Les cosmétiques sont périssables : Quand jeter ses produits de beauté ?

Publié par : rédaction Onmeda (26. juillet 2018)

© iStock

Rouge à lèvres, crèmes, huiles, mascara, parfums ou encore vernis à ongles : quels que soient les produits de beauté que vous utilisez, leur durée de vie est limitée ! Combien de temps peut-on les utiliser sans risque (ni boutons) ? Comment les faire durer plus longtemps ? Quand les jeter ? On fait le point sur les dates de péremption des produits de beauté. A vos crayons !

Si effectuer des contrôles et tri réguliers de son armoire à pharmacie est devenu courant pour bon nombre de personnes, procéder de la même manière pour sa trousse à maquillage ou ses soins de beauté ne semble pas être encore entré dans les mœurs. La raison principale ? Les dates de péremption sont moins bien indiquées que sur les médicaments ou les produits alimentaires. Pourtant, il est important de bien les respecter pour sa santé et sa beauté.

Comment connaître la date de péremption sur mes produits de beauté ?

Ce n'est que depuis 2005 qu'il est obligatoire d'indiquer la date de péremption des produits cosmétiques sur l'emballage. Vous pouvez trouver la date de péremption grâce au "M" majuscule précédé d'un chiffre. Ce dernier correspond au nombre de mois où vous pouvez utiliser sans risque le produit après ouverture. Sachez que même si vous ne l'avez pas utilisé mais que vous l'avez ouvert, le délai avant sa péremption commence à courir car le produit n'est plus entièrement protégé de l'air et des bactéries. Par ailleurs, cette date est indiquée à condition que le produit ait été protégé de la chaleur et du soleil qui peuvent considérablement l'altérer.

S'il n'y a pas le fameux "M", la date de péremption est alors symbolisée par un pot ouvert sur lequel est inscrit le nombre de mois dont vous disposez pour utiliser le produit.

S'il n'y a rien de tout cela ? C'est que la date était indiquée sur l'emballage cartonné du produit.

Quelle est en moyenne la date de péremption de mes produits de beauté ?

  • Les produits solides et crémeux comme les rouges à lèvres :

Vous pouvez les conserver en moyenne 1 an. Toutefois, si vous en avez utilisé un pendant que vous aviez un bouton de fièvre, sachez qu'il est préférable de le jeter immédiatement. Des bactéries s'y sont développées et à la prochaine utilisation, c'est l'herpès assuré !

  • Les produits aqueux comme le mascara ou le fond de teint liquide :

En moyenne, ces produits ont une durée de vie variant entre 6 et 9 mois. Là encore, en cas de conjonctivite, éruption cutanée ou autre : mieux vaut jeter le produit s'il est entré en contact avec la zone même si vous venez à peine de l'ouvrir.

  • Les produits secs et/ou alcoolisés comme les ombres à paupières, les blushs, les vernis, les laques, les poudres ou les parfums :

Leur durée de vie est plus longue que les autres pour une raison très simple : ils n'entrent pas en contact avec l'eau, qui favorise le développement des bactéries. Vous pouvez donc facilement les conserver 3 ans, à la condition qu'ils n’aient pas été mouillés. Sinon, la durée de conservation est la même que pour les produits aqueux, entre 6 et 9 mois.

  • Les crèmes de jour, crèmes de nuit, crèmes de corps :

Pour les crèmes de soin en pot, la durée de vie est estimée à 6 mois car le produit entre en contact avec l'air, vos doigts et donc des bactéries. Si votre crème est en tube ou dispose d’un système permettant d'extraire des doses uniques à chaque utilisation, vous pouvez la conserver un peu plus longtemps. Certaines crèmes affichent une date de péremption très rapide. Cela peut surprendre et cela est généralement dû aux actifs qu'elles contiennent. Avec le temps, ils s'altèrent et votre crème devient donc moins efficace.

Attention ! Les crèmes et huiles solaires ne sont pas réutilisables d'une année à l'autre. Si vous en ouvrez une avant l'été, vous devrez la jeter après la saison estivale car avec le temps, elles ne protègent plus aussi bien votre peau des méfaits du soleil.

  • Les produits bio - Maquillage et soins :

En règle général, ils contiennent moins de conservateurs que leurs homologues "normaux". De fait, ils se conservent en moyenne 2 à 3 mois de moins.

Hormis la date de péremption de vos cosmétiques, soyez également attentive à l'odeur, la couleur et la texture de vos produits. Si elles ont changé, ne prenez pas de risques et débarrassez-vous des produits.

Quels sont les risques d'utiliser un produit cosmétique périmé ?

  1. Manque d'efficacité : Avec le temps, le contact avec l'air, l'eau et/ou les bactéries, les actifs contenus dans un soin s'altèrent et deviennent moins efficaces voire inefficaces. Pour le maquillage, vous pourrez observer un changement de texture, de tenue ou encore de couleur.
  2. Boutons : L'une des causes de l'apparition de boutons ? Les bactéries ! Lorsque votre produit cosmétique est ouvert, des bactéries s'y développent, surtout s'il est liquide ou entre en contact avec de l'eau. Selon les bactéries s'y trouvant, votre soin ou maquillage peut vous causer des éruptions cutanées.
  3. Rougeurs et allergies : Les bactéries et germes qui se sont développés dans vos cosmétiques peuvent vous donner lieu à des rougeurs, voire dans certains cas des réactions allergiques.
  4. Autres problèmes de peau : Dans certains cas, l'utilisation de cosmétiques périmés peuvent causer une dermite, une infection ou des affections de la peau plus grave.

En cas de doute sur la date de péremption d'un produit, n'hésitez pas à contacter le service client de la marque en question afin qu'il vous la communique. Concernant votre peau, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre dermatologue si vous remarquez un changement.

Auteur : Dounia Malki