publicité

publicité

Petit pot bébé : mode d’emploi

Publié par : rédaction Onmeda (31. janvier 2018)

© iStock

Quelle super maman ou super papa n’a jamais rêvé de faire des petits pots maison à son cher chérubin ?

Entre 4 et 6 mois, bébé va pouvoir découvrir de nouvelles saveurs, c’est le début de la diversification alimentaire.

Faire ses propres petits pots présente de nombreux avantages :

  • économique,
  • qualité contrôlée,
  • utilisation de produits locaux ou du jardin,
  • saveurs multiples,
  • goût original des aliments…

De la théorie à la pratique il n’y a qu’un pas. Toutefois, il faut penser à respecter quelques règles pour que ces petites préparations maison correspondent parfaitement aux besoins de votre bébé.

Si toutefois vous n’avez pas le temps de faire vos propres petits pots, pas de panique, bébé grandira bien quand même ! La qualité des produits pour enfants fait partie des produits les mieux contrôlés sur le marché agro-alimentaire (du moins en théorie, si on fait abstraction des scandales comme récemment avec le cas du lait infantile Lactalis contaminé aux salmonelloses…), vous voilà (presque) rassuré !

Les besoins nutritionnels de bébé

Les besoins nutritionnels d’un bébé sont différents de ceux des adultes. Par exemple un nourrisson a besoin de plus de matières grasses (lipides) et de très peu de protéines.

Voici 2 diagrammes qui comparent les besoins alimentaires entre nourrisson et adulte.

Besoins nutritionnels d’un bébé et d'un adulte

Manger un steak haché complet à 8 mois n’est donc pas une prouesse.

Il est nécessaire de limiter les protéines, en excès, leur consommation peut induire un risque plus grand de développer des maladies cardiovasculaires à l’âge adulte comme :

Protéines, lipides, glucides : indispensables au bon développement de bébé

Un minimum de protéines est toutefois nécessaire pour bien grandir et développer le cerveau de bébé.

Les lipides sont également essentiels chez le nourrisson et l’enfant jusqu’à 3 ans.
A l’âge adulte nous évitons de mettre trop de matière grasse… chez bébé c’est l’inverse : usez du beurre, de l’huile végétale et de crème fraiche. Ces lipides sont importants dans le développement cérébral et rétinien.

Les glucides, représentent la moitié de l’apport calorique nécessaire afin de lui apporter toute l’énergie dont il a besoin. Ils peuvent être simples (fruits, légumes) ou complexes (pain, pâte, riz, pommes de terre et légumineuses).

Bon à savoir : Un enfant n’a pas besoin de sel. Pas la peine d’en ajouter, les aliments à eux seuls suffisent, même si cela vous paraît fade pour un adulte. Vous pouvez en revanche utilisez herbes et aromates qui ne sont pas du tout contre-indiqué chez le bébé.

Cette diversification devra se faire progressivement selon l’âge de votre enfant.

Evidemment, en cas de prématurité, ou maladies particulières les besoins alimentaires peuvent être différents, il est nécessaire de prendre alors conseil auprès de votre médecin ou de votre pédiatre.

Que préparer selon l'âge de bébé ?

Après ces quelques repères nutritionnels, comment réaliser vos propres petits pots selon l’âge de votre bébé ?
Comme nous avons pu le voir plus haut, la composition et la quantité d’aliments à donner dépend de leur âge…

Voici quelques repères en termes de menu et de quantité selon l’âge de bébé.

Petit pot bébé entre 4 et 6 mois

A quel repas introduire le petit pot ?

Le petit pot sera introduit avant le biberon du midi. Pour la quantité comptez au début 5 cuillères à café puis augmenter progressivement jusque 150 g, tout en diminuant le biberon du midi.

Vous pouvez préparer des purées à base de pomme de terre et légumes (50% pomme de terre, 50% légumes), le tout bien mouliné.

Quelle cuisson ?

La cuisson se fait à l’eau ou à la vapeur sans sel rajouté.

Et pour les fruits ?

Les fruits vont pouvoir être introduits également à cette période, il faudra alors choisir des fruits bien mûrs, cuits et tout mixer parfaitement.
Les fruits peuvent être donnés à la fin du repas de midi ou à 16h.

Astuces : Commencez par les légumes, un nouveau fruit ou légume doit être donné 4 jours d’affilés. Faire un tour complet des différents légumes avant d’introduire les fruits, il est toujours plus simple de leur faire découvrir du sucré que du salé…

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

50 g à 150 g   

Pomme de terre, carotte, courgette, épinard, blanc de poireaux, haricots verts, fond d’artichaut, potiron   

Cuisson à l’eau ou vapeur, 

sans sel,

texture complètement lisse (bien mixer)

Fruits

50 g à 100 g 

Pomme, poire, coing, prune, pêche, abricot, fraise, framboise, banane  

Bien mûrs,

cuits et mixés très fin (en compote)   

Viande ou poisson ou œuf

1 cuillère à café (1 càc = 5 g),

2 fois par semaine

à partir de 5 mois   

Viande : Poulet, dinde, lapin, pintade, canard, bœuf (bien cuit), veau, jambon blanc

Poisson maigre : Colin, cabillaud, limande, sole, bar, merlan

Œuf : ¼ œuf dur écrasé dans la purée

Pochés au bouillon

ou grillés sans matière grasse,

puis mixés 

Matières grasses 

1 cuillère à café par repas

Beurre, huile végétale, crème fraiche

A ajouter crue dans le petit pot

Petit pot bébé entre 6 et 8 mois

Même principe, on garde le principe du pot le midi et on augmente les quantités du petit pot, il n’y a pas de nouvel aliment introduit. On continue de faire gouter les mêmes saveurs à bébé.

Le repas du midi va devenir le 1er repas complet à la cuillère de bébé.

Progressivement, il va pouvoir prendre uniquement vos petits pots et de l’eau en laissant le lait pour les autres repas.

Astuce : En cas d’allaitement maternel, le midi vous pouvez ajouter de la semoule, des vermicelles dans le petit pot.

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

100 g à 200 g

Pomme de terre, carotte, courgette, épinard, blanc de poireaux, haricots verts, fond d’artichaut, potiron   

Nouveau : blette

Cuisson à l’eau ou vapeur, 

sans sel,

texture complètement lisse (bien mixer)

Fruits

50 g à 100 g 

Pomme, poire, coing, prune, pêche, abricot, fraise, framboise, banane  

Bien mûrs,

cuits et mixés très fin (en compote)   

Viande ou poisson ou œuf

2 cuillères à café (1 càc = 5 g)

ou ½ œuf,

2 fois par semaine     

Viande : Poulet, dinde, lapin, pintade, canard, bœuf (bien cuit), veau, jambon blanc

Poisson maigre : Colin, cabillaud, limande, sole, bar, merlan

Œuf : 1/2 œuf dur écrasé dans la purée

Pochés au bouillon

ou grillés sans matière grasse,

puis mixés 

Matières grasses 

1 cuillère à café par repas

Beurre, huile végétale, crème fraiche

A ajouter crue dans le petit pot

© iStock

C'est à partir du 8e mois que vous pouvez faire goûter à bébé des petits pois, haricots verts, brocolis ! N'oubliez pas d'introduire un seul aliment à la fois et n'hésitez pas à donner à bébé 2 à 3 jours de suite le même petit pot pour dépister les allergies et éduquer son palais.

Petit pot bébé entre 8 et 12 mois

De nouveaux légumes dans les petits pots de bébé !

A cet âge, les menus vont pouvoir être un peu plus diversifiés. Le champ de légumes s’offrant à bébé devient de plus en plus important : vous allez notamment pouvoir introduire les légumes plus fibreux (oseille, aubergine, pointes d’asperges…).

Quelle texture pour les petits pots de bébé ?

Si bébé n’est pas écœuré, vous allez pouvoir moins mixer vos petits pots et donner une texture « petits morceaux »

Les fruits vous pouvoir être donnés crus désormais à condition d’être bien mûrs et pelés.

Vous allez également pouvoir passer au 2ème repas « cuillères » mais sans viande ni poisson, ceci peut également être une soupe.

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

200 g

Pomme de terre, carotte, courgette, épinard, blanc de poireaux, haricots verts, fond d’artichaut, potiron, blette

Nouveau : asperge, aubergine, céleri rave, céleri branche, oignon, poivron pelé, fenouil, tomate pelée épépinée, chou-fleur, brocoli, fève, petits pois, cœur de palmier   

Cuisson à l’eau ou vapeur, 

sans sel,

texture lisse ou petits morceaux 

Pour la soupe le soir, possibilité d’utiliser l’eau de cuisson des pommes de terre (ajouter des céréales)   

Fruits

50 g à 100 g ou 1 fruit par jour   

Pomme, poire, coing, prune, pêche, abricot, fraise, framboise, banane  

Nouveau : fruits exotiques et agrumes  

Crus (très mûrs, pelés, râpés ou écrasés)

ou cuits   

Viande ou poisson ou œuf

4 cuillères à café (1 càc = 5 g)

ou ½ œuf par jour  

Viande : Poulet, dinde, lapin, pintade, canard, bœuf (bien cuit), veau, jambon blanc

Poisson maigre : Colin, cabillaud, limande, sole, bar, merlan

Œuf :1/2 œuf dur écrasé dans la purée

Pochés au bouillon

ou grillés sans matière grasse,

puis mixés 

Matières grasses 

1 cuillère à café par repas

Beurre, huile végétale, crème fraiche

A ajouter crue dans le petit pot

Alimentation de bébé : ce que mange bébé durant la 1ère année 

Petit pot bébé entre 12 et 15 mois

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

200 g

Pomme de terre, carotte, courgette, épinard, blanc de poireaux, haricots verts, fond d’artichaut, potiron, blette, asperge, aubergine, céleri rave, céleri branche, oignon, poivron pelé, fenouil, tomate pelée épépinée, chou-fleur, brocoli, fève, petits pois, cœur de palmier  

Cuisson à l’eau ou vapeur,

sans sel,

texture petits morceaux

Pour la soupe le soir, possibilité d’utiliser l’eau de cuisson des pommes de terre (ajouter des céréales)

Fruits

50 g à 100 g ou 1 fruit par jour   

Pomme, poire, coing, prune, pêche, abricot, fraise, framboise, banane, fruits exotiques et agrumes

Crus (très mûrs, pelés, râpés ou écrasés)

ou cuits   

Viande ou poisson ou œuf

6 cuillères à café (1 càc = 5 g)

ou 1 œuf (dur, poché, coque)    

Viande : Poulet, dinde, lapin, pintade, canard, bœuf (bien cuit), veau, jambon blanc

Poisson maigre : Colin, cabillaud, limande, sole, bar, merlan

Œuf : 1 œuf dur, poché ou coque    

Pochés au bouillon

ou grillés sans matière grasse,

puis mixés 

Matières grasses 

2 cuillères à soupe par semaine

Beurre, huile végétale, crème fraiche

A ajouter crue dans le petit pot

Petit pot bébé entre 15 et 24 mois

A cet âge, plus aucune limite, vous allez pouvoir introduire des légumes secs, du riz et des pâtes. Attention à conserver l’habitude de donner des légumes fibreux pour éviter la constipation.

Vous allez également pouvoir faire découvrir à bébé les légumes crus !

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

- Petite quantité de crudités


- 150 g de féculents, légumes verts, secs (lentilles, haricot blanc, petit pois) ou purée

Nouveau : crudités >> carotte, céleri rave, concombre, radis, tomate (pelée, épépinée), avocat, betterave rouge





 

Légumes déjà introduits : pomme de terre, carotte, courgette, épinard, blanc de poireaux, haricots verts, fond d’artichaut, potiron, blette, asperge, aubergine, céleri rave, céleri branche, oignon, poivron pelé, fenouil, tomate pelée épépinée, chou-fleur, brocoli, fève, petits pois, cœur de palmier

 

Nouveau :  légumes secs >> haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches, fèves

Crus, râpés, Finement assaisonnés (vinaigrette maison, sauce yaourt, fromage blanc)

Cuits, texture petits morceaux

 


Moulinés et mélangés aux autres légumes 

Fruits

50 g de fruits    

Pomme, poire, coing, prune, pêche, abricot, fraise, framboise, banane, fruits exotiques et agrumes

Crus (très mûrs, pelés, râpés ou écrasés)

ou cuits   

Viande ou poisson ou œuf

30 g à 15 mois

40 g à 2 ans   

(1 càc = 5 g)  

Viande : Poulet, dinde, lapin, pintade, canard, bœuf (bien cuit), veau, jambon blanc,

Nouveau : agneau, porc

Poisson maigre : Colin, cabillaud, limande, sole, bar, merlan

Nouveau - poisson gras : saumon, thon, maquereau, sardine

Œuf : 1 œuf dur, poché ou coque   

Court-bouillon,

grillés

Matières grasses 

2 cuillères à soupe par semaine

Beurre, huile végétale, crème fraiche

A ajouter crue dans le petit pot

Bon à savoir : [VIDEO] le massage abdominal (ou auto-massage) peut soulager les ballonnements chez l'adulte... et bébé !

Olivier Elbaz, praticien Unizen, nous montre comment et pourquoi pratiquer la technique du massage abdominal, en massage classique ou en auto-massage.

Petit pot bébé après 2 ans

Vous pouvez désormais introduire les légumes qui fermentent comme le chou. Votre bébé est désormais grand et peut manger comme vous.

Quantité Quels aliments choisir ? Cuisson

Légumes

Tous les légumes 
+ chou à feuilles (chou vert, chou blanc, chou rouge)

navets, champignons, salsifis, concombre crus   

Morceaux ou purées   

Fruits

Tous les fruits

Fruits entiers ou compotes

Viande ou poisson ou œuf

50 g à 3 ans  

Toutes les viandes, poissons   

Petits morceaux ou moulinés   

Matières grasses 

2 cuillères à café par semaine

Beurre, huile végétale, crème fraiche

Quels petits pots de bébé en cas d’allergie dans la famille ?

Il n’y a actuellement plus aucune restriction, ni décalage sur l’introduction des aliments en cas d’allergie dans la famille. Bien au contraire, on considère que les enfants ayant bénéficié de l’introduction d’aliments potentiellement allergène avant 12 mois sont moins susceptibles de développer une allergie.

Comment préparer et conserver les petits pots bébé ?

Faire des petits pots pour son bébé c’est vraiment super, par contre cela demande un peu d’organisation, mais rien d’insurmontable.

Comment s’organiser pour réaliser et conserver les petits pots de bébé ?

Tout d’abord vous avez pu remarquer qu’il s’agit de petites quantités… Pour s’adapter à cela il existe plusieurs solutions :

  • faire des petites quantités de « produits frais », mais cela nécessite d’avoir un mini robot, type babycook©, afin de s’adapter à ces petites quantités. Ceci demande des préparations régulières.
  • préparer tout en grosse quantité et congeler ensuite.

Vous trouverez plein de pots vides à acheter en verre ou en plastique (toutefois attention à la qualité du plastique que vous prenez).

[VIDEO] à voir : Comprendre les effets du bisphénol A - INSERM

Comprendre les effets du bisphénol A: vidéo

Pas la peine de prévoir pour un régiment non plus, la diversification évolue rapidement comme vous avez pu le constater, si vous faites trop de purée adaptée à un bébé de 5 mois, ils ne seront plus adaptées à 12 mois (texture lisse ou petits morceaux…).

  • Vous pouvez faire un entre deux en congelant les produits frais (dans l’idéal blanchit) et décongeler au fur et à mesure des besoins et cuisinant à la dernière minutes vos produits « pré-préparés ». 

Blanchir les aliments consiste à provoquer une pré-cuisson pour éliminer certaines impuretés (sang, sel…). Deux techniques selon le type d’aliment à blanchir :
- Départ eau froide : plongez les aliments dans l’eau et arrêtez la cuisson dès la première ébullition.
- Départ eau chaude : dès la première ébullition, plongez vos aliments dans l’eau et arrêtez la cuisson dès la reprise de l’ébullition.

Pour la viande et le poisson

Trouvez des quantités de poisson ou de viande à raison de 1 cuillère à café : mission impossible.

  • Même principe privilégiez les grosses quantités et congelés des portions, vous pourrez décongeler à votre guise le nombre de portion nécessaire ultérieurement : 1 portion à 5 mois et 4 portions à 8 mois… simple !

Astuces : Congelez les portions dans des bacs à glaçons, faites des portions de 5 g (= 1 cuillère à café), et décongelez le nombre de cubes selon l’âge de bébé.

Quelle cuisson et quelle mode de conservation ?

  • Pour la cuisson privilégiez la cuisson vapeur sans ajouter de sel, pour maximiser la conservation des vitamines. Evitez de cuire trop longtemps pour minimiser les pertes nutritives.
  • La cuisson à l’eau reste possible mais essayer de mettre le moins d’eau possible toujours pour garder un maximum de nutriments.

 

Pour la conservation, plusieurs solutions :

  • la congélation comme vu plus haut. La durée de congélation peut aller jusqu’à 1 an mais plus vite vous l’utiliserez, plus les aliments garderont leurs propriétés.

La congélation est un moyen simple de garder ces petits pots bébé, toutefois certains produits rendent beaucoup d’eau comme les courgettes et vous pouvez obtenir une texture très (trop) liquide à la décongélation. Dans ce cas, ajoutez des féculents à la préparation. 

Astuce : Pensez à noter la date de congélation sur le petit pot.

Pour décongeler les petits pots de bébé :

  • l’idéal est de décongeler doucement, en mettant le petit pot la veille au réfrigérateur par exemple,
  • à défaut utilisez le micro-onde pour une décongélation de dernière minute.

Bon à savoir : Evitez de laisser le petit pot bébé décongeler à température ambiante.

  • Le réfrigérateur pour les petits pots préparés en temps réel. Vous pouvez garder vos préparations 2 à 3 jours maximum pour les compotes et purées, en revanche compter 24h pour la viande.
  • Les conserves, cela revient à la mode et peut se révéler très pratique. Optez pour des pots de faible contenance et stérilisez vos pots environ 75 min à 100°C, vous pouvez ainsi garder vos préparations à température ambiante ! Gain de place dans le congélateur.

 

Astuces : Dans tous les cas, quel que soit votre mode de préparation et de conservation, ne pas hésiter à donner 2 ou 3 jours de suite le même type de petit pot à bébé, surtout au départ. La répétition successive de saveurs permet de dépister les allergies et d’éduquer le palais.

Idées de recette pour bébé

Si vous souhaitez vous faire guider pour des idées de recettes (purée bébé, compote bébé, petit pot bébé…), vous trouverez plein de livres ou sites internet vous proposant des recettes bébé.

Veuillez juste à ce que les recettes correspondent à quelques choses près aux repères nutritionnels conseillés.

L’avantage quand on fait ses propres petits pots bébé, la limite n’est que votre imagination et les goûts de votre bébé. Vous avez toutes les clés en main.

Allez aux fourneaux :) !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> L'alimentation de bébé : que mange bébé durant la 1ère année ?
> Quelle quantité de lait pour mon bébé - au biberon et au sein ?
> Diversification alimentaire : l'essentiel à savoir
Biberons : faut-il avoir peur du bisphénol A ?
> Pour que l'allaitement se passe bien !
> Mon bébé est allergique au lait

Auteur : Dr Mélanie Gerbaux, médecin généraliste

Sources et notes


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.