publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un article très intéressant sur les césariennes est paru auj. :!!!:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Un article très intéressant sur les césariennes est paru auj. :!!!:



    Abuse-t-on des césariennes ?
    LE MONDE | 21.11.06 | 15h36 Mis à jour le 21.11.06 | 17h39

    Les jeunes enfants racontent parfois que les bébés "ça sort par le ventre". Ils ne croient pas si bien dire. Une naissance sur cinq se fait désormais par césarienne. Cette pratique chirurgicale, qui consiste à inciser la paroi utérine, a connu une progression très importante ces vingt-cinq dernières années : de 10,9 % en 1981, le taux de césarienne en France est passé à 15,9 % en 1995, 18 % en 2001 et 20 % en 2003 (23,5 % chez les femmes qui accouchent pour la première fois). Des chiffres qui placent la France loin devant les Pays-Bas ou la Suède, mais derrière l'Espagne et l'Italie.

    Cette forte augmentation commence à inquiéter les professionnels de santé, mais aussi certaines femmes qui y voient une illustration de la "surmédicalisation" de la naissance. Faut-il faire moins de césariennes ?, se sont interrogés, vendredi 10 novembre à Paris, les participants des 34es Journées de gynécologie, obstétrique et fertilité. Force est de constater que l'augmentation importante du nombre de ce mode d'accouchement n'est pas totalement justifiée et ne correspond pas toujours à de bonnes pratiques obstétricales.

    La décision de pratiquer une césarienne peut être prise avant l'accouchement - en cas de signes de souffrances foetales, de bassin de la femme trop étroit, de bébés "trop" gros ou au contraire en retard de croissance - ou pendant - travail qui ne progresse pas, bébé en souffrance, hémorragie -, afin de préserver la mère et (ou) l'enfant. Néanmoins, souligne le professeur Bernard Blanc, responsable du service de gynécologie obstétrique à l'hôpital de la Conception à Marseille, "le bénéfice attendu sur la réduction de la morbidité et de la mortalité néonatale est faible". Le docteur Michel Naiditch, chercheur à l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) le confirme : "L'obstétrique n'est pas meilleure avec un taux de césariennes important." Alors pourquoi en est-on arrivé là ?

    "Trois types de facteurs influencent la pratique des césariennes", constate une étude de la direction de la recherche, de l'évaluation et des statistiques (Dress) publiée en décembre 2003 : Les Caractéristiques des femmes, celles de maternités et les pratiques médicales. Plus la femme enceinte est âgée, plus le taux d'accouchement par voie haute augmente : 15 % à 23 ans, près de 25 % à 38 ans. En outre, l'antienne "Césarienne une fois, césarienne toujours" ne cesse de se confirmer. Bien que les experts recommandent de ne pas intervenir systématiquement ni trop précocement, plus de deux femmes sur trois qui ont été "césarisées" une fois connaissent à nouveau ce type d'accouchement.

    Les diagnostics de détresse foetale, d'accouchement difficile dû à une anomalie pelvienne (problème du col de l'utérus, de l'utérus ou du bassin) ou de présentation du bébé par le siège s'accompagnent d'un taux de césariennes largement au-dessus de la moyenne. Le professeur François Goffinet, gynécologue obstétricien à l'hôpital parisien Port-Royal, ne cache pas son inquiétude face au recours quasi systématique de la césarienne en cas de présentation par le siège et appelle à une attitude "plus nuancée". Car, dit-il, "même si les risques maternels associés à la césarienne programmée ont diminué ces dernières années, les risques rares et graves à court terme (infection, embolie...) ainsi que ceux des grossesses ultérieures sont mal évalués". Banalisée, rapide, la césarienne n'est pas pour autant dénuée de risque (infections nosocomiales, réduction de la fertilité...) et d'effets secondaires (dépression postnatale, problèmes d'allaitement).

    Des facteurs non médicaux, moins avouables, interviennent aussi dans l'augmentation du nombre de césariennes : la gestion des plateaux techniques, le gain de temps et la course illusoire au risque zéro. "La physiologie est de plus en plus gommée, on laisse de moins en moins les choses se faire naturellement", déplore Francine Dauphin, sage-femme. Quoi de plus pratique, pourrait-on dire, pour un établissement de santé que de programmer une césarienne. "Censées être mobilisées au nom d'une rationalisation formelle - à tel risque correspond telle technique -, les techniques d'aide à la naissance peuvent être détournées pour gérer l'incertitude temporelle de l'accouchement et améliorer le confort des professionnels. Leur recours relève alors davantage d'une rationalisation matérielle", constate la sociologue Danièle Carricaburu, à l'issue d'une passionnante enquête d'observation et d'entretien réalisée en 2005.

    Les taux de césariennes varient considérablement d'un établissement à l'autre. On "césarise" plus dans le privé que dans le public et dans les maternités ne disposant pas en permanence de toutes les ressources techniques et humaines nécessaires en cas d'urgence. "Cela révèle sans doute l'existence de pratiques de "précaution" dans les établissements moins bien équipés", avance la Dress. A cela s'ajoutent un impact économique - une césarienne étant un acte mieux coté et nécessitant la rémunération de davantage de personnel qu'un accouchement normal - et la crainte du risque médico-légal.

    Reste enfin les exigences des femmes et la complaisance de certains médecins. Bernard Blanc constate que "la demande de césarienne de convenance est un problème préoccupant". Parce qu'elles ont "peur d'accoucher", qu'elles craignent d'être "abîmées" ou qu'elles ne supportent pas l'imprévu, certaines femmes réclament une césarienne avec le sentiment que ce sera "vite fait bien fait".

    Pour le gynécologue obstétricien Michel Odent, auteur de Césariennes : questions, effets, enjeux (éditions Le Souffle d'or), "il faut redécouvrir la physiologie, les besoins de base de la femme qui accouche", mais aussi redonner le pouvoir aux sages-femmes. Danièle Carricaburu prévient : "Tant que la représentation dominante de la naissance sera celle d'un accouchement comme un acte technique potentiellement pathologique et que les obstétriciens garderont la main sur la globalité du processus, qu'il soit physiologique ou pathologique, la technicisation de la naissance, comme réponse au risque, ne pourra que s'accentuer, quoi que puissent en penser les femmes et quelles que puissent être leurs demandes."
    Sandrine Blanchard

    Article paru dans l'édition du 22.11.06.

  • Up



    parce que je sais que ça peut intéresser du monde

    Commentaire


    • :amour:



      ahhhhhhhhhhh, ben il était temps qu'ils s'en rendent compte :fou:

      Michel Odent toujours aussi parfait soit dit en passant :amour:

      Commentaire


      • :amour:
        Michel odent oui



        Ou Isabelle Brabant...

        Bisou !
        Hariele

        Commentaire


        • Merci



          c est clair que tu as bien fait de faire remonter ce post avec l article car on a vraiment d avoir quelques rejustements au sujet de la cesarienne!
          merci hariele!
          anne

          Commentaire


          • Merci, très intéressant



            ... et en plus ils ne parlent meme pas de ce qu'implique pour le bébé une venue au monde brutale par césarienne!!

            Commentaire


            • :bien:



              au moins un article qui dit juste....

              Je vais en avoir une 3ème donc je sais ce que c'est qu'une césarienne.


              Commentaire


              • Merci, très intéressant
                Ça m'intéresse !



                je ne suis pas du tout au courant de ce qu'implique pour le bébé une venue au monde brutale par césarienne...
                tu peux m'expliquer stp ?

                Commentaire


                • :bien:
                  Ah désolée..



                  j'espère que tes suites de couches... seront acceptables !

                  bizz

                  Commentaire


                  • Merci
                    De rien



                    pour une fois qu'ils disent des choses justes sur ce genre de sujets...
                    je trouvais que ça valait le coup d'être souligné !

                    bizz

                    Commentaire


                    • :non:



                      pour avoir subi une césa en urgence, je ne suis pas d'accord, en tout cas, l'équipe médicale ne s'est pas jetée d'office sur cette éventualité qd mon accouchement a commencé à aller de travers, ils ont tenté ce qu'ils ont pu, ils m'ont laissé essayé, mais qd le bb est rentré en souffrance, là, ils n'ont pas hésité longtemps et je les en remercie, car qd ils ont découvert le pourquoi de l'impossibilité de mon fils à sortir, ils ont réalisé que nous n'y serions jamais arrivés et que lui ou moi y serait resté

                      j'ai peut-être eu la chance de tomber sur une équipe :bien: qui m'a laissé le temps de me faire à l'idée

                      honnêtement mon fils a plus souffert d'avoir essayé pendant des heures l'accouchement par voie basse que de le césa

                      je trouve que c'est nul de faire culpabiliser les femmes comme ... est assez dur à vivre psychologiquement pour ne pas en rajouter une couche

                      voilà c'était mon coup de gueule du matin, je n'ai pas honte d'avoir fait naître mon fils comme (car pour moi, il est bien né, il n'a pas été arraché du vnetre de sa mère mais sauvé), je ne suis pas fière non plus, mais il est né comme ça et je n'y peux rien, c'est la faute à pas de chance, sinon il ne serait sûrement pas là, alors moi je dis OUI à la césa

                      paule

                      Commentaire


                      • :non:
                        L'article ne dit pas



                        que TOUTES les césa sont faites inutilement, il soulève la question du pourquoi ca a doublé en 10-20 ans, sans pour autant améliorer le taux de mortalité/morbidité...

                        Bien sure que la césa sauve des vies, il manquerait plus que ca! Cé pas une question de pour ou contre la césa, ou à bas la césa, mais un questionnement légitime: pourquoi une mater de niveau 3, un chu acceuillant des grossesse dites à risques ou pathologiques, à un taux moins élevé de césa comparée à une clinique privée de niveau 2 ou meme 1? Taux qui passe parfois du simple au double!!!!

                        La honte, ce n'est pas à la mère de la ressentir, mais aux praticiens (pas tous mais ca existe) qui augmentent les risques de complications par la "gestion active" du travail: aller, hop madame, vous avez 8 heures pas une de plus!

                        Commentaire


                        • Ça m'intéresse !
                          Sur ce scite



                          cesarine.org

                          tout y est bien expliqué...

                          Commentaire


                          • Sur ce scite
                            Merci !



                            bizz

                            Commentaire


                            • :non:
                              Je ne crois pas que cet article dénigre les femmes qui ont



                              accouché par césarienne ! c'est pas non plus un article anti-césa !
                              heureusement qu'elle est là pour les femmes qui comme toi ont eu une (fin de) grossesse difficile et pour qui la césa est indispensable et sauveuse de vie !

                              je trouve plutôt que l'article nous dit de rester vigilant car en france aujourd'hui beaucoup de césariennes sont pratiquées sans motif réel, impliquant souvent des complications, et que celles-ci pourraient être évitées.

                              bizz !

                              Commentaire


                              • Up
                                Up



                                difficile de se faire voir dans la jungle de smiley sur la page générale du forum

                                Commentaire


                                • Up
                                  Zou



                                  et on remonte

                                  Commentaire


                                  • Vive les césas!!



                                    j'en ai eu deux car bassin trop étroit.BB1 3.200kgs pas trop gros et bb2 presque 3.700kgs un peu plus gros qd mm!On a fais un scanner du bassin car ma maman a le bassin étroit et a eu des complications très graves pour accoucher!ça a fini par césa en urgence!Donc ma gygy a préféré faire un scanner et il s'avère que je suis bien en dessous des normes pour ne pas prendre de risque elle m'a fais subir des césas!

                                    Pour les deux ça s'est hyper bien passé et je m'en suis remise assez rapidmt malgré que j'ai eu de très fortes douleurs après l'accouchmt!

                                    Mais bon après tout dépend des cas et du pourquoi une césa!

                                    Il ne faut pas non plus dire que les césa c'est parce que les patientes demandent mais il est vrai que parfois certaisn médecins s'en servent pour faire un petit planning d'accouchmt de leurs patientes,ne pas être déranger pdt les fêtes,ou faire accoucher avt de partir en vacances etc...c'est déjà arriver ce genre de choses,alors que la maman aurais pour accoucher par voie basse!Et parfois il est question de soues car dépassemt d'honoraires de 300euros pour ma gygy:-/heureusmt je me suis fais remboursé par ma mutuelle!

                                    courage à ttes et faite de beau bibous!

                                    Suz

                                    Commentaire


                                    • Vive les césas!!
                                      Heureusement que tu en as eu une dis donc !



                                      Tu aurais pû risquer gros sinon...

                                      Bizz
                                      Hariele

                                      Commentaire


                                      • Up
                                        Et oui



                                        je remonte encore

                                        Commentaire


                                        • Je remonte



                                          voilà

                                          Commentaire


                                          • Ah désolée..
                                            De rien



                                            c pour ça que je suis très contente de lire cet article. Pour ma part, on avait tenté la vb et sans succès..a bb1

                                            bb2 aussi on avait fait la pelvémétrie, bassin trop étroit pour moi donc pas possible de tenter la vb pour bb2

                                            donc pour bb3...césa aussi

                                            j'aurai préféré une vb...mais pas le choix pour moi...

                                            une césa doit tjs être envisagée QUE si c pas possible d'accoucher par vb ou souffrance foetale...je ne suis pas pour ni contre...cela reste une option que si nécessaire

                                            bizz

                                            Commentaire


                                            • De rien
                                              Tout à fait d'accord !!



                                              je te souhaite une belle fin de grossesse et de bons moments avec ton bibou

                                              Commentaire


                                              • Up
                                                De rien !



                                                repose-toi un peu si t'es surmenée et/ou émotive lolitaetmoi (cf ton autre post)

                                                Commentaire


                                                • Je remonte
                                                  Encore une fois



                                                  pour les forumeuses du soir

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2006-11

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X