publicité

publicité

Quel animal pour mon enfant ?

Publié par : Dorothee Gebele (14. février 2018)

© iStock

Tous les ans, c’est le même combat: „Maman, je veux un chien! Ou au moins un hamster.“ La plupart des parents ne connaissent que trop bien cet éternel débat sur l’adoption d’un animal de compagnie à la maison.

Et qui ne les comprendrait pas, ces petits qui rêvent d’avoir un petit compagnon animal à la maison pour jouer et faire des câlins ? Et il faut admettre : ces petits chiots du voisin sont tout simplement irrésistiblement mignons…

Mais voilà, la réaction affective est souvent suivie de nombreuses interrogations : un animal pour mon enfant, est-ce vraiment une bonne idée ? Et si oui, lequel ?

De nombreuses études ont confirmé que le fait de grandir aux côtés d’un compagnon animal peut avoir un impact positif sur le développement personnel et les compétences sociales d’un enfant.

En principe, adopter un animal dans la famille est donc une bonne idée.

Mais attention, avant de vous précipiter dans la prochaine animalerie pour exaucer le vœux le plus cher de votre rejeton, vous devez être conscient d’une chose : Malgré toutes les promesses – faites en toute sincérité – par les enfants, ce sont généralement les parents qui s’occupent de l’animal. Promener le chien, qu’il vente ou qu’il pleuve, nettoyer la cage du Hamster, vider la litière du chat, … Ce sera très probablement pour vous !

Ce qui nous amène à la question de la responsabilité. Car même si c’est votre enfant qui vous a supplié d’adopter un animal, et qui a promis, juré, craché, de s’en occuper : la responsabilité incombe aux parents, donc à vous. Et ce pendant des années. Et oui, un chat ou un chien, ça vit longtemps…

Aucun enfant ne pourra être (tenu) responsable, tout seul, des soins et du bien-être d’un animal.

D’ailleurs, ce n’est qu’à partir de l’âge de 6 ans environ qu’on peut véritablement impliquer les enfants dans les différentes tâches liées aux soins de l’animal. Et encore, il faut commencer par des petites tâches simples…

En tant que parent, vous devez apprendre à votre enfant qu’un animal domestique n’est pas une peluche que l’on porte, traîne et câline partout selon envie. C’est un être vivant qui a sa propre tête, et ses propres besoins – dont celui d’être laissé tranquille de temps en temps.

Chien, chat, hamster ou perruche... Si vous accueillez un animal de compagnie dans votre famille, il faut apprendre à votre enfant à respecter le territoire de l'animal (sa corbeille, sa cage, ses jouets, sa gamelle).

Si, après mûre réflexion, vous avez décidé d’adopter une petite (ou grande) boule de poile dans votre famille, vous vous demandez certainement quel animal serait le plus adapté à votre situation.

Quel animal choisir pour mon enfant ?

Un Rottweiler ou un Boxer qu’on sauve du refuge pour animaux ? Ou plutôt le petit lapin nain qu’on récupère direct chez l’éleveur ? Ou alors un des petits chatons du voisin, puisqu’il ne sait pas à qui les donner ?

Avant d'adopter un compagnon animal dans votre famille, sachez que tous les animaux ne sont pas adaptés à tous les âges !

Lors du choix de son animal de compagnie, il faut tenir compte de nombreux facteurs. Vous étiez convaincu que les lapins et les hamsters étaient les parfaits compagnons pour votre enfant en bas âge ? Détrompez-vous !

Les hamsters sont des animaux nocturnes et solitaires, peu enclins aux câlins. Si vous - et votre enfant - cherchez un animal pour partager des moments de complicité et de tendresse, le hamster n'est pas un bon candidat.

Les lapins non plus n’aiment pas trop être câlinés. En revanche, ils apprécieront d’avoir de l’espace et, si possible, la compagnie d’un de ces congénères pour braver la solitude.

Il faut apprendfre à votre enfant à respecter le territoire de l'animal (sa cage, sa niche, sa corbeille, ses jouets... et surtout sa gamelle).

Gare aux reptiles

Vous êtes un véritable aficionado des reptiles ? Sachez que serpents, geckos, caméléons et tortues peuvent représenter un véritable danger pour les bébés et les enfants en bas âge. Car la plupart des reptiles sont porteurs et excréteurs de salmonelles. Or, chez nos petits, ces bactéries peuvent provoquer une gastro-entérite, une salmonellose.

Selon l'Institut de veille sanitaire (Invs), la présence de reptilres représenterait un risque infectieux important, notamment pour les enfants en bas âge.

Il est donc fortement déconseillé de tenir des reptiles en présence d’enfants âgés de moins de 5 ans.

Chien, chat, hamster... Quel animal pour votre enfant ? Nnos conseils en images

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfants !

A lire aussi :

> Quel sport pour mon enfant ?
> Allergie aux chats : causes, symptômes et solutions
> Morsure de chien : ce qu'il faut savoir
> 5 raisons pourquoi les animaux sont bons pour notre santé

Sources :

INCS (INstitut National de Veille Santitaire) : Salmonelloses chez des jeunes enfants et exposition aux reptiles domestiques : investigation en France métropolitaine en 2012 (http://invs.santepubliquefrance.fr//beh/2014/1-2/2014_1-2_1.html)

INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé) : Avec l'enfant vivons la sécurité : Prévention des accidents de la vie courante. (http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/462.pdf)

Sicherheitsregeln im Umgang mit Tieren. Informations en ligne du Centre fédéral pour l'éducation à la santé (BzgA): www.kindergesundheit-info.de



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.