publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Boulimique désespérée :-(

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Boulimique désespérée :-(



    Bonjour à toutes!! c'est la première fois que je m'inscrit sur un forum pour enfin parler de mon soucis qui me bouffe l'existence. J'ai 27 ans et je suis boulimique-anorexique depuis l'âge de 15 ans. Tout a débuté par un épisode très grave d'anorexie qui m'avait amené à 29kilos pour mes 1m68...depuis, je suis devenue boulimique vomitive et malgrès mon poids normal aujourd'hui (55kilos), je n'arrive pas à mener une vie normale. Ce qui est plus grave, c'est que depuis quelques temps, je n'arrive même plus à imaginer une seule petite journée sans crises de boulimie!! cela m'empêche de faire beaucoup de choses...Je n'ose même plus allée voir ma famille (eux me croient guérie car j'ai un poids normal) car je ne veux pas partager de repas. Cela reste pour moi une corvée.
    Je suis sûre que beaucoup de filles partagent malheureusement les mêmes soucis que moi, j'aimerais correspondre avec elles. Merci!

  • Je te comprend



    Bonjour,
    Je peut comprendre se que tu ressens, le calvaire des vomissements. J'ai 20ans et depuis 1ans et demi, je me fait vomir. J'adore manger, partager de bon repas. Jusqu'au jour ou plusieurs personne m'on fait remarquer que j'avais pris du poid et que j'allais ressemblé a plus rien. A ce moment la j'ai commencer a me faire vomir de temps en temps et puis au fil du temps, c'est devenu de plus en plus souvent. Maintenant je me fait vomir de 1 a 4fois par jour. Quand je suis a l'exterieur je ne le fait pas mais des que je suis chez moi les crise arrive et je ne contrôle plus. Je pense que c'est l'idée de la facilité a se faire vomir chez moi. C'est sur que c'est plus facil a faire a la maison que dehors. Mais parents n'ont jamais rien remarqué. Quand il m'arrive des crise je peut mangé tout et n'importe quoi jusqu'a que je regrette et comme je ne veut pas prendre du poid je rejette tout. Quelques personnes le savent mais ne me prenne pas au serieux. J'ai honte d'en parler, j'ai peur qu'on ne me croit pas, qu'on me dise que je joue la comédie pour qu'on me plaigne. J'ai peur d'en parler a mes parents, ils sont agée et asser de probleme comme sa pour que j'en rajoute. J'ai peur parce que je saigne du nez quand je le fait, j'ai terriblement mal au ventre. Je veut pas voir de psichiatre ou autre.

    Commentaire


    • Je m'en suis sortie!



      Bonjour à toi! Tout d'abord, je veux te dire que c'est courageux de ta part de parler enfin de ton trouble alimentaire. J'ai 25 ans et j'ai moi aussi souffert de boulimie. Ça m'a pris presque 7 ans à m'en sortir. Je faisais parfois 5 crises par jour, je vomissais tout le temps et comme toi, je ne m'imaginais pas pouvoir passer une journée sans en faire. Les crises étaient devenues une habitudes chez moi et m'apportaient une certaine sécurité. Quand je m'en privais, je sentais un vide effrayant et je me sentais perdue. Je mangeais mes émotions, mes déceptions, mes peines, ma solitude, tout, pendant des heures et des heures. Ce qui m'a aidé à m'en sortir, c'est bien sûr une thérapie dans une clinique spécialisée, le soutien de mes amies proches, mais ce qui a fait le déclic chez moi c'est d'avoir des objectifs et une passion. J'essayais de limiter le nombre de mes crises et je prévoyais dans ma journée une activité valorisante. Ma passion, c'était et c'est encore le cheval. Je prends des cours d'équitation depuis deux ans et je retrouve mon estime et le goût de vivre autre chose que le calvaire des crises. Plus ça allait, plus je me rendais compte que je pouvais me passer de mes crises et que j'étais plus heureuse. Finalement, j'ai réussi à complètement décrocher. Toi aussi tu le peux. Trouve-toi une passion qui te fais vivre plus d'adrénaline que tes crises. Lance-toi des petits défis. Va chercher de l'aide. Parle de ce que tu vis à des amis en qui tu as confiance et fais-leur comprendre la souffrance que tu ressens, ou bien parle-nous!
      Bon courage!

      Commentaire


      • Je te comprend
        Attention à ta santé!



        J'ai l'expérience des vomissements, pendant 6 malheureuses années...c'est vraiment dangereux pour la santé. À cause de ça, presque toutes mes dents sont cariées et déchaussées et j'ai les os décalcifiés. Tu sembles avoir des symptômes inquiétants. Ton estomac et ton sophage doivent en souffrir beaucoup. Je te comprends de ne pas vouloir voir de psy, moi non plus je ne voulais pas en voir, mais je n'ai pas eu le choix, ma situation allait trop mal et je voulais m'en sortir à tout prix. J'ai eu de l'aide d'une clinique spécialisée et je n'en suis pas morte, au contraire, je m'en suis sortie finalement. Il n'y a pas de honte à voir un psy, je t'assure. Ils sont là pour ça. Ça paraît pire que ça l'est réellement!

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2012-08

        publicité

        Chargement...
        X