publicité

publicité

L'opération de l'incontinence urinaire : ça se passe comment ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. juin 2013)

Vous souffrez de fuites urinaires, aussi appelées incontinence urinaire ? Dans certains cas, une « petite » opération peut réellement vous changer la vie. L'intervention est généralement effectuée par un chirurgien urologue ou par un chirurgien gynécologue. Explications.

Expliquer les fuites urinaires


Il existe deux grandes causes à l'incontinence urinaire : la faiblesse de l'urètre ou l'hyperactivité de la vessie.

> La faiblesse de l'urètre est, chez la femme, généralement liée à des conséquences obstétricales ou hormonales : accouchements difficiles ou nombreux, suites de la ménopause ou du vieillissement des tissus avec l'âge...

> Quant à l'hyperactivité de la vessie, elle n'est pas toujours expliquée. Elle peut résulter d'infections urinaires ou de maladies neurologiques.

Qui est concerné ?
Près de 5 millions de personnes seraient concernées par des fuites urinaires. Les femmes bien sûr, mais aussi les hommes, même s'ils sont beaucoup moins touchés. L'incontinence uriniare masculine est souvent liée à des problèmes de prostate.

Contrairement aux idées reçues, les personnes très âgées ne sont pas les seules atteintes. A 30 ans comme à 50 ans, les femmes peuvent souffrir de fuites urinaires.

Y a-t-il des personnes plus à risque ?

Les femmes en surpoids, qui ont des bronchites chroniques souvent liées au tabac, qui font des travaux de force ou du sport à haute dose, comme le running, le tennis... Ces personnes peuvent souffrir de que l'on appelle l'incontinence urinaire d'effort.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.