publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pourquoi une hospitalisation

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pourquoi une hospitalisation



    bonjour j'ai 49 ans et je suis atteinte de PR (douleurs dans les deux mains les pieds les chevilles les coudes) pour le moment mon rhumato me donne du celebrex et du doliprane 1000 en attendant de m'hospitaliser à partir du 22 novembre pour mettre en place un traitement de methotrexate. Pourquoi une hospitalisation? si certaines d'entre vous sont ou ont été dans ce cas pouvez vous me répondre. je m'inquiète surtout des effets secondaires.Le medecin n'est pas très bavard et me donne peu de renseignements. Le traitement est il donné par voie orale ou piqures? Merci de vos réponses à l'avance.

  • Pas sûre,



    mais peut-être tout simplement pour un bilan complet? (radios, prises de sang...). C'est plus facile quand on est sur place. Perso, j'ai été hospitalisée 2 fois en 14 ans de PR pour faire un bilan.(3,4 jours)...
    Parce que les effets secondaires du métho, tu ne les ressentiras qu'une fois que tu auras commencé ton traitement et tu auras le droit à un bilan sanguin tous les mois.(moi, je ne l'ai pas supporté mais chacun est différent).
    Donc, pour l'hospitalisation, ne te fais pas trop de soucis.

    Commentaire


    • Ah les médecins :fou:



      ils se croient tout permis parce qu'ils connaissent (enfin j'espère) leur boulot!!!!
      ne t'inquiète pas trop pour l'hospi...je pense que tu auras ta petite famille près de toi
      pour les effets secondaires je peux rien dire car je connais pas :fou:

      voilà

      bisous :amour:

      Commentaire


      • Ah les médecins :fou:




        même pseudo (récent) qui se répond...
        Il y aurait des trolls ici aussi?:fou:

        Commentaire


        • Désolée



          en fait je suis la fille de mamounette191 et comme elle a créeé son pseudo de chez moi je me suis pas méfiée et j'ai donc utilisée son pseudo (tu peux aller voir sur le forum attendre bb, j'ai posté avec son pseudo).

          je voulais juste lui répondre qu'on l'oubliais pas

          mais pas de troll sur ce post promis, craché, juré !!!! je suis même trés sérieuse, tu peux clquer sur mon pseudo

          Commentaire


          • Pas sûre,
            C'est fait



            pour les prises de sang et les radios. d'ailleurs les facteurs rhumatoides sont positifs. Merci de ta réponse, mais pourrais tu me dire pourquoi tu n'as pas supporter le methotrexate. Je prends déjà pas mal de médicaments depuis de nombreuses années pour la dépression (antidépresseurs anxyolitiques et bétabloquants plus anti-inflamatoires et antidouleurs)15 ans de traitements et mon foie il en a un peu "ras le bol". pour ce qui est de l'hospitalisation, ce qui m'ennuie c'est que le service où je dois aller est surtout fréquenté par des personnes agées en attente d'aller en service de long séjour ou à la maison de retraite attenante à l'hopital alors pour le moral c'est pas terrible!

            Commentaire


            • C'est fait
              Ce qu'il faut savoir,



              c'est que le méthotrexate est une chimio thérapie,(enfin, c'est un médoc, utilisé dans les chimios)et a donc pour certaines personnes, des effets secondaires similaires à ceux d'une chimio.Je prenais 7,5mg de métho sur 2 jours. Le lundi matin, 2,5mg, là, je commençais à me sentir nauséeuse, à avoir des maux de tête.Le lundi soir, re-2,5mg, amplification des maux de tête et des nausées.Le mardi, 2,5mg à nouveau. Et là, malade, vomissements, fatigue, et mal de crâne...Jusqu'au vendredi, samedi, où je me sentais mieux. Pas vivable, et en plus, pas efficace sur ma PR...Je précise que j'ai cette grande chance d'être pharmaco-résistantemais que mon organisme supporte élimine bien toutes ses sal0peries.(14 ans de traitement).Le métho n'a pas marché sur moi mais il marche plutôt bien sur certaines personnes.Il n'y a pas vraiment de pourquoi untel supporte un traitement et un autre pas.Par contre, c'est vrai que je ne comprends pas bien qu'on t'hospitalise si tu as déjà fait tout des bilans.(mais un vrai bilan sanguin pour la PR, c'est une vingtaine de tubes.)...
              Et puis, si celà peut te rassurer, mon 1er bilan, je l'ai fait en médecine interne et pareil, il y a toutes sortes de cas et pas mal de personnes âgées, mais les infirmières ont fait en sorte que je sois dans une chambre avec une jeune.(J'avais 17 ans à l'époque et je ne comprenais pas trop ce qui m'arrivait.).

              Bon courage.

              Commentaire


              • Pas de panique !!!



                bonjour, je suis moi aussi ateinte de PR depuis 1986 (j'avais alors 16 ans) ; après différents traitements, j'ai eu du méthotrexate, 15 mg/semaine en intra musculaire. C'est un traitement qui a duré plus de 6 ans et que j'ai arrêté en "tombant" enceinte. Je ne l'ai reprit que très peu de temps après mon accouchement, parce que j'en avait assez des pîqures (tant pis pour moi !), mais il existe également sous forme de comprimés à prendre tous les jours. A part le fait de surveiller régulièrement le foie (prises de sang), il n'y a pas de contrainte particulières ; en général, il paraît que c'est un traitement bien toléré et assez efficace ; mais c'est vrai que chacun réagit différemment. L'hospitalisation est sûrement envisagée avant le début de ton traitement afin d'en savoir un maximum sur l'évolution de la maladie.
                Pour ce qui est du fait que le métho. soit considéré comme un traitement de chimio, je n'ai JAMAIS entendu dire cela de la part d'aucun médecin !
                Bon courage et tiens-nous au courant !

                Commentaire


                • Pas de panique !!!
                  c'est là le problème!



                  on nous le dit pas.Moi, c'est mon généraliste qui me l'a dit parce qu'il n'était pas d'accord avec ce traitement.

                  Pour preuve:


                  Méthotrexate

                  Médicament* anticancéreux , antimétabolite* dont la structure est voisine de celle de l'acide* folique. comme les autres antimétabolites , il agit à la manière d'une ' fausse clé ' qui prend la place de la bonne (l'acide folique)dans une ' serrure ' de la cellule* qu'il bloque. sydney farber* obtint à boston en 1948 les premières rémissions* de leucémie* aiguë de l'enfant avec l'aminoptérine. voisin de ce premier médicament, le méthotrexate est plus facile à manier. dans la cellule, le méthotrexate inhibe une enzyme*, la dihydrofolate réductase, ce qui provoque un déficit en une base azoté, la thymine, et arrête la synthèse de l'adn* au cours de la phase s (de synthèse) du cycle* cellulaire. l'antidote du méthotrexate est l'acide folinique qui reconstitue la réserve cellulaire de folates réduits et rétablit la synthèse des purines.la chimiorésistance* au méthotrexate répond à plusieurs mécanismes : réduction du passage à travers la membrane cellulaire par transport actif grâce aux récepteurs de folates, augmentation de la concentration cellulaire en dihydrofolate réductase par amplification du gène*, inhibition de la formation de polyglutamates. à l'inverse , le méthotrexate augmente l'activité du fluorouracil. le méthotrexate se lie aux protéines* plasmatiques et diffuse rapidement dans l'organisme. il franchit la barrière* hémato-encéphalique et atteint le système* nerveux central. il est métabolisé dans le foie* et éliminé ainsi que ses dérivés par les urines. son élimination par la bile est peu importante. le dosage de la concentration plasmatique de méthotrexate (méthotrexatémie) permet d'évaluer le risque de toxicité* et de prescrire si nécessaire de l'acide folique. le méthotrexate peut être administré par toutes les voies : par la bouche, en injection* sous cutanée , intraveineuse , intramusculaire intra artérielle et même dans le liquide* céphalo-rachidien (préparation sans conservateur). les doses* de 15 à 30mg/m2 par semaine peuvent être administrées par voie intramusculaire ou intraveineuse. des doses de 200mg/m2 par voie veineuse sont suivies de l'administration d'acide folinique 24 heures plus tard, pour éviter les réactions toxiques. des doses de 2 à 12mg/m2 nécessitent une surveillance en milieu spécialisé, avec hydratation, alcalinisation et dosage du méthotrexate. la toxicité du méthotrexate dépend du produit concentration plasmatique x durée. les principales toxicités touchent le sang* (aplasie* médullaire), le tube digestif* (mucite*, nausées-vomissements*), rénales et hépatiques (élévation des transaminases*). une leuco-encéphalopathie peut survenir après radiothérapie et méthotrexate à forte dose ou intra-thécal. rares sont les toxicités pulmonaires ou cutanées. certains médicaments comme les anti-inflammatoires sont contre-indiqués pendant un traitement par le méthotrexate. le méthotrexate agit surtout sur les tumeurs malignes* du placenta*, les leucémies* aiguës et les lymphomes*, les sarcomes* de l'adulte et de l'enfant*. son activité est plus limitée dans les adénocarcinomes* du sein*, les carcinomes* épidermoïdes des voies* aéro-digestives supérieures et les carcinomes urothéliaux. le méthotrexate est aussi prescrit pour traiter des affections non cancéreuses dues à une anomalie de l'immunité*: polyarthrite rhumatoïde, psoriasis*, maladies auto-immunes* . le méthotrexate est un bel exemple de l'effort considérable mené par de nombreuses équipes de recherche en biologie moléculaire, en biochimie*, en pharmacocinétique*, pour comprendre les mécanismes d'action du méthotrexate, déceler les mécanismes de résistance des cellules tumorales et améliorer par l'adaptation individuelle des doses la sécurité des traitements par le méthotrexate à fortes doses.

                  Paul Cappelaere., 16/5/2002
                  mise à jour le : 24/02/2003

                  Commentaire


                  • Pour verifier



                    Comment évolue ta PR et faire des examens complémentaires.
                    le Metho, est en piqûre ou par voie orale. Les effets secondaires sont rares : surveillance régulière du foie et des poumons. Le Metho était le traitement de référence de la PR avant l'arrivée des anti-TNF, réservés aux formes les sévères de PR. Effectivement, c'est un dérivé de la chimio mais à des doses infinitésimales.
                    Bon courage Mamounette et ne te fais pas trop de soucis à l'avance. Amitiés

                    Commentaire


                    • c'est là le problème!
                      On soigne d'un coté et on détraque de l'autre



                      c'est souvent le cas des médicaments.Mais on est bien obligé d'en prendre pour se soigner et heureusement ils sauvent des vies dans des maladies mortelles qui ne se soignaient pas avant leur découverte.Alors pour le traitement de la PR je pense que je vais demander un second avis médical avant de commencer. Les avis semblent assez partagés mais il reste cependant certain que le métho reste un traitement de choix assez répandu pour cette pathologie. Je pense aussi que les dosages ne sont pas les mêmes que pour un cancer ou une leucémie. Eclairée par toutes vos réponses je pense que je poserai les bonnes questions au médecin. En espérant qu'il me répondra honnetement. En tous les cas je vous remercie toutes cela fait du bien de dialoguer même sur internet. Amititiés à vous toutes

                      Commentaire


                      • On soigne d'un coté et on détraque de l'autre
                        À ta dispossition



                        car il est vrai que nous nous sentons parfois un peu isolée dans cette maladie.Les autres ne comprennent pas forcément bien et on ne peut pas le leur reprocher. En tous cas, tu ne risques rien à consulter un autre rhumato. C'est même parfois nécessaire.

                        Commentaire


                        • On soigne d'un coté et on détraque de l'autre
                          À ta dispossition



                          car il est vrai que nous nous sentons parfois un peu isolées dans cette maladie.Les autres ne comprennent pas forcément bien et on ne peut pas le leur reprocher. En tous cas, tu ne risques rien à consulter un autre rhumato. C'est même parfois nécessaire.

                          Commentaire


                          • À ta dispossition
                            Rendez vous pris



                            pour un deuxième avis à l'hopital d'orléans lundi 22 du coup je vais reporter l'hospitalisation d'une semaine pour commencer et je verais bien si leurs avis convergent. En ce qui concerne la pr beaucoup de gens pensent qu'il s'agit de douleurs rhumatismales liées à l'âge, que ce n'est pas grave et que de toute façon on ne la soigne pas. C'est effectivement une pathologie assez peu connue et pourtant elle fait bien souffrir. Pour ma part j'ai aussi des problèmes aux yeux et dans mon entourage les gens ont du mal à croire que c'est du à cette maladie.Bref je me traine et j'ai du mal à faire ce que je dois faire à la maison mais je culpabilise en pensant que je devrais me pousser un peu et je n'y arrive pas. J'ai encore deux enfants à la maison dont un de 23 ans avec un handicap mental qui travaille à mi-temps dans un CAT mais qui ne vas pas bien et l'autre qui à 19 ans et qui n'ai pas sorti de la crise d'ado (c'est franchement pas drole il pourrait se presser un peu). merci de ton aide et bon courage à toi aussi

                            Commentaire


                            • Rendez vous pris
                              Ah les enfants :fou:



                              pour le grand je peux rien faire mais pour l'ado faut qu'on trouve une solution inscrit le dans un club de rencontre mdr :fou:
                              ha oui, tu as oublié que t'avais une fille (grande) et deux AAAAAAAAAAdorables monstres de petits enfants!!!!!
                              en tout cas, déprime pas on est là et je suis contente que tu dialogues avec d'autres personnes, toi qui ne veux plus sortir :-/

                              merci tout particulier à willow77 qui a bien compris que tu n'étais pas un troll :-o

                              Commentaire


                              • Ah les enfants :fou:
                                Bien sur que non



                                je ne t'ai pas oubliée ni mes adorables petits monstres mais je ne peux pas parler de tout le monde sur un seul message. tiens vas donc voir chez les numbertwo tu y trouveras un message à ton attention bisous

                                Commentaire


                                • c'est là le problème!
                                  Ok !!



                                  Merci pour toutes ces précisions ( ou - claires) ; en effet, c'est parfois difficile de tout comprendre et de tout assimiler, et on ne veut, parfois, pas tout ENTENDRE, malheureusement !
                                  Ceci dit, il est bien agréable de discuter sur le forum.
                                  Bonne soirée et A

                                  Commentaire


                                  • Ah les enfants :fou:
                                    De rien.:d



                                    mais ça surprend de voir un même pseudo se répondre.

                                    Et si il y a quelqu'un de bien placé ici pour savoir que la plupart des gens pensent que la PR es une maladie de vieux, c'est moi.:fou:
                                    J'avais 17 ans quand elle m'est tombée dessus,31 maintenant. Quand je dis ce que j'ai, j'ai régulièrement le droit à: "mais c'est une maladie de vieux, ça, t'es sûre que c'est une polyartrite?" Nan nan,c'est une grippe! Je te jure!:fou:
                                    C'est vrai que les gens ont des regards qui font parfois mal. J'ai eu le droit à un de ces regards aujourd'hui, le regard qui te suit dès que tu entres et qui se retourne pour bien insister.Mais je continue à sortir, ne te laisses pas décourager, de l'incompréhension, tu en trouveras toujours. Il faut vivre pour soi, pas par rapport aux autres. Ce type au regard qui disait "elle est mignonne mais dommage qu'elle boîte", c'est lui le plus à plaindre, pas moi.:non: Dans quelques mois, après la pose de ma prothèse du genou, je ne boiterais plus,je n'attirerais plus ces regards. Lui, il sera toujours handicapé du cerveau.
                                    Alors, si tu as envie de sortir, sors.Se cacher ne sert à rien.
                                    As-tu pris du plaquénil?

                                    Courage en tous cas.

                                    Commentaire

                                    Publicité

                                    Forum-Archive: 2004-11

                                    publicité

                                    Chargement...
                                    X