos ongles ont besoin de se « reposer » de temps en temps, de se régénérer, bref de respirer. Alors, faites des pauses !

Y compris dans les couleurs : sachez par exemple que l’utilisation récurrente de vernis foncés peut aussi contribuer au jaunissement des ongles.

Néanmoins, avant toute pose de vernis, il est indispensable d’appliquer au préalable une base qui protègera vos ongles.
Parmi la gamme de soins d’Ecrinal®, vous trouverez un vernis base protecteur au silicium (contenant aussi du ginkgo biloba).

7 - Sachez prévenir les mycoses des ongles

Une mycose qui touche un ou plusieurs ongles s’appelle une onychomycose, elle relativement facile à soigner si elle est traitée à temps, et ne doit donc pas être négligée.

La mycose des ongles touche indifféremment les hommes et les femmes, les ongles des pieds, mais aussi des mains.
Un champignon microscopique est à l’origine de cette infection. L’ongle s’épaissit, change de couleur et peut même se décoller.

Voici quelques conseils pour les éviter :

  • Pensez à essuyer méticuleusement les espaces entre vos orteils en sortant de la douche ou du bain, de la piscine, ou après toute activité physique et avant de remettre vos chaussettes. Humidité et chaleur font le lit des mycoses.
  • Evitez de porter des chaussures trop serrées.
  • Coupez vos ongles de façon adéquate et respectez une bonne hygiène.

En cas de forte suspicion d’onychomycose, sachez qu’il existe aussi des produits antifongiques. Demandez conseil à votre pharmacien, ils peuvent être achetés sans ordonnance.

Certaines maladies plus graves peuvent parfois favoriser, ou être à l’origine du développement de cette onychomycose donc, en cas de persistance de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre dermatologue.

Vos ongles sont vivants et fragiles, alors prenez-en soin !

Bon à savoir : les affections les plus courantes touchant les ongles

Les affections de l'ongle : illustration © iStock

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Ongles ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> J'ai les ongles cassants : pourquoi et que faire ?
> Prendre soins des ongles pendant la grossesse
> Taches blanches sur les ongles : l'alimentation en cause ?
> Mycose de l'ongle : causes, symptômes et solutions