publicité

publicité

Oméga 3 : ces lipides qui nous veulent du bien

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. janvier 2017)

© Shutterstock

Oméga 3... Depuis quelques années, ce mot envahit nos magazines, ou le packaging de certains de nos produits alimentaires. Les oméga 3 seraient une des clés de la prévention santé.

On en entend tous parler des oméga 3, et on se pose tous les mêmes questions :
 

Les oméga 3, c'est quoi au juste ?
Quels sont nos besoins journaliers ?
Quel est leur rôle ? Pourquoi les oméga 3 sont-ils importants pour notre organisme ?
Quelles sont les sources ? Où pouvons-nous puiser ces éléments indispensables à notre bien-être ?

Les oméga 3 : c'est quoi ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient d'apporter quelques précisions sur les lipides. Car en effet, les Oméga 3 appartiennent, tout comme les Oméga 6, à la grande famille de nutriments des lipides !

Les lipides, communément appelés matières grasses, sont divisés selon leur structure moléculaire en 3 types d'acides gras :

  • les acides gras saturés (ou graisses saturées) : ce sont les "mauvaises" graisses.
  • les acides gras mono-insaturés.
  • les acides gras poly-insaturés dont font partie les oméga 3 et oméga 6.
    Ces acides gras jouent un rôle important dans certaines fonctions de notre organisme. Si l'on parle autant des oméga 3, c'est parce que ce sont des acides gras dits essentiels : notre organisme en a besoin, mais il ne peut les fabriquer lui-même. D'où l'importance de notre alimentation, seule source d'apport.

Un trio d'acides gras

Les oméga 3 correspondent à 3 acides gras. Au premier plan, l'acide alpha-linolénique (ALA). On trouve l'ALA dans les végétaux (huiles de colza, de noix, de soja, graines de lin, les graines de chanvre, mâche, germes de blé).

Il existe encore l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA). Notre corps peut les synthétiser à partir de l'ALA, ou mieux encore, les puiser dans les produits d'origine marine, et en particulier les poissons gras.

En vidéo : l'assimilation des vitamines et minéraux par notre organisme

Le humain a besoin de vitamines et de minéraux pour survivre. Cependant, ceux-ci ne sont pas tous assimilés de la même manière par notre organisme. Explications en vidéo...

Nos besoins en oméga 3

Les apports journaliers conseillés sont d'environ 1,6 g pour les femmes, 2 g pour les hommes. Ces besoins seraient à peine assurés à hauteur de moitié.

Mais le plus important est le rapport oméga 3/oméga 6 : 

Consommés en trop grande quantité, les oméga 6 peuvent en effet inhiber l'action des oméga 3. Idéalement, ce rapport devrait être de 1/5. Or dans notre alimentation actuelle, il serait supérieur à 1/10. D'où l'importance de privilégier les sources en oméga, en utilisant, par exemple, de l'huile de colza. Il existe aussi dans le commerce des huiles qui apportent ces acides gras dans les bonnes proportions.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Graines de chia : riches en oméga 3
> Oligo-éléments : c 'est quoi ?
> L'oeuf et les oméga 3
> Chou Kale : riche en alpha-linoleic Acid (ALA) un omega 3
> A quoi servent les compléments alimentaires ?

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !