publicité

publicité

Don d'ovocytes : comment ça se passe ? : Du côté receveuse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Vous ne saurez pas à qui profite votre don... mais certainement à une femme, à un couple qui en a besoin ! En France, le don d’ovocytes, pratiqué depuis 1984, est soumis à la même législation que le don d’organes. Il est encadré par la loi bioéthique de 2013. Les dons d’éléments et produits du corps humain sont liés à la gratuité et au bénévolat.

Le don est anonyme. Les donneurs et receveurs ne se connaissent pas. Vous ne connaîtrez pas le nom du ou des couples qui recevront vos ovocytes. En fait, vous ne saurez pas le nombre d’ovocytes qui ont été prélevés. Vous n’aurez pas non plus d’information sur les résultats du don.

Dans la mesure du possible, l’attribution des gamètes tient compte des caractères physiques principaux des donneurs et du couple receveur (couleur de peau, yeux et cheveux, taille, corpulence, morphologie...) et du groupe sanguin.

A lire aussi nos dossiers :
> Vouloir un bébé après 40 ans : témoignages.
> Don d'organes : vous avez décidé quoi ?
> Les étapes de la FIV en vidéo.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.