publicité

publicité

Jumeaux, triplés... une question d'organisation et d'éducation !

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. juillet 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

L'arrivée de jumeaux, voire de triplés, est souvent considéré comme un événement assez magique, fascinant... mais pose des problèmes pratiques auxquels doit faire face la famille.

Sachant à quel point la naissance d'un enfant bouleverse le quotidien, on imagine aisément l'organisation et l'énergie que demandent des jumeaux.

Aussi il ne faut pas hésiter à se faire aider dès que possible : par son entourage, une aide maternelle éventuellement. Cette aide permettra de se ménager des instants privilégiés avec chacun des enfants, et ainsi ne pas être frustrée face à ce sentiment de ne pouvoir consacrer assez de temps à chaque bébé.

Certaines astuces permettrons de s'y retrouver plus facilement dans le quotidien des jumeaux : noter sur un carnet les heures de tétée de chaque enfant (ils ne suivent pas forcément le même rythme), attribuer à chaque enfant un biberon de couleur différente...

Individualiser les jumeaux

L'éducation de jumeaux pose des problèmes spécifiques, à commencer par répondre à cette question : doit-on encourager cette gémellité ?

Les travaux de Réné Zazzo*, grand spécialiste des jumeaux, ont insisté sur l'importance de « dégémélliser les jumeaux afin de préserver leur autonomie future, leur propre personnalité.

Certes, il n'y a rien de plus attendrissant, de plus fascinant que deux bébés qui se ressemblent trait pour trait ; beaucoup de parents seront tentés de renforcer cette ressemblance. Pourtant, il est essentiel pour la mise en place de l'individualité de chacun de les aider à sortir de cette bulle gémellaire, car avant d'être jumeaux, chaque enfant est un individu à part entière.

Les psychologues conseillent aujourd'hui de cultiver très tôt les différences afin que les deux enfants ne soient pas considérés et eux-mêmes ne se considèrent pas comme un double de l'autre. Ce travail d'individualisation se fait au quotidien, dès les premiers jours.

Par exemple : ne pas choisir des prénoms aux sonorités trop proches, réserver à chaque enfant un espace à lui dans la maison, éviter de mélanger leurs affaires, les habiller différemment sont quelques règles de base. Quand il grandit, veiller à rappeler à son enfant qu'il est unique et singulier, qu'il a sa propre identité, suivre et encourager l'éveil de chacun, sans essayer de les comparer.

Plus tard, à l'école maternelle et en primaire, les enseignant les mettront généralement dans des classes différentes.

Cette individualisation est d'autant plus importante que les jumeaux, qui ont pour ainsi dire une « vie de couple en miniature », ont tendance à se couper de l'extérieur, ce qui peut nuire à leur développement. Aussi est-il important de les habituer à voir d'autres enfants, les mettre dans des classes séparées...

* Auteur du livre " Le paradoxe des jumeaux", Editions Stock.

A lire aussi :

> J'attends des jumeaux !
> Grossesse gémellaire : l'essentiel à savoir
> Quel suivi pour une grossesse gémellaire bichoriale biamniotique ?
> Bien le préparer l'arrivée du 2ème enfant
> Je passe assez de temps avec mes enfants ?


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.