publicité

publicité

Poussée dentaire : comment aider bébé à faire ses dents ?

Publié par : Dorothee Gebele (04. décembre 2017)

© iStock

La poussée dentaire est un passage important dans la vie de bébé. Hélas, l’apparition des premières dents de lait s’accompagne souvent de symptômes gênants, voire douloureux. Aussi, cette période n’est pas facile à vivre pour bébé – et pour ses parents.

Votre bébé pleure plus et dort moins bien que d’habitude, il a des joues rouges et des gencives gonflées ? Alors il est peut-être en train de faire ses dents. En effet, avant même que les premières pointes blanches ne soient visibles, la poussée dentaire peut s’annoncer avec divers symptômes.

Bien évidemment, les petits bouts ne savent pas d’où viennent ces sensations gênantes, ni que les douleurs vont finir par passer. Il n’est donc pas surprenant qu’ils dorment moins bien, sont plus irritables et ont particulièrement besoin d’affection quand une nouvelle dent perce.

La bonne nouvelle : dès que la petite dent a trouvé son chemin à travers la gencive, tout rentre dans l’ordre – du moins jusqu’à la poussée de la prochaine dent.

Alors, pour que ces passages difficiles se passent au mieux, trouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur les poussées dentaires, des symptômes aux astuces pour les soulager …

A quel âge bébé fait-il ses dents ?

Généralement, les premières dents de lait percent entre le 6ème et le 10ème mois. Souvent, ce sont les deux incisives centrales inférieures qui poussent en premier, suivies par les incisives supérieures. Suivent les incisives latérales, puis les prémolaires et, entre le 16ème et le 22ème mois environ, les canines.

En règle générale, les vingt dents de lait se mettent en place entre 6 et 30 mois. Ce n’est donc qu’à l’âge de 3 ans environ que l’enfant a toutes ses 20 dents de lait.

Poussée dentaire : à chaque enfant son rythme

Mais même si la poussée dentaire se déroule dans des tranches d’âges similaires chez de nombreux enfants, le début, la durée et le rythme de la poussée dentaire peuvent varier d’un bébé à l’autre.

La durée de la poussée dentaire et l'ordre de l'apparition des dents peuvent varier d’un bébé à un autre !

A noter que certains bébés naissent déjà avec une ou plusieurs dents (mais c’est plutôt rare). D’autres enfants ne font leur première dent qu’à l’âge d’un an.

Aperçu du développement des dents chez les enfants :

Le développement des dents de bébé par mois © iStock

Les signes à reconnaître

Parfois, les parents ne s’aperçoivent que par hasard que bébé fait ses dents - par exemple lorsqu’il prend le doigt de maman dans la bouche et… mord dedans. D’autres bébés se livrent visiblement un douloureux combat à chaque dent qui perce.

Voici un aperçu des symptômes typiques de la poussée dentaire :

  • Bébé est plus grognon et pleure plus que d’habitude
  • Bébé salive et bave plus que d’habitude
  • Bébé a tendance à mettre des objets – ou son poing – dans la bouche et à les mordiller
  • Bébé a la – ou les joues - rouge et chaude, sans pour autant avoir de la fièvre
  • Bébé dort mal, il a le sommeil agité
  • Bébé a les gencives rouges et un peu gonflées
  • Bébé peut également avoir les fesses rouges
  • Chez certains bébés apparaissent des éruptions cutanées au niveau du visage ou du ventre
  • Bébé a des selles liquides ou des diarrhées

Notamment les poussées des molaires provoquent des joues rouges chez bébé. Ce phénomène peut s’intensifier en position allongée, lorsque cette partie du corps est encore davantage irriguée. Ce qui explique pourquoi de nombreux enfants souffrent particulièrement pendant la nuit en période de poussée dentaire. Et qui dit mauvaise nuit dit aussi, bébé plus grincheux…

Certains bébés ont également de la fièvre et des diarrhées lorsqu’ils font leurs dents. Pourquoi ? Parce qu’ils veulent mordiller tout ce qu’ils peuvent se mettre sous la dent pendant la poussée dentaire : ils mettent tout et n’importe quoi dans la bouche, ce qui favorise les infections. En même temps, leur petit corps est affaibli, concentré sur la poussée dentaire, ce qui fragilise également leur système immunitaire.

Les symptômes typiques de la poussée dentaire :

Poussée dentaire : les symptômes à reconnaître

Comment soulager les symptômes de la poussée dentaire ?

Même si les poussées dentaires ne sont pas très douloureuses en règle générale, de nombreux enfants sont plus grognons et pleurent plus souvent durant ces périodes.

Mais ne vous inquiétez pas, inutile de se précipiter sur des médicaments ou un gel gingival : la première chose à faire est de vous montrer patient, votre enfant a avant tout besoin de votre présence et de votre affection.

Quelques remèdes à connaître :

Le fait de mordiller un gant de toilette mouillé ou un anneau de dentition procure aide à soulager les douleurs liées à la poussée dentaire.

L’anneau de dentition

Les anneaux – ou des jouets – de dentition aident bébé à faire ses dents, tout en massant les gencives pour apaiser la douleur.

Notre conseil : rafraîchissez l’anneau de dentition au frigo (mais pas au congélateur !) avant emploi. Cela permet de rafraîchir la zone irritée dans la bouche et de soulager les douleurs.

En revanche : évitez les anneaux en PVC et ceux contenant une substance liquide.

De même, on évitera d’attacher l’anneau de dentition (ou tout autre collier, tétine, etc.) autour du cou de bébé : il pourrait s’étrangler !

Le gant de toilette mouillé

Trempez le gant de toilette dans une tisane de camomille froide. Ainsi, il aura même un effet apaisant et antalgique.

En revanche, évitez la fameuse cuillère froide, car le métal peut abîmer les gencives et amplifier la douleur.

Les gels dentaires

Les gels dentaires, contenant généralement, un anesthésiant local et un antiseptique, soulagent les douleurs et préviennent les infections.

Attention : vérifiez bien que les gels ne contiennent pas de substances toxiques que bébé pourrait avaler. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien !

D'autres conseils pratiques :

  • Brossez les gencives de bébé en utilisant une brosse à gencives.
  • Surélevez son matelas, au niveau de la tête, pendant la nuit et la sieste.
  • Massez et caressez tout le corps de bébé. Sans oublier les câlins...

L’homéopathie

Divers traitements homéopathiques peuvent aider en cas de poussée dentaire douloureuse : Chamomilla 9 CH / Camomilla 5 CH, Camilia®, Phytolacca Decandra 5 CH …

Attention aux globules homéopathiques : bébé pourrait les avaler de travers et s’étouffer. Pour éviter toute fausse route, écrasez les granules avant de les donner au bébé !

5 choses à ne pas faire...

Entre les nombreux remèdes grand-mère et produits censés soulager la poussée dentaire, il y a certains conseils qu'il vaut mieux oublier :

1) Attention aux colliers d’ambre !

Ces colliers de dentition auraient des propriétés anti-inflammatoires, permettant de soulager l’inflammation des gencives provoquées par les poussées. Mais en réalité, il n’existe aucune preuve scientifique de l’efficacité du collier d’ambre.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est que le fait de porter un collier présente un risque pour un bébé : le risque de s’accrocher et de s’étrangler…

2) Evitez les biscuits de dentition et le sucre en général

Ils favorisent la formation de caries !

3) N’essayez pas d’aider la dent à sortir

Vous risquerez seulement de provoquer une infection !

4) Ne donnez pas exclusivement de la nourriture molle à bébé

Evidemment, vous voulez éviter qu’il souffre. Mais même s’il a mal, bébé doit se faire ses dents et donc mordiller !

5) Ne lui donnez pas du paracétamol sans avis médical préalable

A lire aussi notre article : Automédication : 5 conseils à retenir

Quand consulter un médecin ?

Attention, les poussées dentaires n’expliquent pas tout. Il ne faut donc pas tirer de conclusions hâtives et mettre tous les symptômes systématiquement sur le compte de la poussée dentaire. Bébé peut avoir les joues rouges ou pleurer pour un autre motif.

Ainsi, les symptômes suivants devraient alerter et vous pousser à consulter un médecin :

  • bébé a de la fièvre (température > 38 °C qui ne régresse pas en 48 h) et mal aux oreilles
  • bébé a une importante diarrhée, accompagnée de selles liquides

En vidéo : la toilette de visage de bébé

Oreilles, yeux, nez... Comment laver le visage d'un bébé ? Quels sont les bons gestes à faire ? Par quelle partie du visage commencer ? Cette vdéo vous donne plein d'informations pratiques pour la toilette du visage du nouveau-né.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Les dents de bébé
> Soigner son bébé avec l'homéo
> Bébé pleure : pourquoi et que faire ?
> L'éveil et le développement du bébé
> La courbe de croissance de bébé
> La diversification alimentaire réussie !

Auteur : Dorothee Gebele

Sources :

Praun, M., Gebauer-Sesterhenn, B. : Das große GU Babybuch. Gräfe & Unzer, Munich 2014
Nase, J., Nase, B.: Kinderkrankheiten : Das Standardwerk für Kinder von 0 bis 16 Jahren. Gräfe & Unzer, Munich 2013
Siebenand, S. : Zahnungsprobleme – Schmerzhafter Durchbruch. Pharmazeutische Zeitung, N° 37, Edition Govi (2006)