publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Besoin d'un peu d'aide , de conseils

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Besoin d'un peu d'aide , de conseils



    Bonsoir ,Bonjour

    Je vais essayer d'être courte .
    Voila je suis dans l'anorexie , depuis plusieurs mois suite à un petit régime qui à dérapé pour des raisons encore inconnues .J'ai perdu 13 Kilos en 6mois .Je ne me suis jamais fait vomir , je n'ai loupé aucun repas .
    A 15ans je suis passée de 1m61 pour 55kg à 42kilos .
    Banal régime pour perdre un peu de ventre quoi 3 , 4 kilos puis ,J'ai commencé à compter les calories , à vouloir me peser chaque jours , et chaque grammes perdu étaient en quelque sorte une victoire ... L'anorexie .
    J'ai vite pris conscience de mon problème et j'ai pris l'initiative de voir un nutritionniste . Ce qui me permet de réintroduire des aliments et d'augmenter mes quantités et de me faire plaisir de temps en temps , mais voila mon poids descends toujours car après chaque effort je vais plus ou moins me priver .
    Et tout cela m'énerve je sais qu'il faut du temps que ce n'est pas facile , mais en dévoilant tout ça ici j'espere quelques conseils .
    J'ai vraiment envie de m'en sortir , de manger ce que je veux quand je veux sans me poser aucunes questions , comme avant .
    J'ai envie de retrouver des forces , ma joie de vivre que j'avais avant . J'ai envie de combler mes jeans . Je me trouvais un peu trop ronde , mais aujourdui c'est la même chose je ne m'aime pas mais cette fois si car je me trouve trop maigre .
    Je m'en veux atrocement de faire autant de mal a mon entourage . Je crois que je m'en veux pour beaucoup de choses , je vais d'ailleurs me faire suivre par un psy .
    Donc j'ai vraiment l'envie de m'en sortir , mais comment trouver cette clé en moi qui fera que j'ai vraiment le déclic .
    Car là j'ai l'envie et pourtant dans ma tête je ne peux m'empecher de calculer ces foutues calories , quand je passe devant une balance il faut que me pèse ,
    quand je me fait plaisir après il n'est plus question de recommencer avant 2jours , alors qu'étant maigre je peux
    comment faire pour ne pas m'énerver et croire que ma mère veut m'engraisser quand elle me propose juste un peu de beurre ou qu'elle m'achète quelque chose dont je raffolais avant étant gourmande ?!
    Comment faire pour remettre du beurre ou de la confiture sur mes tartines sans cupabiliser ?!
    comment faire ? J'ai l'impression de faire du surplace alors que je meurs d'envie de me sortir de là ?!!
    J'en est tellement marre ..
    Je sais que ça ne peut venir que de moi mais sil vous plait certains conseils seraient les bienvenus .Merci d'avance

  • Courage



    Bonjour,

    Je serais ravie de t'aider si je le pouvais, mais voilà, je suis dans le m cas que toi à part que j'ai repris mon poids de santé! Depuis qq jours ts recommence, j'ai déjà perdu 3 kg en 1 semaine! je frole le bmi 18.5, j'étais descendue à 16.
    Ce que je sais c'est que le poids n'est qu'un iceberg, c'est pas pcq tu as retrouvé ton poids que tu es guérie, ça permet par contre d'être en meilleure santé! Pour guérir, je pense qu'il faut comprendre pourquoi tu es tombée dans les tca et ... bcp plus complexe!!! Moi g été hospitalisée et je suis sortie sans l'accord médical car je n'en pouvais plus donc je n'ai pas trouvé pq j'avais ce problème! Je pense que c'est la clé!
    Maintenant, à l'hopital, on m'a dit de faire une structure alimentaire (6 petits repas par jours) et de tt garder biensûr! Maintenant, je c bien que c plus facile à dire qu'à faire.
    Vois un psy je suis certaine qu'il pourra mieux te conseiller! J'espère avoir pu t'aider un peu je t'embrasse bien fort courage

    Commentaire


    • Bonjour ninoune



      Ton appel me renvoit 17 ans en arrière,ma fille ainée a fait de lanorexie, tout comme toi cela a débuté par un régime, puis lorsquelle a atteint le poids souhaité elle sest rendue compte quelle était dans un engrenage quelle ne maitrisait plus.. Je te rassure tout de suite elle sen est sortie, elle est aujourdhui mariée et mère de famille..
      Tout comme toi elle na jamais nié le problème, Rapidement elle a été suivie par un psy, mais nous avons mis quelques mois à trouver un spécialiste de ladolescence compétent qui a pu expliquer à toute la famille ce quétait le probleme de lanorexie, les moyens pour len sortir et nous conseiller sur lattitude des parents pour laider.

      Tout dabord lanorexie est un appel au secours au même titre que la fugue ou une tentative de suicide, cela met en évidence un mal être que la personne ne peut exprimer ou dont elle na pas conscience à ce moment. Un manque de dialogue dans la famille, lenfant qui se sent incomprise, le type déducation reçue, larrivée dun autre enfant, tout cela mal vécu à une période et peuvent ressortir à ladolescence et être des causes de déclenchement dune anorexie qui parfois survient après un choc affectif, un DC, un éloignement du milieu familial etc..
      Le problème de nourriture est un peu secondaire dans la mesure ou si lon ne recherche pas la cause du mal être, il persistera. elle avait perdu beaucoup de poids aussi sur les conseils du médecin, elle a du être hospitalisée 39 kg pour 1.67 m mais au lieu que son hospitalisation soit considérer comme un drame sa volonté de vouloir sen sortir lui a donner la force de lutter pour elle cétait une chance. elle a suivi toutes les préconisations des médecins. Cest une séparation obligatoire des parents, il y a un contrat poids, à 45 kg elle avait le droit de revoir sa famille et à 51 kg elle sortait. Elle na jamais triché lors des pesées (certains semplissent lestomac deau) dès le soir de son hospitalisation elle remangeait mieux, nous sommes restés 3 semaines sans la voir, entre temps les parents participent à des réunions pour les aider à avancer avec elle. Au bout de 2 mois elle est sortie, elle a continué régulièrement à remonter la pente. Cette période nest pas facile pour la famille, les parents se posent des tas de questions, culpabilisent et cest très dur de voir son enfant souffrir. Nous avons également fait des réunions familiales avec les psy et médecins car si lenfant à des difficultés à dire son ressenti aux parents, la présence de ces derniers favorisent le dialogue.
      Que tu sois suivie par un nutritionniste cest bien mais il te faut autre chose car tu te rends bien compte que le problème nest pas là. Je suis frappée par la prise de conscience de ta situation à ton âge, mais dis toi que se sont tes meilleures armes.
      Tu dis ne pas aimer ton corps, cest une étape de la maladie où il y a un rejet du corps, de la féminité, cela revient au fur et a mesure que lon avance vers la guérison, tout comme le déclic, cest un tout, ne brule pas les étapes, cela peut être plus ou moins long selon les personnalités, mais il vaut mieux faire chaque pas sur la terre ferme plutot que dans le marais.
      Ton obsession actuelle des calories est lié au problème, cela disparaitra ,jai connu cela, ma fille faisait les courses avec moi, faisait la cuisine pour pouvoir tout maitriser, mais précise à ton entourage que si tu ne mange pas, ce nest pas que tu ne le veut pas mais que tu ne le peux pas.

      Voilà jespère que ce témoignage répondra aux conseils que tu demande, ne baisse pas les bras, je suis fière de ma fille, du courage et de la volonté quelle a manifesté, nous lavons soutenu, mais la victoire sest elle qui la remportée.
      Bon courage

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2009-122010-01

      publicité

      Chargement...
      X