publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment prendre en charge les femmes battues?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment prendre en charge les femmes battues?



    A une semaine de la Journée de la femme, le 8 mars, plusieurs médecins tirent la sonnette dalarme sur les violences conjugales. Sur le site www.violence.fr, ils réclament une formation pour mieux détecter et prendre en charge les femmes battues.

    Les médecins et autres professionnels de santé sont sûrement ceux qui bénéficient le moins de formation spécifique, déplorent ces praticiens, ajoutant que beaucoup de professionnels ne peuvent imaginer que les violences touchent près d'un tiers des patientes venant les consulter. La plupart ne voient donc pas la souffrance des femmes victimes, et participent de ce fait indirectement à leur isolement et à leur détresse.

    Ils proposent donc quune formation soit proposée dans les facultés de médecine, les écoles de sages femmes et les formations infirmières, et qu'elle soit également accessible aux généralistes, aux urgentistes, aux médecins scolaires et du travail, aux psychiatres et aux gynécologues-obstétriciens.

    En France métropolitaine, en moyenne, une femme meurt tous les trois jours des suites de violences conjugales, selon le dernier recensement national des morts violentes survenues au sein du couple en 2003 et 2004, réalisé en novembre avec la police et la gendarmerie.

    http://www.20minutes.fr/articles/2007/02/28/200702-28-actualite-france-Comment-prendre-en-charge-les-f-emmes-battues.php

  • Up :bien:



    C'est trop important !


    Il y a déjà eu campagne de pubs pour Elles mais cela ne dure qu'un moment.
    Faudrait que ce soit toute l'année, que ce sujet ne soit plus tabous.

    Tabous, sale mot traître pour Elles.


    Et en parlant de ces médecins, il faudraient qu'ils soient au moins à l'écoute...mais trop font leur travail à la va-vite :-/
    Et quand ce sont des hommes, n'en parlons même pas !!!
    Vrai ! j'ai bien remarqué la différence de l'écoute quelque soit le problème. Tant pis si on me traîte de "féministe", etc. !


    Pub et encore pub avec les numéros verts ! "Ils" savent bien nous racoler pour des futilités, alors ?

    A quand le matraquage à la tv, dans le métro.... ???

    Commentaire


    • C'est effarant



      Ton post démontre très bien la situation et je rejoins Esuna, je ne peux concevoir qu'un médecin voyant une femme régulièrement, car celà
      se passe ainsi aux urgences avec ecchymoses et souvent fractures ne pas immédiatement comprendre ce qui se passe. Très souvent, le mari lui-même accompagne sa femme que ce soit en hôpital ou en privé, Maximum, il est clair que pour moi, ces gens-là sont meurtriers, de l'âme, et cause de la mort de ces femmes. Trop flagrant pour ne pas de suite appeler la police et le service social, aux dépends du mari et de la femme qui, de toute façon n'osera rien dire, il est très facile de dire, un instant, je m'occupe de vous de suite et passer le message à un collègue de service, soigner, bien évidemment et prendre le temps, la police alertée par un hôpital et le service social viennent de suite, faire une formation, mais combien de "spécialiste de la santé" préfèreront encore fermer les yeux ?

      Je jette mon mépris à la face de ces ... et leur retire immédiatement le droit d'exercer, ils ont failli à leur serment et celà aux dépends du droit à la vie de chaque être. Et pensent-ils aux enfants qui voient leur maman souffrir et puis... mourir ? Mourir sous les coups ou parce que son corps et son âme n'en peuvent plus ?

      Commentaire


      • Up



        pour que tout le monde puisse lire ce post et le comprendre.

        Commentaire


        • Coucou maxximum
          Oui, kanelia



          Je parlais de ce post qui est extrèmement révélateur. Nous sommes tous d'accord, les femmes battues, et fermer les yeux, c'est meurtrier.

          Commentaire


          • Les témoins ne parlent pas
            Oui kanelia,



            Tout celà est dans ma réponse, et je peux en parler et c'est pour celà que je le fais en connaissance de cause.

            Commentaire


            • Coucou maxximum



              juste pour info, c'est le social qui se charge de tout cela, (tout compris, violences, violes, tortures morales etc..)

              moi aussi je trouve anormal qu'en santé, les pro ne soient pas formé et surtout que dans bien des cas, sans vouloir être nagative, ils sont issus de milieux favorisés. alors ils traitent de sujets parfaitement inconnus et surtout ils jugent ! et ... est inacceptable !

              mais dans chaque grande ville, il y a des centres spécialisés adaptés à ces situations difficiles, (c'est là que je bosse)

              là les pro sont formés pour la psycho, (même si on est pas des psychologues) et le social avec toutes les démarches morales, physiques et administratives que ça implique.

              alors, sois rassurée, il existe des personnes qui se soucis de ces personnes en détresses et sont formées pour faire le nécéssaire.

              bisous

              ps, je vais me coucher je suis rincée, bonne nuit

              Commentaire


              • Tu n'as pas à te justifier, esuna,
                Et si nous faisions nous-mêmes les affiches



                Nous sommes nombreux, et les gens à force de lire, finiront par comprendre ces problèmes essentiels pour nous, pour nos enfants.

                Commentaire


                • Un drame trop fréquent



                  Je ne connais pas bien la situation des femmes battues, j'ai simplement lu quelques témoignages.

                  Certes, les médecins ont leur part de responsabilité car il doivent veiller à l'intégrité physique et morale de leurs patients. Mais c'est souvent la famille, pour celles qui en ont, qui porte également une lourde responsabilité. Ce sont les parents, beaux-parents, frères et soeurs qui sont les mieux placés pour savoir si leur enfant se porte bien ou souffre d'angoisse ou que sais-je encore. Bref, les premiers signes d'alerte, ce sont eux qui peuvent le mieux les détecter il me semble.

                  L'abandon d'un proche en pleine détresse morale, face à la maladie ou à la violence de son conjoint représente pour moi un crime intolérable et impardonnable.
                  Sans compter les enfants, si il y en a. Que retiendront-ils du comportement de leur père violent ? Penseront-ils plus tard que c'est une preuve d'amour ? Comment jugeront-ils le comportement de leur famille au sens large du terme ?

                  La femme représente l'incarnation même de l'amour, du désir, de la beauté et de la maternité. Grâce à elle, à sa sensibilité, son intelligence et sa délicatesse, le monde devient meilleur au fur et à mesure que la femme y prend sa place.
                  Sa ténacité et son courage peut nous servir d'exemple à nous les hommes.
                  Leur accorder un jour dans l'année, c'est vraiment la moindre des choses que nous puissions faire pour elles.
                  Y-en aura-t-ils qui leurs offriront des roses ce jour-là pour leur dire à quel point on les aime ?

                  Commentaire


                  • Les témoins ne parlent pas
                    Les enfants....:-(



                    Elles ne pensent même pas à leur(s) enfant(s)

                    La peur que l'enfant "trinque ou pire" l'emporte sur la honte quand on aime comme une vraie mère.
                    Je ne comprends pas ces mères qui ne défendent pas, ne protègent pas leur(s) enfant(s):-/ Pourquoi n'ont-elles pas le courage ? Peur à ce point de ce "mari" ?
                    C'est vrai qu'ils sont dangereux, les poursuivent, les menacent..

                    Certaines fuient très très loin...

                    Je me souviens d'une jeune fille qui s'était réfugiée dans un centre de sport où je vivais à cette époque.
                    Elle est arrivée avec son bébé, une petite fille, avec rien du tout. Rien. Elle avait fui. Tout simplement.
                    Elle s'est protégée elle et son enfant. Un bébé sans chaussures. Pas de sacs de voyages, rien.

                    La bonne réaction. La meilleure réaction...la fuite.


                    Comme au volant d'une voiture, la personne roule comme un(e) imbécile.
                    OK s'il (elle) est seule, cela n'engage que lui ou elle MAIS s'il y a d'autre(s) personne(s) ça non !!!

                    Ah comme ça me révolte tout ça ! :-/ Y'a tant à dire ! :-/

                    Commentaire


                    • Coucou maxximum
                      Heu...



                      malheureusement pour toutes ces femmes, je pense que cela se produit dans tous milieux, favorisés ou non :-/

                      Ce n'est pas une question d'éducation, cela est plus complexe.

                      Bonne nuit

                      Commentaire


                      • Up :bien:
                        Tu n'as pas à te justifier, esuna,



                        Commentaire


                        • Coucou maxximum
                          C'est loin d'etre si rose partout



                          Souvent le médicale traite des symptomes et non les ames.

                          Les violences conjugales touchent toutes les couches de la société même l'avocat, le chef d'entreprise, voir le médecin.

                          Les origines sont complexes, diverses.

                          Ce qu'on peut constater c'est que dans certains cas, pas tout le temps, le boureau a été une victime dans son enfance.

                          Je précise que je ne cherche pas des excuses ou à atténuer. Je cherche juste à en comprendre les mécanismes.

                          Souvent une femme qui a un mari violent et/ou alcoolique a eu un père violent... C'est pareil pour l'homme qui a une femme alcoolique, la mère l'était. Les scénarios de répétitions.

                          Pourtant lors de la rencontre de ces deux personnes il n'y avait aucun signes apparents qui permettait de voir que l'un buvait et que l'autre avait été vicitme.

                          L'inconscient fait donc pleins de choses à notre place...

                          La prise en charge des victimes est donc indispensables mais celle des maris violents l'est toute aussi: suivi psy, thérapie, injonction de soin...

                          Je pense que l'on pourrait éviter les maris violent si on reperait plutot les petits garçons victimes d'un père violent ou voyant un père taper sa femme.

                          Un bouquin intéressant de Susane Forward : Parents toxiques.

                          Commentaire


                          • C'est loin d'etre si rose partout
                            Très vrai max..



                            quand on se place sur un niveau " pathologique" où effectivement il faut aussi "soigner" les bourreaux...

                            mais dans un très grand nombre de cas, ce ne sont pas des personnes elles-même maltraitées qui sont les bourreaux, mais simplement de pauvres types dans le sens péjoratif du terme, de gros lâches où quand ils n'ont plus rien à répliquer à leur femme, tout simplement : ils tapent ! j'ai passé des mois en relation avec une femme fabuleuse d'SOS Femmes battues, car une de mes amies s'était faite fracassée par son mec ( au bout de 10 ans de vie commune ) parce qu'elle le " gonflait " !

                            une autre s'est fait rouée de coups suite à une baignade, car son maillot, une fois mouillé, était devenu transparent ( parait-il ) et qu'elle l'avait fait exprès !

                            ces 2 types n'avaient encore jamais tapé...et ce sont ces gens là qui sont les nombreux, donc les plus imprévisibles..

                            l'intervenante d' SOS Femmes battues m'a affirmé que dans 95% des cas, ils recommencent, ils ont pris goût au "pouvoir" que donne la violence sur la femme..

                            à méditer " la violence commence là où s'arrête l'intelligence "

                            Commentaire


                            • Très vrai max..
                              Ce que tu dis est intéressant



                              à plus d'un titre.

                              Pourquoi un tel pétage de plomb soudain chez certains ?
                              Quelles frustrations les y ammènent ?
                              Faut en vouloir à la terre entière ? Ou à sa mère ?

                              Je ne sais pas... c'est éffarant.

                              Une donnée à prendre en compte. nous avons un lourd héritage.

                              Notre société a des restes de son fondement patriarcal, elle est latine et méditéranéénne.

                              Donc le machisme est donc bien ancré. et le laxisme éducatif des petits garçons y joue bcp.

                              Je pense que l'on doit tous changer plus ou moins.

                              L'an dernier j'ai entendu un truc qui m'a marqué. Une femme dans la cinquantaine, moderne, chef d'entreprise, dit à un petit garçon en train de pleurer: arrete voyons, un garçon ça ne pleur pas!.

                              Les stéréotypes et le déterminisme des sexes ont la vie dure...

                              Commentaire


                              • Les témoins ne parlent pas
                                Cela me rappel l'anecdote d'un cousin



                                des scènes de ménages régulières chez ses voisins : des cris, ca gueule, des objets tombent...

                                un soir ca va trop loin,ca pleur, certainement des coups... il sonne à la porte pour demander un peu de calme.

                                Et là, il se fait engueuler par la femme... il est resté bouche bée.

                                Dans certains couples, la pathologie de l'un renforce ou complète la pathologie de l'autre.

                                Commentaire


                                • Ce que tu dis est intéressant
                                  Hé oui...



                                  un homme ça ne pleure pas ! encore une hallu...

                                  et on offre des dinettes aux petites filles et des pistolets laser aux garçons...ça me fera toujours hurler !

                                  à croire que des années maintenant de vulgarisation d'ouvrages " psy" n'y changent rien... il va falloir beaucoup de temps pour changer les mentalités...

                                  Quant à trouver des raisons sur ceux qui tapent, je ne pense pas qu'il faille en vouloir ou à leur mère ou à qui que ce soit ( je ne parle pas des cas "pathologiques" ), il y a des moments où chacun est responsable de ses actes, et incriminer d'autres personnes pour les " excuser" ( je sais que ce n'est pas ce que tu fais Max ! ) ne leur donne que de bonnes raisons pour recommencer sans culpabiliser !

                                  le mec qui a massacré mon amie aurait du se prendre 3 ans de taule et 45000 euros de dommages et intérêt..mais elle n'a pas porté plainte..c'est là dessus qu'il faut travailler, prendre en charge psychologiquement et expliquer à ces femmes que c'est la seule chose à faire...et là, à mon avis ça pourrait faire réfléchir certains de ces mâles dominants avant de lever la main...

                                  p----n ayé je suis en vrac rien que de repenser à ce qu'elle a vécu..

                                  Commentaire


                                  • Hé oui...
                                    Ha ben



                                    désolé, je ne voulais pas que ca te mette en vrac, ca va mieux ?

                                    donc il y'aurait autant de pauvres types que cela sur terre ?


                                    Commentaire


                                    • Ha ben




                                      je vais m'en remettre ! simplement quand tu aimes quelqu'un et que cette personne a toujours des séquelles 5 ans après, ça remue forcément et puis de toute façon je te remercie pour ce post, même si tu joues au " macho" énervant des fois, je suis sûre que t'es un chamallow à l'intérieur et un mec bien, très bien même !

                                      quant aux pauvres types... y'a qu'à regarder les stats : 1 femme se fait agresser physiquement, sexuellement ou par harcèlement toutes les heures dans le monde, ça ne me rassure pas plus que ça, j'en ai également été victime...à 11 ans... mais bon pas de misérabilisme hein ! c'est pas en se lamentant sur son sort qu'on avance mais c'est en gueulant que tout ça n'est pas un point de vue " féministe" mais que tout ça existe bel et bien.. et gueuler ça commence aussi à nos petits niveaux...sur un forum ! à force de gouttes d'eau...

                                      biz Max

                                      Commentaire


                                      • Ok je signe



                                        .

                                        Commentaire


                                        • Un sujet qui mérite plein de réponses



                                          mais surtout des mesures de prévention toute l'année
                                          il ne faut pas fermer les yeux quand on sait une femme battue!
                                          c'est un fléau de plus en plus croissant et le chiffre de décès est effroyable!
                                          et quand je pense qu'elles endurent ça en silence ou que leurs tortionnaires font mine de rien aux urgences! j'ai vu ça et les internes qui ferment les yeux ! et des enfants orphelins de mère dans les mains de monstres!!!
                                          c'est révoltant c'est désarment...
                                          il faudrait plus de bénévoles pour le soutient par téléphone moi je n'ai pas les reins assez solides devant cette horreur je dénonce quand je suis sûre quand j'ai des doutes je cherche à savoir pour au moins protéger les enfants
                                          si les mères acceptent par amour pour ces vaut rien ou par honte et puis elles n'ont pas de honte à avoir! ce ne sont pas elles les criminelles mais les victimes (il y a aussi des hommes battus même si le sujet n'est pratiquement jamais abordé)
                                          mais elles n'ont pas à infliger pareille traumatisme psychique à leurs enfants!
                                          trop de gens font la politique de l'autruche alors qu'il suffit d'un seul signalement pour parfois décider la femme à réagir et à se sauver elle et ses enfant!!! UVRONS NOS BOUCHES

                                          Commentaire


                                          • Je reviens sur le milieu culturel et les traditions



                                            de notre civilisation machiste.

                                            De l'orient à l'occident le fils est sacralisé, son éducation est plus laxiste que celle de la fille à laquelle on apprend très tot qu'elle doit rester à la maison, faire ses devoirs et aider maman.

                                            Et encore dans de nombreuses familles aujourd'hui les mères mettent leur fils sur un piedestal. L'absence du père agrave la situation. Quand un fils est habitué à avoir une mère comme esclave, comment veux-tu qu'il ne prenne pas toutes les femmes pour des boniches et des êtres inférieures à son service ?

                                            Commentaire


                                            • Je reviens sur le milieu culturel et les traditions
                                              Mais je suis totalement d'accord avec toi



                                              si quelque chose change un jour à ce niveau là, cela passera effectivement par l'éducation ! et les femmes sont en première ligne pour cela on est d'accord...

                                              de nos jours on fait quand même partie d'une génération où la majorité des femmes travaillent, et ou certains hommes commencent à intégrer le fait que si on est différents, on est au même niveau en ce qui concerne les droits et les devoirs.

                                              mais quand on parle de violences physiques, on passe un sacré cap,je ne pense pas que cela vienne de l'éducation ( sauf pour les cas pathologiques victime/bourreau ), la violence touche toutes les catégories sociales et tous les " styles" d'éducation de base, je suis persuadée ( confortée en ça par mes conversations avec l'intervenante d'SOS Femmes Battues ) que cela vient d'une responsabilité individuelle, où l'homme à bout d'arguments fait sa poussée de testostérone bousillant son niveau d'intelligence, et il cogne...

                                              les 2 copines dont j'ai parlé précédemment étaient en couple depuis des années, et sans aucun souci au nivau de la violence, quand ça leur est "tombé" dessus...une a eu un an de soin avant d'être rétablie physiquement, au niveau psycho c'est toujours la cata.

                                              Je pense qu'il faut vraiment séparer le rôle de l'éducation qui nous donne de jolis machos en résultat ( et les femmes je rabache , je suis ok, sont absolument impliquées ! ) et le fait que ceux qui tapent sont simplement des mecs lâches et décérébrés qu'il faut punir sans aucune circonstance atténuante...ils sont entièrement responsables de leurs actes.

                                              Commentaire


                                              • Un petit récapitulatif des infos utiles :



                                                En faisait du ménage dans mes vieux dossiers

                                                Attention : Je précise que certaines infos ou liens ont pu changer car c'était sur une page de mon ancien site fait en 2001, un site tout moche d'ailleurs :fou:

                                                SOS FEMMES ACCUEIL 03 25 06 50 70


                                                SOS FEMME Violence conjugale 01.40.33.80.60
                                                3615 SOS FEMME SICOM 001 023

                                                SOS VIOLENCES FAMILIALES 01.44.73.01.27


                                                VIOLENCE CONJUGALE Femmes info-service 01 40 02 02 33 . 01 40 33 80 60 du lundi au vendredi de 7h30 à 23h30 et le samedi de 10h à 20h.


                                                Collectif féministe contre le viol - Viols femmes information 0800 05 95 95 (appel gratuit)du lundi au vendredi de 10h à 19h. 9 villa deste 75013 Paris


                                                Mouvement français pour le planning familial à Paris : 10 rue Vivienne 75002 Paris
                                                01 43 83 63 88. 01 48 07 29 10 (province)

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/ivg/index.ht-m


                                                http://www.social.gouv.fr/femmes/outils/brochure/v-iol.pdf


                                                Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail
                                                (AVFT)01 45 84 24 24 du lundi au vendredi de 10h à 15h.boîte postale 1 08 75561 Paris Cedex 12


                                                Ecoute sexualité contraception: 0 800 803 803


                                                Centre national d'information et de documentation des femmes et des familles (CNIDFF)7, rue du Jura. 75013 Paris Tél: 01 42 17 12 34 Minitel: 3615 CNIDFF (0,34 EUR/mn)

                                                http://www.infofemmes.com


                                                Fédération nationale solidaritéé femmes Violence conjugale femmes info services Tél: 04 40 33 80 60

                                                Institut national d'aide aux victimes et de médiation (INAVEM)Tél. : 04 45 88 19 00

                                                Chiennes de garde (insultes sexistes exclusivement)35 rue des francs bourgeois 75004 Paris tél. fax 01 42 33 42 88 mail: bureau@chiennesdegarde.org site: internet http://chiennesdegarde.org

                                                IL FAUT ABSOLUMENT SIGNER LA PETITION CONTRE LE VIOL.


                                                SOS Familles en Péril 01.42.46.66.77 ( Numéro à Paris)mails : collectiffeministe.contreleviol@wanadoo.fr


                                                Enfance Maltraitée : 119. Anonyme et gratuit.


                                                Protection de l'enfance sur Internet : http:/ ... et voir rubrique internet.

                                                L'enquête Enveff (Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France):

                                                http://www.social.gouv.fr/femmes/actu/doss_pr/enqu-ete.htm


                                                Assises Nationales contre les violences envers les femmes. En cas de violence - brisez le silence (25 janvier 2001). En cas de violence, quelles démarches ?

                                                http://www.social.gouv.fr/femmes/actu/doss_pr/assi-ses/dp_demarch.htm


                                                Le statut de la femme dans nos cités :

                                                http://www.macite.net/

                                                A VOIR ABSOLUMENT ET SIGNER LA PETITION. C'est quelques secondes pour vous mais beaucoup pour elles. Merci

                                                Sites ciblés :

                                                http://www.savif.com/
                                                http://www ...

                                                http://asso.nordnet.fr/droitsdesfemmes/
                                                http://www.ffq.qc.ca/marche2000/index.html

                                                http://www.afesip.org/

                                                http://www.parisur.com/


                                                Pour de plus amples informations :


                                                Rapport au Ministre chargé de la Santé réalisé par un groupe d'experts réuni sous la présidence de Monsieur le Professeur Roger HENRION. Février 2001

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/index.h-tm

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/violence/acc-ueil.pdf

                                                Le praticien face aux violences sexuelles

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/violence/ind-ex.htm

                                                Les femmes victimes de violences conjugales, le rôle des professionnels de santé

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/consequ-ences.htm

                                                http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/violence/gui-d.pdf

                                                Rapport du groupe de travail sur " LA SOUFFRANCE PSYCHIQUE DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES ADULTES " . http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/36_000200_2.htm

                                                La campagne de sensibilisation et de prévention des maltraitances et des violences sexuelles :

                                                http://www.social.gouv.fr/famille-enfance/doss_pr/-viol_sex/7viol.htm


                                                Ministère de l'Emploi et de la Solidaritéé Service des droits des femmes et de l'égalité
                                                Tél: 01 40 56 60 00 10-16 rue Brancion-75015 Paris
                                                Statut de la femme en France : Divers dossiers à lire.

                                                http://www.revue-politique.com/2_0276.htm

                                                http://www.revue-politique.com/2_0772.htm


                                                Droits des femmes dans le monde :

                                                http://www.ettl.co.at/uc/french/misc/porno.html


                                                http://www.fraternet.com/femmes/art9.htm

                                                http://www.droitshumains.org/Femme/sit_amnesty01.h-tm

                                                http://www.amnesty.asso.fr/02_agir/24_campagnes/to-rture/2/femmes.html


                                                Commission des droits de l'homme. les violences contre les femmes :

                                                http://www.hri.ca/fortherecord2001/bilan2001/vol1/-women.htm


                                                Quand un lien est sur deux ou trois lignes, ne pas cliquer dessus bêtement, faire un copier/coler dans la barre d'adresse de votre navigateur. CQFD

                                                Commentaire


                                                • Oui, kanelia
                                                  Les témoins ne parlent pas



                                                  J'ai vécu 5 ans avec un homme qui me maltraitait. je suis partie pour protèger l'enfant que je portait.Il est arrivé a plusieurs reprises que des personnes assistent aux scènes de maltraitances qu'il m'infligait.Malheureusement, quand je demande aux gens de faire des attestations, des témoignages, ils ne veulent pas s'impliquer. Ils ont peur des représailles. Maintenant, je me dit que je suis seule pour faire face et qu'il faut que je me débrouille. Je fait de mon mieux pour nous protèger ma petite fille et moi.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X