publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Boulimie et alcoolisme

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Boulimie et alcoolisme



    Jai atterri sur ce forum et je dois avouer que jen suis bien contente.
    Alors voilà, jai 32 ans, un mari adorable, une petite fille de 8 mois a croqué, une belle maison (avec des tonnes de travaux mais bon), un diplôme dingénieur, un boulot un peu bof mais bon un boulot, je me décrirai plutôt comme mignonne (vous savez, pas belle mais qui plait aux hommes dans lensemble), des yeux verts pas possible, 1m70 et 52 kilos avec de superbes jambes (mais le bide un peu ramolo)
    Enfin bref, un tableau de rêve

    Et bien voilà, je suis boulimique (avec vomissements) depuis environ 15 ans (à vrai dire je ne sais même plus qd ça a commencé) et maintenant alcoolique.

    Une journée type commence par 1 cafetière de décaféiné au lait (avec des sucrettes), 2 tranches de pain azyme, 1 pomme
    Et puis au détour de la route, il marrive de marrêter dans une boutique et là, je menfile une tarte lorraine et trois sandwich que je me hâte de vomir en arrivant au boulot ! ! !
    Le midi : salade, yaourt aux fruits (0%) et fromage blanc (0% également !)
    A 16h : 2 clémentines
    Et le soir .. au choix 1 à 2 bouteilles de vin blanc ou bien 2 à 3 litres de bière

    Cest la première fois que jen parle vraiment
    Mon mari cest que je fais parfois quelques crises, il sait que jai tendance à boire
    Mais il ne sait pas que je bois tous les jours
    Et que jai bu pendant toute ma grossesse (je sais, jai honte, javais cru que ca me donnerait le courage darrêter mais non, jai juste diminué)

    Mais le soucis majeur cest que je nai pas envie de men sortir
    Je sais que je me détruis mais je men fous car je nai pas envie de vivre
    Malgré mon mari et ma fille, jai envie de mourir

    Je poste aujourdhui car je me dis que peut être den parler me donnera le déclic pour avoir lenvie et la volonté de men sortir

  • On a besoin de toi



    Bonjour, c'est Imane, je viens de lire ton texto, j'admire ta loyauté et ton courage, boire autant et etre ano, est un problème très fréquent mais peu de gens en parle, peut etre que tu te retrouve, mais dis toi bien que tu as la chance d'avoir une vie stable et assez épanouie par rapport à pas mal de gens, dis toi aussi qu'on a besoin de toi et que tu n'as pas le droit de te faire du mal, ni à toi ni à ton entourage, à peine ta mission et ton devoir commencent dans cette vie, une petite princesse que Dieu la garde à besoin d'une maman, présente, pleine de vie voir meme débordante d'énérgie, ej te suggére d'en parler surtout à ton conjoint, c'est ton mari et aussi ton confident, et j'en suis certaine qu'il saura et pourra t'aider.si je te demande de le faire car j'ai le meme probleme, mais plus de mari, toujours marié mais séparé depuis 4ans, et je le regrette vivement,je te souhaite bon courage et que le succé t'accompagne; Cordialement.

    Commentaire


    • "du soutiens toujours du soutiens"



      Je sais que du haut de mes 18 ans mes conseils ne vont peut être pas te par être aussi pertinant. Mais il est vrai que tu as la chance d'avoir une vie stable. Et tout comme les autres je te conseil d'en parler à ton mari car l'alcool et la maladie peuvent créer et le fond en général des réactions inconpréhensibles et il ne faudrait pas que cela te fasse perdre l'homme que tu aimes.
      De plus tu as la chance d'avoir mise au monde une petite fille réfléchit, même si tu en a marre de tout, n'a tu pas envie de la voir grandir ? L'emmener pour la première fois à l'école ? Pleurer quand elle partira pour la première fois toute seule en collonie de vacance, rire avec elle en voyant la tête de son premier petit copain ... toutes ses choses qui te renderont heureuse et à partager en plus avec ton mari.
      Beaucoup de femme son seule face à l'adversité, toi non, alors profites-en.
      Bon courage...

      Commentaire


      • Tu sais



        quand tu dis je ne veux pas m'en sortir, dis toi bien que ce n'est pas toi qui parle, mes tes symptomes hyper-présents. C'est toi, oui , sans doute, mais toi malade, donc pas vraiment toi !
        J'ai moi aussi ce problème pour prendre du recul par rapport à tout cela...
        A tu un quelconque suivi ? As tu déjà parlé à quelqu'un de proche de tes troubles ?
        Courage, et tu as trouvé des oreilles attentives ici, et des coeurs ouverts, sois en sûre.

        Commentaire


        • Tu sais
          Comment ?



          merci pour ton message

          mais alors la question est, comment entendre la voix qui me dit que je veux m'en sortir ?

          j'ai eu un suivi il y a 5 ans, avant mon mariage mais ca n'a rien changer
          c'est d'ailleurs a cette periode que mon alcoolisme c'est agravé
          quant à en parler a mon entourage, j'ai deja abordé le sujet avec quelques amies mais aujourd'hui, elles font comme si de rien n'etait, je pense qu'elles se sentent impuissantes

          Commentaire


          • "du soutiens toujours du soutiens"
            Je sais bien



            oh tu sais, je ne suis pas sure que l'age est une grande importance dans certaines choses de la vie
            et quand je me vois du haut de mes 32 ans avoir un tel comportement, je me demande au juste quel age je peux avoir pour faire des ... pareilles

            oui oui je sais que j'ai enormement de chance et c'est bien pour ca que je me demande encore plus pourquoi je fais ca

            merci pour ton soutien

            Commentaire


            • On a besoin de toi
              Merci



              mon mari est au courant de ma maladie mais je crois qu'il ne sais pas quoi faire
              et moi je ne sais pas quoi lui dire pour l'aider
              et puis il a deja beaucoup de soucis avec sa société alors je n'ose pas trop lui rajouter mon fardo sur le dos, c'est plutot à moi de l'aider à tenir le coup
              ben on fait un beau couple tiens !!!!!

              Commentaire


              • "je comprends"



                Tout à fait pour tes amies, les miennes non plus n'aborde décidement pas le sujet bien que je vois qu'elle s'inquiète.
                Tu as raison, il s'agit tout simplement d'un sentiment d'impuissance mais aussi d'incomprehention, car les gens qui ne connaisse pas sa ne comprenne pas comment on peut même avoir l'idée !
                Non parles en simplement à ton mari, sois sincère sur tout, car imagine se que sa sera si s'est lui qui te surprend entraint de boire ou de vomir, il va te le reprocher, de lui avoir mentit mais aussi de te détruire en cachette alors que vous avez une adorable petite fille de seulement 8 mois.
                Si tu lui en parles, c'est déjà un grand pas vers la guerison il me semble, il te soutiendra mais en plus vous pourrez prendre ensemble des décisions importantes qu'en à ce problème. C'est face à l'adversité que les liens se ressèrent...

                Commentaire


                • "je comprends"
                  Comment ?



                  oh ! mon mari est bien au courant de mes problèmes mais jusqu'à present quand il a voulu aborder le sujet, j'ai toujours fermé mes écoutilles
                  je trouve ca trop dur de parler de ca avec lui
                  et puis je sais que lui n'insiste pas car il ne sait pas comment m'aider
                  et moi non plus d'ailleurs, je ne sais pas comment il pourrait m'aider
                  toi aussi tu es malade ?

                  Commentaire


                  • Moi jai 21 ans..



                    et un papa alcoolic, et meme petite je le savais, et ca fais mal.
                    ce soir prend le temp de regarder ta fille, prend tout le temp nessaiser pour te rendre conte quelle a besoin de toi...
                    et toi delle, et prend soin delle cest la chose la plus belle au monde, ya des gens qui en veulent et qui ne peuvent pes, ne gache pas ce cadeau du ciel,
                    pense s'y..
                    courage
                    etoile xx

                    Commentaire


                    • "je comprends"
                      C'est vrai...



                      que souvent et j'imagine surtout par pudeur, notre entourage n'aborde pas directement le sujet avec nous... et nous comme on souffre, on les pense égoïstes! pas évident...

                      Commentaire


                      • Réponse



                        bonjour,
                        je me reconnais assez dans ton tableau idyllique
                        J'ai 2 enfants, un mari plutot bien, une maison, et une profession qui me plait.
                        Je suis aussi boulimique, depuis longtemps, sans me faire vomir.
                        Physiquement, ça va, je ne suis pas trop mal.
                        Mais la boulimie m'aide à stopper mes pensées, et l'alcool m'aide à etre boulimique
                        Alors,où est le début, où est la fin?
                        veux-tu en discuter ?
                        peggy

                        Commentaire


                        • Boulimique et alcoolique



                          je navigue dans ces exces depuis 10ans,j'ai 29ans maintenant, et 'ai le sentiment d'avoir gacher le debut de ma vie a cause de cela..
                          Mais j'ai traverser des epreuves difficile,et j'ai de l'espoir pour l'avenir..
                          je me sent encore jeune, j'ai eu mon 1er appart depuis 2mois, je vivait en foyer depuis que j'ai quitter 1maison familliale emplis de souffrance,la folie de ma mère, l'abandon de mon père,le rabaissement de mon grand frere m'on sérieusement fragilisé et déséquilibré..

                          je suis encore en pleine construction et mes doute, mon déséquilibre sont encore present.. j'ai encore besoin de combler mon vide affectif d'alcool et de nouriture. je suis inpatiente de me pauser..

                          je plait aux hommes, et je rencontre des mecs qui en valent surement le détour,mais je rate des occasion,c'st encore trop compliqué de m'ouvrir a quelqu'un pour le moment..
                          en ce moment c'est un charment jeune homme qui attend depuis 3mois que je me décide, il commence a perdre patience, j'ai senti ce soir que je le perder totalement,j'evait tant a lui donner..
                          on a tant d'amour a donner,comme toi a ta fille pour continuer a se détruire.
                          je souhaite que ma vie fleurira au printemps, comme je souhaite que ta vie s'est illuminer depuis que tu as écris ce msg,bisou

                          Commentaire


                          • Madison



                            Et bien moi aussi j'ai 32 ans et je suis dans la meme situation que toi mise à part que ma fille va faire 6 ans.Je fais des crises de boulimie depuis 14 ans et je suis alcoolique confirmé depuis 2 ans.c'est rassurant de voir qque part que je ne suis pas toute seule.mon mari en a assez,et me menace de me quitter Alors j'espère que mon message te stimulera un peu et je souhaite bon courage et dit toi que tu n'es pas la seule dans cette situation de merde.....

                            Commentaire


                            • Envie de vivre



                              Qu'êtes-vous devenue?

                              Commentaire


                              • Pareil...



                                28 ans, 12 ans de boulimie-anorexie et 3 ans d'alcoolisme. il y a 2 ans, suite a une insupportable rupture, pour ne pas penser, mon quotidien était vodka, rhum, whisky. urgences, HP. j'ai perdu un boulot sans intérêt à cause de cett maldito alcohol. Puis peu après êtr sortie d'HP, j'ai rencontré l'homme qui est aujourd'hui mon âme soeur. A croire que j'ai quand mm une bonne étoile!! cet homme a eu la patience de m'écouter me lamenter sur mon sort, de subir mes crises d'alcoolisme, mes crises de boulimie (placard vide à son lever...). Grace à lui, je vois la vie à long terme, mm si je reste qq1 de très angoissée, qq1 qu'il faut pousser au q pour avancer. puis cet homme me comprend très bien étant lui mm très anxieux, en faite on se soutient mutuellement. Au jour d''aujourd'hui suis-je guérie? Ba je combat tout les jours mes vieux démons, c'est vraiment un combat quotidien, et au moindre problème je replonge, cad une petite cuite en solo pour combattre angoisses et anxiétés, et surtout le bonheur artificiel de l'alcool des fois j'en ai besoin

                                Commentaire

                                Publicité

                                publicité

                                Chargement...
                                X