publicité

publicité

Enfant malade : 5 symptômes qui doivent vous faire aller aux urgences

Publié par : rédaction Onmeda (12. mars 2018)

© iStock

Que ce soit par crainte de se déplacer pour rien, par certitude que les symptômes disparaîtront aussi vite qu’ils sont apparus ou tout simplement parce qu’ils préfèrent attendre de d’abord consulter leur médecin traitant : de nombreux parents hésitent avant d’emmener leur enfant aux urgences.

Pourtant, il ne faut pas oublier que les enfants sont bien plus fragiles et vulnérables que les adultes. Les petits maux du quotidien peuvent être le signe de pathologies plus graves qu’il convient de traiter rapidement.

Voici les 5 symptômes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et vous rendre aux urgences sans passer par la case médecin traitant.

  1. Des difficultés à respirer 
  2. Des diarrhées et des vomissements
  3. Des difficultés à rester éveillé 
  4. Un comportement inhabituel
  5. De la fièvre

1. Votre enfant a des difficultés à respirer

  • Si votre enfant a des difficultés à respirer, c’est-à-dire qu’il respire plus vite que d’habitude, de façon irrégulière ou semble haleter, vous devez vous rendre aux urgences. Outre la façon dont il respire qui peut être difficile à observer, certains signes doivent également vous alerter tels que la couleur de ses lèvres.

Attention : Si la couleur des lèvres tire vers le bleu ou le blanc, c’est que votre enfant ressent une gêne respiratoire nécessitant un déplacement aux urgences. De même, une forte toux et/ou des étouffements nécessitent un déplacement aux urgences.

2. Votre enfant a des diarrhées et des vomissements

  • Ces symptômes sont souvent confondus avec ceux de la gastroentérite ou de l’intoxication alimentaire et on pense, à tort, qu’ils sont bénins.
  • Si votre enfant souffre de diarrhées, de vomissements, qu’il a la bouche très sèche, urine moins qu’à l’accoutumée ou qu'il a une douleur constante au ventre et n'est pas allé à la selle depuis longtemps: vous devez consulter en urgence un médecin.

Attention : Si votre enfant souffre de vomissements peu après une chute, un coup, ou une blessure : rendez-vous aux urgences.

Zoom sur les principales maladies infantiles

 

3. Votre enfant a des difficultés à rester éveillé

  • Plus qu’une fatigue nocturne banale, c’est une somnolence accrue associée à de la fièvre et des difficultés à le réveiller qui doit vous mettre la puce à l’oreille. Si votre enfant est fiévreux, peine à rester éveiller et qu’il répond moins bien à vos signaux, vous devriez vous rendre aux urgences.

 

4. Votre enfant a un comportement inhabituel

  • Si votre enfant peine à marcher, à parler, à s’asseoir, à répondre à des questions simples ou plus globalement que son comportement est inhabituel, rendez-vous aux urgences.

 

A noter : De même, si vous constatez que l’état général de votre enfant s’est détérioré, mieux vaut ne prendre aucun risque et l’emmener rapidement aux urgences.

5. Votre enfant a de la fièvre

  • Si votre enfant a moins de 3 mois et que vous constatez une fièvre, il convient de vous rendre aux urgences.
  • En règle générale, un enfant souffrant de fièvre impose une consultation en urgence chez le médecin.

Naturellement, tous les symptômes liés à un accident domestique tels qu’une brûlure, une plaie ou encore une chute nécessitent, selon la gravité, un passage aux urgences (voire un appel au SAMU au 15) ou un rendez-vous chez le médecin.

Attention : Pour savoir si votre enfant a de la fièvre, il ne suffit pas uniquement de mettre votre main sur son front. Les moyens les plus fiables qui doivent être utilisés sont de prendre la température de l'enfant par le rectum, la bouche ou par l'oreille à l'aide d'un thermomètre.

En règle générale, même si l’accident de la vie courante semble bénin, il convient de faire examiner votre enfant.

Auteur : Dounia Malki

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles, Homéopathie !

A lire aussi : 

> Homéopathie pour enfant : rhume, otite, toux, fièvre, bosses et bleus, diarrhée, varicelle 
> Diarrhée du nourrisson, à bien surveiller pour empêcher la déshydratation
Convulsion hyperthermique de l'enfant : comment gérer ?
> Fièvre chez l'enfant