publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'histoire d'une boulimie

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'histoire d'une boulimie



    Tout a commencé, il me semble, après l'été dernier.
    Un moi au USA...
    La fin des vacances, et hop 10 kg de plus, sur MOI, la fille qui AVANT jamais ne s'était soucié du poids, de l'alimentation et de toutes ces chose là.
    Mais là, tout a basculé, j'ai énormément pleuré et souffert de cette prise de poids, alors a la rentrée je m'étais lancée dans le défi "RE-PERDRE !!!" :
    C'était vite fait... je ne mangeais pas beaucoup, je faisait du sport, javais beaucoup de volonté, et je dirais que 8 kg perdu en 1 moi... puis fin octobre début novembre j'avais reperdu mes 10kg ah joyeuse histoire? ...mais elle ne s'arrête pas là...
    Durant ces quelques mois de "régime", j'ai apprit a vomir, et oui, la solution facile... Et si j'avais su dans quel état ça me mettrais aujourdhui, a quel point ça me pourrirais la vie, croyez moi... JAMAIS, JAMAIS je ne me serais autorisé à commencer...
    Alors les mois sont passé, et j'ai commencé a faire de grandes crises boulimiques après lesquelles je vomissait... 1 par semaine, 2, puis 3... Et 6... et... puis on arrive a un moment ou cest 3 à 4 par jours, bien sur au bout d'un moment on est dans un tel sal état qu'on ne peut même plus se faire vomir, et c'est bien mon cas... alors je ne mange a plus aucun repas pour ne pas trop prendre de poids, c'est très dur au quotidien... je ne m'alimente plus que de crises, il ne me reste plus que de gras, du sucrée, beurre, nutella... dans l'estomac. Je vis sans cesse, toute la journée avec la peur de quand va-t-elle arrivée ?

    Je n'est plus aucune envie.
    Je ne vois plus personne.
    Jai énormément de mal à suivre mes cours, je foire totalement mon année scolaire, alors que javais été toujours été bonne élève.
    Je ne mentend plus avec mes parents, qui eux, restent dépité face a ce qui m'arrive.
    Je suis faible.
    Je ne peu plus faire de sport.
    Mon poids m'obsède, je me pèse au moins 2 fois par jours (...voir 5 ou 6 fois)
    La bouffe m'obsède, je vis dans la culpabilité de mon alimentation.

    SOS. Jen peu plus

  • Je te comprend



    Mon histoire ressemble beaucoup à la tienne, sauf que moi j'avais toujours été ronde et un beau jour "tient ! Si je vomissais mon repas du soir ?!" chose dite chose faite, c'est allé de pire en pire, de plus en plus fréquemment, sans compter les crises de boulimie quotidiennes, mes parents ont compris ma maladie car dès que ma mère l'a su, ou dès que j'ai bien voulu lui avouer et en parler, j'ai été suivi... Aujourd'hui je suis dans un centre pour les jeunes, je ne mange rien, je fais des crises mais plus vraiment, je suis démoralisée et c'est pire qu'avant, je pense être tombée dans un établissement qui ne peut soigner les problèmes d'une anorexique-bv et sache que, moi aussi si j'avais su, jamais je ne me serais enfoncé les doigts dans la gorge... Mais tu sais, le fait de voir un psy et de comprendre pourquoi mon mal-être profond, celui de l'inconscient s'est traduit par des TCA aide à avancer et à se construire, c'est dur, c'est un gros travail sur soit mais c'est extrèmement constructif, pour moi reste plus qu'a arrêter de me torturer pour des choses qui ne devraient pas et d'essayer de retrouver uen relation à peu près normale avec la nourriture... Je te souhaite bon courage, va voir un psy, du moins essayer, tu vas sans doute comprendre beaucoup de choses...
    Caro

    Commentaire


    • Je suis comme toi



      Bonjour miss,

      J'ai 17 ans et bv depuis 3 ans et demi, sache que c'est déjà un grand pas d'être venue lancer un appel à l'aide sur ce forum, ça prouve que tu as réellement envie de te sortir de cette m..de et tu t'en sortiras, comme nous toutes qui souffront de cette pouriture de boulimie. Je comprends parfaitement ce que tu ressens, je suis vraiment dans la même situation que toi, j'suis encore au lycée et mon année scolaire est pitoyable, pourtant j'avais toujours été dans les premiers de ma classe et voilà que maintenant toute ma vie est gachée à cause de la boulimie. Je n'ai aucune confiance en moi, je me trouve laide et je le deviens de plus en plus d'ailleurs à cause de tous ces vomissements qui me pourrissent les dents, me tue l'estomac, me donne une voix grave. Je veux m'en sortir moi aussi et je ne te conseillerais pas comme tout le monde le fera certainement, d'aller voir un psy, c'est bien la dernière chose à faire, la seule chose à laquelle ils servent c'est de rendre ton porte monnaie bien leger, ils sont là à regarder l'heure toutes les 10 minutes, pressés de te dire "On poursuit à la prochaine heure mademoiselle ?" et là ils te demandent de l'argent, pppfffff ... de psys !!!
      Essaye tout d'abord de retrouver une vie sociale, c'est primordial, le début de la guérison...

      Commentaire


      • Courage



        oui courage, c'est vraiment une maladie de M.... pour rester polie.
        Mais il fo s'en sortir, je c c'est facile a dire, mé c tres dur a faire. En fait, moi oci, je n'en peu plus, je suis desesperee de ne penser quo poids, a la nourriture, a m'EMPIFRER comme une truie (c'est ce que je ressens, je me degoute qd g c crises)
        Perso, je traine ca depuis 7ans, je pleur ts les soirs, jusque il y a 2jour ou g decouver ce forum et g ecrit tt ce q je ressentai. G u des reponses tres gentille, d encouragement et la je discute av une personne ki je suis sur m'aidera a m'en sortir.
        Donc si tu as envie de t en sortir, je suis sure que toutes les personnes de ce forum t'aideront. Meme si c tres dur et ... arivra surment pas du 1er coup, il le fo. J'ai pa envie de mourir a cause d'elle... Ah ca non. Courage, courage, il y aura bien une lueur au bou du tunnel pour nous toutes.
        bisous et n hesite pa si tu a besoin.

        Commentaire


        • Il faut te faire aider par un psy



          prendre 10 k au usa avec leur bouffe, l'eloignement quE tu te sois réfugiée dans la nourriture ne m'etonne pas, mais tu t'es cruellemnt puni, il faut toujours essayer de se comprendre, il n'est pas trop tard mais il te faudra un thérapeute , quand tu es parti au usa reflechie a ce qui a déclenché tes envies de bouffes, la séparation avec ta famille peut étre doit tu aller rechercher les causes et puis prend ton temps pour te soigner, le poid ne doit pas étre ta priorité quand ton coeur et ton esprit seront soulagé tu reperdra , donne toi du temps et prend fait toi aider..

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2007-01

          publicité

          Chargement...
          X