publicité

publicité

Chikungunya, grippe aviaire... bientôt là ? : Risque et prise en charge

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. août 2011)

Où en est-on aujourd'hui avec la grippe aviaire ?

La grippe aviaire représente un risque, pas forcément obligatoire, mais possible. Le nombre de cas humains continue de progresser avec un taux de mortalité proche de 60 %. Un des constats rassurants aujourd’hui est que les nouveaux foyers restent liés à des transmissions à partir d’animaux. Est-ce que ces virus animaux s’adapteront à l’homme pour ensuite permettre une transmission interhumaine ? Sans entrer dans la psychose, il faut rester très vigilants.

On ne parle plus du SRAS, le syndrome respiratoire aigu sévère…

On peut constater aujourd’hui que le SRAS a disparu chez l’homme, mais le coronavirus - responsable de la maladie - est toujours présent chez la civette ou la chauve-souris.

Le médecin généraliste est-il prêt à prendre en charge ces maladies ?

Vis-à-vis de toutes ces pathologies, la formation des médecins généralistes n’est pas encore suffisante. En amont, la préparation à ces maladies émergentes est basée sur la surveillance, la détection des agents infectieux et la protection des personnes. Dans tous ces domaines, les médecins ont un rôle à jouer. Inciter les patients à porter un masque à l’occasion d’une grippe saisonnière (de l'hiver), c’est participer à la prévention immédiate, mais c’est aussi contribuer à l’apprentissage de mesures de protection des personnes qui seront essentielles en cas de pandémie. Culturellement, nous en sommes loin.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS ou Un médecin vous répond !



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.