Café ou thé trop chaud : Le risque de cancer, est-il augmenté ?

Publié par : rédaction Onmeda (05. avril 2019)

© Shutterstock

Des chercheurs ont déclaré que la consommation de boissons très chaudes peut éventuellement augmenter le risque de cancer. Faut-il vraiment s'inquiéter chaque fois qu'on boit une boisson chaude ? Notre santé, est-elle vraiment mise en danger ?

La bonne nouvelle d'abord : 'Très chaud', ça veut dire 'au moins 65 degrés Celsius'. La plupart des gens ne boivent pas leur café ou thé aussi chaud. Néanmoins, il y a beaucoup de cas dans certaines régions du monde où on consomme son café ou thé très chaud, entre eux l'Amérique du Sud où on boit le maté et l'Asie et l'Afrique où il est normal de boire du thé à haute température.

En même temps, le cancer de l'œsophage survient très souvent dans ces pays. C’est pourquoi depuis longtemps, des chercheurs estiment qu'il y a une connexion entre ce type de cancer et la consommation des boissons chaudes.

Selon des études scientifiques, la fréquence très élevée le prouve : En chine, en Iran, au Japon et en Turquie par exemple, on a constaté un nombre très haut de cancer de l'œsophage.

Le cancer de l'œsophage vient en huitième position parmi les cancers les plus souvent diagnostiqués dans le monde entier. Toutefois, en France, comparé aux autres types de cancer, celui-ci est assez rare.

Les principaux vecteurs de risque pour le cancer de l’œsophage ? Le tabagisme et la consommation excessive d'alcool ! Lorsque ces facteurs sont réunis, le risque est encore élevé. Il n’est donc pas étonnant que le risque d'un cancer de l'œsophage est augmenté chez les personnes qui fument ou qui boivent de l'alcool régulièrement, tout en consommant aussi des boissons brûlantes.

 Mais pourquoi la consommation des cigarettes et d'alcool peut-elle augmenter les effets cancérigènes ? Les raisons peuvent en être les suivantes :  

  • D'une part, la chaleur peut détruire le matériel génétique dans les cellules de l'œsophage. En effet, les cellules dénaturent, ce qui provoque le cancer.
  • D'autre part, l'alcool et la fumée de tabac peuvent avoir des effets négatifs sur la muqueuse endommagée.

En bref :
Non, il ne faut pas arrêter de boire du café, du thé ou du maté ! Ces boissons-là ne sont pas automatiquement cancérigènes. Néanmoins, il vaudrait mieux faire attention à la température de dégustation. Celle-ci ne doit pas dépasser 65 degrés Celsius  Cela vaut avant tout pour les personnes qui fument ou qui boivent beaucoup d'alcool.

Conseils de lecture d'Onmeda : 

Prévenir un cancer : 14 conseils qui marchent

Cancer : Les vrais facteurs de risque

Dépendance à l'alcool : Comment en guérir ?

Version traduite de l'allemand (Original : "Ist heißer Kaffee oder Tee ein Risiko?" du site d'Onmeda.de, écrite par Astrid Clasen)