publicité

publicité

Désir sexuel : les 10 aliments qui font baisser la libido

Publié par : rédaction Onmeda (18. avril 2017)

© Shutterstock

Si le gingembre, l’asperge, les amandes, les fruits de mer, la pastèque, le chocolat ou encore les épices sont largement reconnus pour leurs vertus excitantes, stimulantes et aphrodisiaques, d’autres aliments sont quant à eux à éviter. Tour d’horizon.

L'alcool

C’est l’ennemi numéro 1 contre les problèmes sexuels et ceux malgré son effet désinhibant. L’alcool perturbe nos émotions, nos sensations intimes et diminue fortement la production de testostérone présente chez la femme et chez l’homme. Consommez en avec modération afin d’éviter que la nuit romantique ne termine en fiasco… et en gueule de bois le lendemain matin !

La réglisse

Elle contient de l’acide glycyrrhizique qui diminue la synthèse de testostérone, entraînant de fait une baisse de la libido chez les hommes. Mais il faudrait vraiment en manger en grande quantité avant d’en ressentir les effets !
Le deuxième aspect repoussant de la réglisse est qu’elle a tendance à jaunir les dents de ses consommateurs. Pas très attirant.

Un repas trop " lourd "

Pour que vos désirs ne soient pas impactés, évitez les plats lourds, en sauce, caloriques et difficiles à digérer. Rien de scientifique là-dedans, mais il est évident que la désagréable sensation de peser trois tonnes en sortant de table ne prédispose pas vraiment à la sensualité !

Les boissons gazeuses

On connaît les méfaits des sodas, mais saviez-vous qu’ils seraient également nocifs au bon fonctionnement de notre vie sexuelle ? Certains scientifiques expliquent en effet que les hormones sexuelles, l’insuline et le taux de sucre dans le sang sont liés. Un déséquilibre ou un excès de sucre provoquerait alors une baisse des hormones du plaisir. Par ailleurs, la quinine – composante aromatique des boissons toniques – aurait également son mot à dire dans la diminution du taux de testostérone.

L’abus de café

Le café pour prévenir la maladie d’Alzheimer ? Le café, recette miracle en cas de long trajet ? 
Ce qui avéré scientifiquement, c’est que prendre 4 à 6 tasses de café par jour cause des effets dommageables au niveau de nos glandes surrénales, nécessaires à la production de nos hormones de stress. Ne pas abuser de la caféine nous permettrait donc de maintenir un équilibre sexuel harmonieux. Pourtant en 2015, certains scientifiques avaient mis en évidence une corrélation entre une certaine consommation de café quotidienne et des risques diminués de souffrir de dysfonction érectile.

La menthe

Le menthol est connu pour ses vertus digestives, antiseptiques ou bien toniques. Il peut également être très utile pour combattre certaines infections et la douleur. Ce que l’on sait moins, c’est que sa présence dans la menthe naturelle peut engendrer une baisse de libido. Vous êtes plutôt enclin à mâcher un chewing-gum mentholé pour éviter d'avoir mauvaise haleine ? Attention aux effets que cela pourrait avoir sur vos rapports sexuels.

Le soja

La raison pour laquelle la protéine de soja n’est pas très populaire dans le monde de la musculation est que l’on associe sa consommation à une augmentation des niveaux d’œstrogènes et à la diminution des niveaux de testostérone. A moins toutefois d’en abuser, les quantités de soja que l’on ingère normalement dans notre alimentation ne sont pas suffisantes pour avoir un impact négatif sur la testostérone.

Le fromage fondu

Au sujet de cet aliment, les avis divergent. En 2015, une étude américaine montrait que les amateurs de fromage avaient une vie sexuelle plus active que les autres. D’autres études montrent quant à elles que les fromages fabriqués à partir de lait de vache seraient néfastes pour notre libido. Conçu avec des antibiotiques et des hormones de croissance artificielle, sa consommation entrainerait une libération excessive de xenoestrogènes dans notre corps, pouvant provoquer par conséquence un dysfonctionnement sexuel. 

Les xénoestrogènes (ou œstrogènes étrangers) sont une classe de perturbateurs endocriniens, d'origine synthétique ou naturelle, qui imitent - à quelque degré que ce soit - l'activité estrogénique de l'oestrogène, la première hormone sexuelle femelle, et qui peut donc avoir des effets sur la reproduction

Les flocons d'avoine

Aliments apaisants, ils peuvent réchauffer votre ventre et même l'aider au sommeil. Pourtant, le sentiment confortable qu’ils soulèvent est causé par une libération de sérotonine, une hormone qui combat le stress, mais abaisse nettement la libido. Remarque : même si cela peut sembler évident, le stress est un inhibiteur de la libido.

Les céréales

Saviez-vous que les céréales ont été inventé pour réduire les désirs chez les hommes et les femmes ? Le créateur de nos petits déjeuners, John Harvey Kellogg, était en fait médecin et défenseur de l’abstinence sexuelle. Les flocons de mais ont en fait pour but de réduire les pulsions et envies érotiques.

 Kamasutra : 100 positions en images pour rebooster votre libido

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie, Sexualité ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

Comment faire face à une baisse de libido ?
Sexualité : comment en parler à son conjoint ?
Sexe : choisissez le bon moment !.
Quand le désir se fait attendre...
Les causes de la sécheresse vaginale