publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Boulimie vomitive, la destruction du corps

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Boulimie vomitive, la destruction du corps



    j'ai 24 ans, je fais de la boulimie vomitive depuis que j'ai arrété de fumer il y a 3 ans.
    Toujours bonne mangeuse, j'ai toujours eu un lien particulier avec la nourriture, et j'ai déja été en surpoid entre 16 et 18 ans.
    Aujourd'hui je suis en couple depuis 4 ans, tout va bien , nous menons une belle vie de couple, on voyage souvent, on demenage souvent aussi pour vivre dans des endroits insolites en outre mer ou autre pour notre plus grand plaisir.
    Depuis 6 mois, nous vivons en martinique, super!! les cocotiers la mer turquoise et le déclic!! plus de crise pendant 5 mois!!! une alimentation saine et équilibrée,du sport, plus de souffrance, plus de cachette ni de mensonge à sa moitié, un poid stable, bref le pied!Je voyait enfin la fin de cette merde.

    Ne trouvant pas d'emploi pour ma part, nous avons décidé d'ouvrir mon propre magasin il y a deux mois. Préparatifs avant l'ouverture, commandes, travaux, achats, paprasse administrative......
    PATATRA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!
    j'ai replongé il y a un moi. j'arrête pas....
    Mon homme sait que je fesais de la boulimie vomitive mais il pense que j'ai arrété depuis bien longtemps, et il n'est pas très compréhensif pour les choses comme ça...enfin c'est les hommes quoi!

    Personne ne le sais, sauf vous les personnes qui vont lire ce post...
    AIDEZ MOI je veux m'en débarraser, je suis bientot chef d'entreprise, et je ne resiste pas face a des crises alimentaires.....c'est incompatible!!!Dites moi tout!!!!!!!
    J'ai peur pour ma santé, pour mon avenir, pour mon couple...
    et une question: est ce que allez voir une dieteticienne peux m'aider d'après vous???
    je ne veux pas consulter chez des psychothérapeutes j'aime pas.

    Merci d'avance.

  • Il faut du courage



    Bonjour
    Je viens de lire le message. Je sors tout juste de 3 années de boulimie vomitive. Mais à l'inverse de vous, j'ai un mari qui comprend tout et qui m'écoute. Nous sommes très proches tous les deux, c'est ce qui m'a sauvée.
    J'ai essayé la méthode d'auto hypnose de Laëtitia Jacques. Son livre est téléchargeable sur Internet au prix d'une quarantaine d'euros. Il propose une présentation des troubles, des risques et surtout une méthode personnelle et autodidacte permettant de stimuler des zones du cerveau.
    Cette méthode m'a permis les premiers temps de ne plus manger entre les repas, puis, de ne plus m'empiffrer de gâteaux juste avant de manger, et finalement, de ne plus me gaver à table jusqu'à être malade. Bien entendu, j'ai repris du poids (5 kilos). Mais j'étais arrivée à une telle déminéralisation des dents qu'il fallait faire quelque chose.
    Je ne sais pas si cela marchera pour vous, mais cela vaut peut-être le coup d'essayer, pour une quarantaine d'euros...
    Je vous souhaite beaucoup de courage.

    Commentaire


    • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

      Il faut du courage
      Merci pour la réponse

      Ouf merci pour la réponse, je viens de la voir, je commençais à perdre espoir honnêtement....
      merci pour les référence du livre je pars me l'acheter! qui ne tente rien n'a rien et j'aime la lecture, donc pas de problème.
      merci en tout cas pour ce conseil, je reviendrai pour témoigner si ça a marcher sur moi comme sur vous (je l'espère fortement!)
      Merci léonnie15 encore ça été très difficile pour moi ces dernières semaine, ça me redonne un peu de pêche!!

      Commentaire


      • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

        Communiquer pour s'aider....?

        Si des personnes veulent laisser un témoignage pour se "libérer" un petit peu, je serais la pour lire et répondre. Personnellement je me sens très seule même si je suis très entourées. mais face a ce problème je trouve que l'on est très souvent seule malgré nous....
        alors n'hésitez pas.

        Commentaire


        • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

          Idem

          Bonjour helena, j'ai 23 ans et j'ai été touchée par ton témoignage. Je ne sais pas exactement ce que j'ai mais je pense avoir des troubles alimentaires depuis plusieurs années (depuis quand exactement, je ne sais pas, mais comme toi j'ai toujours eu une relation étrange avec l'alimentation, plutôt bonne mangeuse). Il y a deux ans j'avais perdu 10kg (sur 68, pour 1m67), mais on me mettait la pression autour de moi pour que je regrossisse. Aujourd'hui, je suis à 71, un poids que j'avais déjà atteint par le passé. Je suis maintenant incapable de faire un régime, ou plutôt, j'ai l'impression d'être en permanence au régime et de craquer en permanence. Je me lève le matin avec l'envie de manger en quantité, et si je ne le fait pas, j'y pense toute la journée, et souvent, ce n'est que partie remise pour le soir. Quoique je dis ça mais cela change tous les jours. En public je n'arrive pas à manger. Seule, j'essaie de faire des diètes monoaliments mais c'est peu efficace; je fais trois repas pas jour et mange plutôt des produits sains mais en bien trop grande quantité; un jour je décide de ne manger que des protéines; fatiguée, je finis souvent par craquer sur un pot d'1kg de fromage blanc, d'autant plus que même cette phase de protéines ne me permet pas de retrouver un poids normal; puis pendant une phase je ne mange que des légumes, ce qui est dans un premier temps agréable car me comble l'estomac, puis je me sens fatiguée avec des mots de tête; et je craque sur des spaghetti complètes pendant toute une journée... A chaque fois, je passe des heures à réfléchir à ce que je peux manger pour me combler sans que ce soit trop mauvais pour ma santé. Enfin, c'est compliqué à décrire. En revanche, je ne vomis pas, je fais du sport.
          J'ai rencontré une diététicienne en juin dernier et elle ne m'a vraiment pas aidée. Elle m'avait demandé de noter tout ce que je mangeais pendant 10 jours et m'a dit, à certains repas où je n'avais pas réussi à contrôler: "je crois que vous vous êtes trompée, c'est pas possible de manger comme cela". Quand je lui ai dit que non, c'est bien le problème, j'ai bien mangé tout cela, elle m'a dit: "vous savez que c'est beaucoup?". "Merci, oui, c'est pour cela que je viens." Elle a rempli une feuille sur laquelle elle a écrit un régime de base comme on peut en trouver sur internet, me l'a donnée et m'a dit de revenir la voir si besoin; 40, je me suis passée de revenir. Je ne sais en fait pas du tout comment en parler. Etudiante, je ne peux pas me permettre de perdre mon temps et mon argent dans des suivis dont je ne suis pas sure qu'ils vont aboutir. Ayant changé de région, je n'ai plus mon médecin qui me déclarait à chaque fois de faire attention ("ne mangez pas trop de pâtisseries, sodas..." des choses que je ne mange jamais, même en crise); il faut dire que c'était un homme et je crois que ce sont des maux que les hommes ne comprennent pas. J'ai rencontré un médecin femme début octobre pour lui parler de mes troubles alimentaires; quand je me suis trouvée face à elle, j'ai balbutié quelques mots et ai eu beaucoup de mal à parler de mes troubles alimentaires; je les ai très mal décrits et après avoir commencé à en parler, j'ai essayé de parler d'autre chose. Elle ne comprenait pas comment j'avais pu prendre du poids alors que je mange souvent plein de légumes. Elle m'a prescrit une prise de sang et m'a dit que la prochaine fois que je la verrai, elle me ferai une ordonnance pour un psy; je l'ai revue vendredi pour faire un point, mais ma prise de sang était parfaite et nous avions d'autres sujets à traiter alors je n'ai pas reparlé de mes troubles alimentaires et n'ai pas avancé sur ce point. C'est très difficile d'en parler, d'autant plus que j'ai l'impression que je ne serai pas prise au sérieux. Alors dès que je commence à en parler, j'essaye de m'échapper rapidement de la conversation et m'en veux d'avoir lancé le sujet. Ainsi, en même temps je regrette d'avoir évoqué début octobre le sujet à mon médecin et en même temps, je me dis que la prochaine fois que je la verrai (il faut encore que j'y retourne pour un autre sujet dès que j'aurai du temps), il faudra que je lui en reparle mais ne sais pas comment.
          J'ai rencontré une fois l'année dernière un psy et cela ne s'est pas reproduit car il essayait de m'inventer des problèmes dans mon passé et j'ai horreur de ce fonctionnement freudien à la noix. Comme toi, je ne suis donc pas trop favorable à recommencer comme me l'avait proposé mon médecin.
          Pour le moment, j'ai du mal déjà à en parler à mon médecin donc mon défi est déjà de sauter ce cap. Et toi, en as-tu parlé à ton médecin généraliste?
          Pardonne-moi la longueur de mon témoignage. Je souhaite également que nous puissions nous soutenir sur ce forum et c'est pourquoi je m'y suis inscrite hier afin de réussir à parler. J'espère que d'autres viendront aussi faire part de leur expérience. Et n'hésite pas à me donner de tes nouvelles!
          Te souhaitant bon courage, ainsi qu'à toutes celles qui visiteront cette page,
          bien à vous.

          Commentaire


          • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

            Quelques conseils avisés

            Bonjour,

            Je suis étudiante en médecine, future psychiatre d'ici très peu de temps, et j'ai récemment créé un blog sur la boulimie (et donc sur l'anorexie, puisque la deuxième est souvent entrainée par la première). Nom du blog : lespetitesboulimiquesanonymes. Il est récent donc il n'y a pas encore des dizaines d'articles, mais tu y trouveras des explications sur l'origine de ta maladie, sur les moyens pour lutter contre, sur les statégies nuisibles, enfin, je pourrai répondre à tes questions, par des réponses plus personnalisées.
            Des liens sont aussi communiqués, pour accéder à des sites référencés, à des groupes de paroles.
            Bon courage
            Le lien : http://lespetitesboulimiquesanonymes. unblog.fr/

            Commentaire


            • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

              Communiquer pour s'aider....?
              Mon témoignage

              bonsoir,
              je suis boulimique depuis 4 ans, mais ça ne fait que deux ans que j'ai vraiment pris conscience que je le suis...
              J'alterne crises de boulimies et journées où je fais absolument attention à tout ce que j'ingurgite. Et c'est à chaque fois la même routine. J'ai l'impression qu'il n'y a pas d'issue, pas de remède et que la boulimie prendra toujours le dessus, à un moment ou à un autre.
              J'ai aussi des "idées noires" et j'en ai honte, parce qu'il y a bien pire... et par moment, ça vaut tellement la peine d'être encore là. C'est juste que ça me détruit de faire ces crises, ça m'épuise. Je pense m'en sortir, et puis en fait, non. Il suffit que je commence à manger mal et je ne m'arrête plus. Pour preuve: hier j'avais tellement envie de petits pains au chocolat, j'en ai acheté un, mais j'aurais pu en acheter tellement plus, seulement devant des amis, ça ne le fait pas... oui, ce n'est pas normal pour une personne de s'acheter 3 petits pains au chocolat, encore plus pour une fille. Alors j'y suis retournée avec une autre connaissance, pour m'en payer un deuxième (c'est à la fac). Quand j'avais fini les cours, je me suis rendue dans trois boulangeries différentes, et à chaque fois j'ai acheté deux petits pains ou croissants. Au total, j'en ai mangé 7 de ces cochonneries. Tu imagines?
              Ca me fait limite rire.
              Ce qui m'attriste, c'est que ma mère ne remarque même rien.
              D'accord, j'essaye de le cacher. Mais ça se lit tellement sur mon visage que j'ai fait une crise! il est enflé et même... je suis tellement déçue de mon comportement, de la quantité d'aliment que j'ai avalée que ça me plombe le moral et fout toute ma journée en l'air. Ca se voit dans mes yeux qu'il n'y a plus cette petite lueur.
              Je suis de nature très sociable, toujours souriante. Les gens ne se doutent de rien, ils ne peuvent pas; je leur laisse peu d'indices. Et même, j'en ai parlé récemment à une fille que j'apprécie, elle ne m'a pas prise au sérieux je crois. Pour elle il s'agit plus de caprice, de gourmandise quand je craque, alors qu'il en est tout autre. Non, elle ne tiens pas de propos tels que: tu devrais demander de l'aide à des spécialistes...
              Je crois que beaucoup de gens ne savent rien de la boulimie. L'anorexie? Ils connaissent tous. Mais s'ils la comprennent, ... est encore autre chose!
              La boulimie? On en parle jamais. JAMAIS. Pour la plupart des personnes, les boulimiques sont en surpoids et se font vomir.
              Ce n'est pas mon cas. Je ne suis pas obèse et surtout, je ne me fais pas vomir, ce qui rend ma boulimie encore plus difficile à vivre, parce que je n'ai pas de 'seconde chance", parce que je ne peux pas réparer mes erreurs.
              J'ai beaucoup hésité à poster ce message et je ne pensais pas que j'en dirai autant sur un site public... d'ailleurs je tiens à rester anonyme. Je ne veux pas que tout ça se sache. Du moins, qu'on sache que ... est moi.

              Commentaire


              • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                Mon témoignage
                Correction

                petite coquille: * que ... est moi.

                Commentaire


                • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                  Mon témoignage
                  C '

                  bon, apparemment je ne peux pas écrire correctement ce que je souhaite: c ' e s t
                  quelqu'un a une explication à cela?

                  Commentaire


                  • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                    Idem
                    Boulimique depuis peu

                    BONJOUR,
                    Je me permets de commenter car je trouve que ce que vous avez vécu ressemble beaucoup à ce que jai vecu.
                    Je suis actuellement étudiante. Jai commencé à manger bizarrement lannée dernière. Je suis de nature pas très gourmande mais bon je ne me priver de rien tout en faisant attention, je faisais aussi beaucoup de sport.
                    Je pense que cela est du au fait que je me suis éloigner de ma famille, je suis venu vivre seule en France pour mes études et jai limpression que cela à affecter mon quotidien.
                    Au début je croyais que sa allait passer une fois que je serai plus à laise. Effectivement sa à changer jai eu mes repères et tout.. . Mais cette addiction à la bouffe na pas disparu. Je mange beaucoup tous et nimporte quoi. Des fois je me dis faut pas que je mange des trucs sucrées au moins si jabuse ce nai pas trop caloriques, mais sa reviens au même car la quantité est énorme. Il ya un an de cela je nimaginer pas devenir boulimique faut dire que je ne savais pas ce que cela signifier au juste, pour moi les personnes boulimiques ces des petites gourmandes et puis cest tout. Maintenant je sais que NON cest un rapport pathologique avec la bouffe, mais qui me parait tout de même assez bizarre. Faut dire que a chaque fois que je dis a quelqu'un que je pense être boulimique, il ne me prend pas au sérieux et crois que je veux juste raller comme sa je suis consciente que non, jai jamais eu se rapport avec la bouffe, jamais la bouffe nétait une préoccupation pour moi.. Aujourdhui je souffre énormément, au moment ou je vous parle je suis sensée être en cours ! Ce nai pas le cas car jai fais une insomnie hier soir, je narrivais pas a dormir et jai attaqué le frigo !! Manger à 4H30 du matin cest tellement horrible ! Je narrive pas à me faire vomir ce qui aggrave la situation à mes yeux
                    Jai déménagé récemment, jai changé de médecin traitant et la première chose dont je lui parlé cest cela. Il a dis que cest peut être du a ma situation amoureuse qui est une peu complexe, mais moi je ne crois pas du tout car cette situation dure depuis 3 ans et elle na rien changé dans ma vie.
                    Jai eu un retard de règles de 7 mois alors que javais un cycle régulier, jai fais plusieurs analyse tous est bon.
                    Je ny croyais pas aux forums et toutes les méthodes qui font peut être plus de mal que de bien, mais aujourdhui je ressens le besoin den parlai..
                    Voila

                    Commentaire


                    • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                      boulimie vomitive

                      Bonjour,
                      Etant en Martinique, je vous conseille d'acheter sur Amazon.com le livre du Dr Marie Gagnon et Dominique Perreau : Guérir la Boulimie. Ils vous donnent de précieux conseils. Ils m'ont moi même guérie de 30 années de boulimie vomitive. Il y a une version internet.
                      Bon courage
                      Themaud1

                      Commentaire


                      • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                        Merci pour la réponse
                        Aux nouvelles

                        salut helena1547!

                        quand est-il finalement de ce fameux bouquin?
                        Tu as été l'acheter? il t'a aidé?

                        Commentaire


                        • Re: Boulimie vomitive, la destruction du corps

                          Boulimie vomitive

                          Allez voir sur le site de Dominique Perreau :
                          Guérir-boulimie.com
                          Bon courage

                          Commentaire

                          Publicité

                          publicité

                          Chargement...
                          X