Le poids insuffisant - aussi dangereux que l'obésité : Quand est-ce qu'on parle d'un poids insuffisant ?

Publié par : rédaction Onmeda (02. octobre 2018)

Même sans connaître le rapport du poids à la taille, il y a des signes extérieures plaidant pour un poids insuffisant - par exemple une cage thoracique saillante ou un os du bassin bien visible. Toutefois, le soi-disant indice de masse corporelle (IMC) est une unité de mesure afin d'identifier le rapport taille/poids.

Si l'IMC d’un adulte est inférieur à 18,5 kg/m, il est maigre au sens médical du terme. Étant donné que la graisse corporelle des enfants et adolescents change en permanence selon l'âge et sexe, des autres normes sont valables pour eux.

En cas d'une perte de poids rapide, il vaut mieux de consulter le médecin. © Jupiterimages/iStockphoto

En cas d'une perte de poids rapide, il vaut mieux de consulter le médecin.

Un poids insuffisant soulève un certain nombre de risques de santé 

L'apparence maigre des concernés connecté aux remarques inquiètes de leur environnement social causent parfois un grand stress psychologique. Beaucoup d'entre eux se sentent "demi-portion", ayant l'impression de ne pas être pris au sérieux à cause de leur taille fluette, ce qui fait que leur estime de soi commence à baisser.

Par ailleurs, la pression psychologique n'est pas la seule conséquence qu'un poids insuffisant peut entraîner. Voici quelques autres :

  • retard de croissance (chez adolescents)
  • diminution de la masse musculaire
  • ralentissement de la cicatrisation
  • sensibilité accrue aux infections
  • anémie
  • concentration en protéin totale réduite dans le sang
  • absence de règles
  • stérilité
  • ostéoporose
  • amaigrissement