publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Help... :triste:

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Help... :triste:



    Bonjour à tous, si un jour quelqu'un lit ça...
    Je n'aurais jamais pensé écrire sur un forum. Je passe un moment difficile et ce thème m'est tellement douloureux que je ne peux le partager avec personne, je n'y arrive pas. Ni mon compagnon (qui est mon meilleur ami), ni mes amis, ni ma famille. J'ai honte.
    J'ai un long passé d'anoréxie et de boulimie derrière moi (plus ou moins entre 12 et 17 ans). Il m'est arrivé de refaire quelques légères crises ces dernières années, mais sansgrande importance.
    J'ai maintenant 21 ans, je suis heureuse, en couple, je vis en Espagne, je suis actrice et selon ce qu'on en dit... je suis en plus très jolie.
    C'est un appel de désespoir... Pourquoi? Pourquoi si tout est si positif je retombe dans la boulimie? Il y a quelques jours, j'ai refait une crise (me faire vomir). Je ne mange pas TANT que ça pourtant. Mais d'un coup, le fait de sentir la nourriture à l'Intérieur de moi me rend folle. Depuis cette crise, malheureusement, je ne peux plus arrêter, le mécanisme est reparti. Et je me sens très mal avec moi même, je suis insupportable, triste, négative ; alors que je suis habituée à être l'opposé de tout cela.
    J'ai toujours plus ou moins su que quoi qu'il arrive, même sans faire de crise, je serais sensible à cette maladie toute la vie, je le sens, mais en général, mon esprit gagne sur elle... je ne comprends plus rien.
    La réalité, c'est surtout que je m'en veux. Selon mon point de vue et l'Étape à laquelle je suis dans ma vie, je n'ai plus l'âge de faire des choses comme ça. En plus de tout cela, j'étudie une certaine médecine alternative!!! DOnc je sais bien ce que je suis en train de faire à mon corps.
    Non mais franchement, aidez moi à réfléchir: heureuse couple heureux famille heureuse jeune jolie talentueuse étudiante en médecine indienne élève de yoga avec dévotion vie saine et sereine = tête dans les toilettes en larmes à se faire vomir sans comprendre pourquoi mais ne pouvant y remédier, rouge comme une pastèque, désespérée...?
    À l'adolescence encore.... je trouvais que ma vie n'avait aucun sens, je voulais mourir toutes les demi-heures, je n'avais rien ni personne, aucune vie spirituelle,....... mais là!!!!!!! Quand même!
    Saleté de maladie!!!!!!!
    Si quelqu'un lit ça, je pense que ça me ferait du bien un petit mot. Je me sens seule, honteuse et perdue.
    Merci pour votre temps.

  • Courage on est toutes là! enfin du moins moi oui!



    Coucou toi!
    Ben voila j'ai lu ton message et je ne peux m'empecher de te soutenir car moi aussi j'ai 21 ans et je suis boulimique mais moi les crises s'aggravent que maintenant j'ai l'impression d'etre encore une ado pas comme toi qui les voit resurgir alors que tu ne te sens plus une ado... Mais tu n'as pas une petite idée de ce qui a fait resurgir ça? peut être tout va trop bien que tu es blasée ça semble bizarre a dire mais des fois ca peut arriver, il y a forcément quelquechose!

    Commentaire


    • Courage on est toutes là! enfin du moins moi oui!
      Ne pas culpabiliser



      ce n'est pas de ta faute! et si tu mènes une vie heureuse, tant mieux, c'est ce qui t'aidera à t'en sortir. comme tu dis, toute ta vie tu seras sensible à cette maladie. tu fais une rechute et c'est compréhensible. tu n'as pas résolu qqch qui te ronge de l'intérieur.
      peut être que tu te mets trop la pression, voulant être parfaite, à la hauteur d'une vie parfaite? tu as tes défauts et tes qualités, une de tes faiblesses est que tu es malade pour le moment. c'est comme ça. tu dois l'accepter et t'accepter comme telle.
      ton bonheur n'est pas à refuser, au contraire. tu le mérites autant qu'une autre.
      essaie d'extérioriser les moments de détresse et de joie que tu ressens, dans quelles conditions tes crises refont surface... pour mettre les idées au clair, rien de mieux que de mettre des mots dessus. tente un petit carnet, ou de l'art, ou en parler avec une personne de confiance...

      Commentaire


      • Ne pas culpabiliser
        Merci!



        Merci à vous deux pour vos réponses! Ça me fait vraiment du bien. C'est vrai qu'il faut que j'pprenne ne pas me torturer et m'en vouloir de cette façon, ça ne fait qu'empirer les choses. Et c'est aussi vrai que la raison est sûrement la pression que je me mets en quête d'une perfection inexistante. Je prendrai vos conseils en note. Merci encore mille fois.

        Commentaire


        • Merci!
          Ravie d'avoir pu t'aider



          mais surtout n'oublie pas de profiter de la vie et des bons moments qui s'offrent à toi. tu le mérites!

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2009-022009-03

          publicité

          Chargement...
          X