publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Selon vous que représente le handicap psychique dans notre société ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Selon vous que représente le handicap psychique dans notre société ?



    Bonjour à vous

    je suis étudiante et je fais mon mémoire sur le handicap psychique et les conséquences sur la vie au quotidien.

    j'aurais besoin de votre témoignage anonyme et un peu de votre temps.

    Merci beaucoup et bonne continuation à vous
    Cordialement

    Paulette

  • Comment je vis le handicap psychique ?



    Bonsoir, je m'appelle Corinne, après un choc post tromathique il y a longtemps, on m'a décelé ou étiqueté Bipolaire. Tout d'abord, on se sent mal dès que le diagnostic est posé, j'ai ressenti comme du mépris envers moi-même. Et puis, j'ai réalisé, que si moralement j'allais mieux, mon entourage aussi. J'ai coopéré avec mon psychiatre, j'ai accepté que d'être bipolaire, ce n'était pas plus honteux que d'avoir des polypes aux intestins ! ! ! L'étape de l'acceptation de la maladie c'est très important et, le traitement est arrivé, ouf, une vie zen, dans la séreinité.
    Le handicap psychique est difficile au quotidien, car dans la société, c'est très mal toléré, une mise à l'écart, ça peut aller jusqu'à une mise au placard dans le milieu du travail. Je n'ai même pas été épargné en famille, où j'ai souvent entendu "t'es bonne pour l'asile". Avec du recul, et de la sagesse, tout cela m'a rendu plus forte, car on peut être bipolaire, se soigner, être une bonne mère de famille, avoir des amis, être créatif, (c'est mon cas je suis artiste). Pour conclure, je me suis prise en main toute seule, l'autonomie enfin avec les médicaments biensur. J'ai réalisé à quel point il y a du boulot à faire, quant aux mentalités des gens, qu'ils soient plus tolérents, qu'ils éfacent le cliché tout cuit des maladies psychiques. Pour conclure, je pense qu'il doit y avoir des personnes malades comme moi bipolaire ou autres et qui n'osent pas se faire soigner par peur du regard des autres. Dans notre société il y aurait un grand travail de Communication et de sensibilisation sur le regard porté sur ce sujet, cela permettrai à des personnes de ne pas rester dans l'ombre de leurs maladies.
    Paulette je vous remercie pour le travail remarquable que vous faites. Corinne

    Commentaire


    • Handicap psychique



      Je suis handicapée psychiquement et j'ai un traitement.
      Je dirais tout d'abord que la famille a beaucoup de mal a comprendre ce que j' a i(les autres aussi mais je trouve cela moins important) et pourquoi je prend des medicaments chimiques!
      Et lorsque je suis hospitalisée, ils évitent de venir,ne viennent pas du tout, car le milieu psychiatrique leur fait sans doute peur. Resultat : la solitude le sentiment d'abandon.
      Mon quotidien, tout l'hiver c'est de sortir le moins possible, j'angoisse trop et en même temps je veux vivre et je n'y parviens pas, je survis au milieu d'un appartement mal rangé parfois meme sale, ma fille m'aide en faisant les courses avec ou sans moi, j'attends l'aide d'une assistante sociale pour avoir une aide menagere.
      Avec le soleil je vais mieux et je vais dans une association ou je retrouve des gens comme moi,on fait des activités ensemble et personne ne se juge,trop gros angoissé trop maigre trop lent peu importe chacun est comme il est..
      Je n'ai qu'une amie qui m'accepte sans avoir elle meme de handicap psychique, mais elle a un handicap moteur...
      J'ai l'air normal quand ça va un peu mieux mais moi je sais et comment dire cela par exemple a un homme avec qui je pourrais avoir une relation d'amour sans le faire fuir? (que je suis handicapee psychique)
      Ce n'est pas simple de vivre dans notre societe avec ce handicap.

      Voilà j'espere vous avoir apporté une petite aide.



      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2010-122011-012011-04

      publicité

      Chargement...
      X