Opération de la hernie discale : dans quels cas est-ce nécessaire ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2017)

L'opération chirurgicale de la hernie discale peut être réalisée par un chirurgien orthopédiste ou par un neurochirurgien.

Il y a deux cas de figure où elle est envisagée.

> Il arrive que la douleur ne disparaisse pas avec un traitement médical adapté (médicaments, infiltrations). Dans ce cas, le recours à l'opération est l'ultime solution.

L'opération de la hernie discale est envisagée au bout de deux-trois mois en général, mais les médecins prennent leur décision au cas par cas, en fonction de la douleur et de l'état de santé du patient.

Néanmoins, pour 80 à 85 % des patients, le traitement médical s'avère satisfaisant.

> L'opération chirurgicale est également indiquée pour répondre à une urgence. Les urgences sont dues à des problèmes neurologiques (atteinte nerveuse) liés à la hernie discale : difficulté à lever un pied correctement en marchant, anesthésie du pied, rétentions urinaires ou au contraire, incontinence, constipation...

Mais il ne faut pas attendre ces complications pour consulter ! Il y a en effet un risque de ne pas récupérer complètement si l'on ne traite pas à temps.

D'ailleurs, si une opération se fait trop attendre, le nerf trop longtemps comprimé va continuer à ressentir l'effet de la pression... alors qu'il n'est plus comprimé. C'est ce qu'on appelle la radiculopathie. Cela peut expliquer pourquoi certaines personnes ont encore mal après l'opération.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> L'arthrose lombaire
> L'athérosclérose
> La hernie discale cervicale