publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une question ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une question ?



    j' ai 15 ans

    je suis boulimique et je doit aller faire une prise de sang conseillé par mon nutritionniste et je voudrais savoir si il pourrat dans la prise de sang si j'y suis ou pas ???????????

  • Oui...



    Par la prise de sang, il est possible de voir ton problème de boulimie, étant donné qu'il est très probable que tu souffres de carences.
    Maintenant, c'est peut-être pas plus mal.

    Bisous!

    Commentaire


    • N ai pas peur



      Chere Elodie,

      J'ai commencé ma boulimie jeune a 12 ans. a cause d un medicament entre autre, mais pas seulement. Aujourd hui j en ai 29.

      J'ai vecu tres malheureuse jusque mes 20 ans car personne ne s etait apercu de ma maladie. et j ai perdu des amis a cause de cela. car ils se sentaient impuissants et malheureux. et de cette maladie je n ai pu rien partager avec personne avant mes 20 ans et la, une amie m a fait un chantage affreux pour moi mais qui m a fait prendre conscience de ce que je souffre: la boulimie. C est grace a elle et en en parlant que je la vie mieux - meme bien. Elle est aujourd hui un viel ennemi devenu colocataire - peut etre jusque ma mort quand j aurai 95 ans

      J'ai beaucoup souffert que mes parents se cachent la verite et encore aujourd hui le sujet est taboo en famille. Cela me peine un petit peu. La seule personne avec qui je partage la face emergée de l iceberg est mon futur mari. Je ne lui cache quasiment jamais mes crises - bon pas quand elles arrivent mais je les lui avoue apres coup... et au debut j avais honte mais:

      LE DIRE et NE PAS LE CACHER AUX AUTRES EST VITAL: ce n est pas une honte meme si tu eprouves une honte de toi, ne l amalgame pas avec la honte de cette maladie: ce serait une fausse confusion. Et meme si tu as honte de faire des crises, n'ai pas honte de toi! c'est un 1er pas.

      Le plus longtemps tu la cachera cette vilaine, le plus dure tu t en debarasseras: car le corps s habitue: il s habitue a ne plus supporter certains aliments, a faire de l aerophagie, a avoir des brulures d estomac... et ta tete aussi s y habitue... meme si tu reduis tes crises voir n en fais plus un temps, avec le stress, les angoisses ou ce qui est a l origine de ce comportement chez toi et que tu revivras, tu risque, comme moi, de devoir accepter de grandir puis veillir avec ces ecarts. alors parles en, ne la laisse pas s installer et elle ne sera pas comme pour moi un viel allier...

      Parles en, sois fiere d en parler, apres tu verras, un jour, a force d en parler, tu decouvriras tout de toi: tu es encore une grande enfant ou une jeune adulte et le recul viendra avec le temps et du travail sur toi. Ne crois pas que seule cela sera facile. Je l ai fait, je voulais me battre moi meme a ce jeux. Je l'ai fait un temps - 5 ans puis un jour, j'ai eu besoin de voire un psy - et aujourd hui je me comprends mieux, j exteriorise mes angoisses et cela m aide a gerer mes crises.

      Un message d espoir: jeune je faisais 2-3 crises par jour pendant plusieurs mois, puis une anorexie, et alternais boulimie anorexie par paliers. Ce pdt 8 ans. Puis je me suis battue 5 ans seule, je ne faisais plus que 3-4 crises par semaines... une fois une therapie commencée, j ai meme arrete toute crise pdt 8 mois... mais aujourd hui a cause d'un fichu boulot et de stress, en fait 3-4 par mois.

      Mon but? je ne crois pas qu'il faille se stresser de ne plus faire jamais de crise. Si j en fais deux par mois au final, ca me va. Evidemment si je pouvais prendre controle, je souhaiterai ne plus jamais en faire. Car je les vois venir mais l impulsion est trop forte pour juste les arreter quand elles m embarquent.

      Bonne chance, et parles en! c est la seule chose dont je sois absolument sure!!! Parles en a un prof, a une infirmiere a l ecole, a ta maman, a qui tu veux d'un peu adulte et en qui tu as confiance... prends ton courage a 2 mains, tu auras peur, mais cette peur n est absolument rien face aux souffrances, aux angoisses que tu peux ressentir dans une seule crise...

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2007-07

      publicité

      Chargement...
      X