publicité

publicité

Orthodontie adulte : quelle mutuelle dentaire pour être bien remboursé ?

Publié par : rédaction Onmeda (19. décembre 2017)

© Shutterstock

De plus en plus de personnes adultes ont recours à l’orthodontie. Des soins coûteux qui peuvent peser lourd dans le budget parce que très peu pris en charge par la Sécurité Sociale. Aussi, beaucoup font le choix d’une mutuelle santé dentaire, mais quelle formule choisir pour être bien remboursé ?

L’orthodontie adulte : des appareils qui coûtent chers !

En 2016, 37 % des Français ont dû renoncer à des soins dentaires pour des raisons financières. La faute à une prise en charge famélique de la Sécurité Sociale. Concernant l’orthodontie pour adulte, le site Ameli.fr fait, en effet, état d’une prise en charge à hauteur de 193,50 € - pour un seul semestre seulement et à condition de faire une demande d’entente préalable - pour un prix oscillant, selon la Fédération Française d'Orthodontie entre 600 et 1 200 € par semestre. Il faut entre 12 et 24 mois de traitement pour voir des résultats auxquels s’ajoutent les dépassements d’honoraires du dentiste et le coût des visites de contrôle.

Pour parer à ces coûts importants, beaucoup se tournent vers des mutuelles qui proposent souvent des formules difficiles à comprendre !

Tout d’abord, préférez des remboursements exprimés sous la forme d’un forfait plutôt qu’un pourcentage. Ou alors ce dernier doit être au moins égal à 250 % du Tarif de Convention (ou « TC », à savoir le tarif sur lequel se base la Sécurité Sociale pour assurer sa prise en charge) pour être avantageux.

Bon à savoir : Certaines complémentaires santé peuvent aller jusqu’à 500 % de ce TC, d’autres mutuelles proposent même des formules dentaires sans plafond.  

Des mutuelles dentaires adaptées à l’orthodontie

Certaines assurances santé se sont spécialisées dans la prise en charge de l’orthodontie et autres soins dentaires coûteux comme les implants dentaires. Pour autant, toutes ne se valent pas. Comment choisir ? Au-delà du remboursement, des plafonds et du prix évidemment, vous devrez également vous concentrer sur :

  • Le délai de remboursement : avec la plupart des mutuelles, c’est vous qui devez faire l’avance des frais avant le remboursement de l’organisme sous 15 jours. Compte tenu des sommes engagées, vérifiez bien la durée de ce délai.
  • Le délai de carence : notamment si, face au coût de votre traitement dentaire, vous avez changé de complémentaire santé.

En outre, sachez que les tarifs des orthodontistes ne sont pas fixes. Aussi, votre spécialiste doit, au préalable de toutes interventions, vous remettre un devis stipulant :

  • La description du traitement et des matériaux utilisés
  • Son prix
  • Le montant remboursé par l’Assurance Maladie
  • Les éventuels suppléments

Envoyez ensuite le document à votre mutuelle afin de connaître exactement le montant de la prise en charge. Si celle-ci ne vous convenait pas, vous pourriez alors résilier votre contrat d’assurance santé – si votre souscription a dépassé la date anniversaire – en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.

Bon à savoir : 18 conseils pour des dents en bonne santé

Profitez de cette opportunité pour demander des devis à plusieurs mutuelles en utilisant le comparateur d’assurances en ligne des Furets.com !

Article écrit par notre partenaire les furets.com qui vous aide à choisir une mutuelle santé adaptée à vos besoins.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous sur notre FORUM Dents ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> 10 mauvaises habitudes qui abîment les dents
> Vrai ou faux ? 11 mythes sur le brossage de dents 
> Mauvaise haleine : pourquoi et que faire ?
> Mal aux dents : pourquoi ?
> Gingivite : l'inflammation de la gencive