publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Rechute pneumopathie moral en baisse

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rechute pneumopathie moral en baisse



    Bonjour ,

    Première pneumopathie poumon droit en nov 2010, après plus examens et une deuxième fois des antibios prescrits par un pneumologue , tout était guéri en fév 2011( visible radio) et depuis une semaine je ressentais une extrême fatigue et douleur dans le dos (au niveau des côtes derrièe) comme au début nov, je retourne voir mon pneumologue et là rebelotte poumon gauche maintenant .....
    Je suis déprimée car on ne comprend pas d'où celà peut venir d'autant plus que j'ai arrêté de fumer en septembre 2010 , j'ai 2 enfants et un compagnon et peur de leur " refiler " cette saloperie malgré que le médecin me dit le contraire car ils l'auraient déjà eu ... Mon compagnon n'a aucun symptôme d'ailleurs.

    Ce serait un germe qui se ballade et dans qqes jours je dois voir si je passe un scanner une fibroscopie .
    Quelqu'un a-t il plusieurs été dans mon cas , je précise pas beaucoup de symptôme et très peu de fièvre 37.7 je ne tousse pas du TOUT , fatigue et mal au dos .

    Merci pour vos réponses et votre soutien car une penumopathie c'est quand même " grave " et je suis une maman poule je pense beaucoup à mes enfants.





  • Bonjour,

    Je vis la même chose que vous. Sauf que j'ai la toux en plus. Je suis asthmatique depuis l'âge de 13 ans (j'en ai 21 aujourd'hui) et j'ai parfois de grosses rechutes. Des crises tellement fortes que je finis aux urgences. Après, c'est la pneumopathie, comme vous sans fièvre.

    Mon médecin ne trouve pas non plus d'explication, il envisage le stresse ou l'angoisse... Je prends des antibiotiques et ça va mieux. La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était en février. J'ai été 3 semaines à l'assurance.

    Je ne peux pas franchement vous aider mais je vous soutiens et suis de tout coeur avec vous!

    Commentaire


    • Re pneumopathie



      Bonjour Tiffany,
      Mon courrier date un peu , mais je me permets de t'écrire car je sais que c'est très pénible et en plus personne pour comprendre car personne n'avait vraiment la même chose que moi sans fièvre etc .... Pour t'aider voilà ce qui s'est passé , en avril j'ai fait une fibroscopie gastrique ( mon pneumologue m'a envoyé vers un gastro) car je me plaignais de douleur dorsale côté gauche et un peu niveau épaule , bref , je l'ai fait et ils découvrent une gastrite sévère sans hélicobacter , nom un peu barbare , je précise que j'ai faite sans anesthésie ,je revois le gastro qui me prescrit de l'inexium 40mg sur 4 mois pour les reflux , en fait ce sont des petites ulcérations sur l'oesophage .... Je n'y comprenais RIEN car aucune gêne estomac , jamais de remontées seulement des douleurs ventre qqfois après des gros repas , je pensais qu'on me prenait pour un cobaye et vraiment qu'on se foutait de moi , j'en devenais parano , car je ressentais à moitié encore de symptômes de pneumopathie .... Faut dire que ça nous tourmente et c'est normal ! Du coup avant les vacances je reprends un rdv pneumologue qui me confirme poumons nickels , ouf .... je revois aussi gastro qui trouve anormal que j'ai encore qqes douleurs abdominales (rien de bien inquétant pour moi ) et décide de me refaire une firbo ... Alors là je peux te dire que j'ai demandé anesthésie générale je ne sais pas si tu ena s déjà fait une ,celà ne fait pas mal mais c'est horrible sans anesthésie ! Je l'ai fait il y a 10jours , et il y a toujours des ulcérations .... Mais celà expliquerait bien que mes pneumopathies viennent de remontées acides que je n'ai jamais ressenti , car depuis que j'ai eu ce traitement je n'ai jamais rechuté comme quoi !!!! Les remontées acides se dirigent vers les poumons et les infectent ... Alors je dois l'arrêter maintenant car 6 mois c'est déjà long et effet secondaire un peu ( nausées, vertiges etc.. ça té guérit d'un côté mais pas de l'autre ) si jamais je rechute , celà confirmera le diagnostic .... Tout ça pour te dire fais des examens complémentaires car il ne faut pas rester comme ça , as-tu vu un pneumologue , il doit ensuite t'envoyer vers d'autres spécialiste ... Je ne saurai jamais si tout ça était vraiment lié mais en tout cas ça en a l'air..... Bon courage et tiens-moi au courant tu es jeune tu vas te faire aider , moi je suis un peu plus vieille hihihi 37ans .
      Biz

      Commentaire


      • Re pneumopathie
        Merci pour ta réponse



        Je te remercie beaucoup pour ta réponse! Pour te répondre, j'en ai déjà parlé à mon pneumologue qui me répète à chaque fois que mes poumons vont aussi bien que peuvent aller des poumons asthmatiques. Donc, du coup, je m'étais fait à l'idée que mon asthme était ainsi et que je devais vivre avec! A vrai dire, je n'ai pas franchement les médecins dans mon collimateur, il m'est arrivé tout plein de soucis à cause d'eux (je t'expliquerai après!). Du coup, j'étais "contente" en tombant sur ton message car ça m'a prouvé qu'effectivement il peut y avoir autre chose! Je devrai bientôt aller refaire un bilan et des vaccins chez mon médecin traitant alors je lui en parlerai.

        Pour la petite histoire avec les médecins, voici ce qui m'est arrivé:

        Je suis asthmatique depuis que j'ai 13 ans. Quand j'ai commencé à faire mes premières crises, mon médecin de l'époque ne m'a fait aucun examen et m'a envoyé directement chez des psychologues. Pendant 4 ans, j'ai été suivie par des psys qui me disaient que j'allais bien, et pendant 4 ans, mon asthme s'empirait. Il s'empirait, à tel point que, les derniers temps, je faisais presque une crise par semaine qui durait entre 45 minutes et une heure. Je finissais chaque semaine à l'hôpital et je n'osais plus rien faire de ma vie. Je n'osais plus sortir avec mes amis ni les voir, j'avais honte devant mes parents, je fuyais tout le monde mais je ne pouvais même pas espérer rester un peu seule, de peur de faire une crise et de n'avoir personne pour appeler les secours. Et puis, enfin, j'ai changé de médecin. Ce nouveau médecin m'a fait tout plein d'examens pour trouver ce que j'avais. Pour finir, j'ai fait une spirométrie. Pour ceux qui ne le savent pas, cet examen calcule la capacité des poumons à expirer l'air qu'ils inspirent. Tous les poumons qui ne sont pas malades expirent le 100% de l'air qu'ils inspirent. Moi, j'en était à 28%...

        Alors voilà, je m'accroche un peu à mon traitement en faisant aussi de l'automédication avec de la cortisone que m'a conseillé mon médecin en espérant pouvoir me débrouiller au maximum toute seule! Mais c'est sûr qu'il faut faire attention car il y a des choses qu'on ne peut pas guérir par soi-même!

        Ce qui m'a fait le plus de bien, c'est d'écrire une histoire qui tourne sur le thème de l'asthme! (Je suis passionnée d'écriture depuis toujours et j'ai déjà pu être publiée!). J'ai d'ailleurs ouvert un poste à ce sujet, si ça t'intéresse:
        http://forum.aufeminin.com/forum/sante7/__f570_sante7-Un-livre-pour-parler-de-mon-vecu-avec-mon-asthme.html#0r

        En tout cas merci beaucoup de m'avoir expliqué tout ce que tu as vécu ces derniers temps! Je vais garder ça bien au chaud dans un coin de ma tête pour en reparler à mon médecin lors de ma prochaine consultation!

        Merci encore et plein de becs!



        P.S. 37 ans, j'appelle pas ça être "plus vieille"!

        Commentaire


        • Merci pour ta réponse
          Re



          Surtout oui n'hésite pas à parler à ton médecin et tu peux lui parler de ce que j'ai eu en examen pourquoi pas . Je te souhaite bon courage , et ne t'inquiète pas , tout va s'arranger tu sais dans les moments douloureux ( et j'ai eu des chagrins dans ma vie) je me suis toujours dit " arrête y a pire que toi " ça me reboostait.... En tout cas , tiens-moi au courant et n'hésite pas à m'écrire , je ne suis pas très souvent sur les forums mais je vois tes messages.
          Bon week end
          Biz

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2011-032011-08

          publicité

          Chargement...
          X