publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'aprés cancer du sein

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'aprés cancer du sein



    Bonjour à toutes celles qui me liront.. Au début les médecins me disaient, vous avez de la chance Madame, vous avez deux cancers mais pris à temps, donc une radiothérapie double, et oui car un cancer dans chaque sein. La radiothérapie s'est bien passée, un peu brûlée mais ça va, par contre le traitement par decapeptyl (car j avais une andométriose ne même temps) me rend presque invalide et je pèse mes mots, Douleurs articulaires sévères, musculaires intenses, sueurs nocturnes, sueurs froides, mal à la mâchoire, ostéoporose, le foie qui joue des siennes, les nausées, a oui j ai eu de la chance, ça je le sais , mais l 'après cancer est encore plus dur à supporter, ma vie intime, ma vie professionnelle, mon sport, mon énergie, tout est en berne et on vous dit qu 'il faut encore 3 ans, c'est impossible que je tienne, j 'en peux plus. J'ai donc décider d'arrêter car on me propose le tamoxiféne qui a les mêmes effets secondaires que tous les anti hormones... pourquoi en 2013 n'existe t il pas de traitement moins lourd.??? je ne peux plus rien faire ou presque, je n'ai que 50 ans. Merci à celles qui voudront échanger avec moi. Bonne soirée mais vaut mieux être franche sur les médicaments après la maladie.

  • Bonsoir yvelise



    J'ai lu avec attention ton message et je comprends parfaitement que tu veuilles arrêter tous ces traitements ... mais est-ce bien raisonnable ? as-tu le choix ? Je pense que non malheureusement. Pourquoi abandonné aujourd'hui après tant de courage ? Tu as tout de même "la chance" d'être soignée que beaucoup n'ont pas donc il faut vraiment que tu te reprennes et je me dis pas le choix mais biensur que je prends mon tamoxifène s'il peut m'aider à vivre auprès de mes proches et surtout ma fille, c'est ma force et c'est clair que c'est tout réfléchis depuis février 2012 je prends ma pilule anti hormonale !!! Courage j'ai 46 ans et j'ai eu connaissance de mon cancer à 44 ans qui aurait pris naissance sans que je le sache à 39 ans !!! Sauves ta vie, bats toi tu t-en sortiras

    Eden

    Commentaire


    • ..il faut continuer les traitements :-d



      Bonjour Yvelise
      En Juin j'ai 3 ans de "cancer" derrière moi.
      Mastectomie sein droit et j'ai perdu près d'un an, car MON gynéco à moi ne l'a pas vu, malgré mes remarques.
      Chimio, Radiothérapie et maintenant déjà 2,5 ans de "hormonthérapie" (Femara)
      J'ai toujours des bouffées de chaleurs, jambes lourdes, douleurs articulaires et musculaires, migraine, ventre enflé, grande fatigue etc..
      MAIS JE CONTINUE A FAIRE LES TRAITEMENTS.
      Je veux vivre, c'est le seul moyen de se protéger un peu des récidives.
      Je vous souhaite d'avoir le courage de suivre votre traitement et de profiter au maximum de vie.
      Courage

      Commentaire


      • Douleurs neuropathiques et cures.



        je souffre de neuropathie suite cancer du sein, chimio, opération sans ablation et 31 seances de rayons,et les douleurs sont violente, malgré lyrica..quelqu'un aurait il essayer les cures thermales comme à la roche posay et si oui, y a t il des bénéfices réels?merci de vos reponses.

        Commentaire


        • Cure ou pas cure !!!



          Bonjour
          Pour les douleurs je rencontre les mêmes, sauf que je ne supporte pas le lyrica et que après avoir essayer plusieurs traitements, il s'avére que le tramadol agit sur mes douleurs musculaires et articulaires. Je pars en cure mais pas uniquement pour mon cancer, j'ai une amie qui est partie en cure a la roche posay, ça revient juste cher entre la cure non remboursée et l'herbegement.Les médecins ont jugés nécessaires d'arrêter le traitement d hormonothérapies car invalidant pour moi, cela fait un mois que je n'ai pas pris de médicament et j'ai à peine quelques soulagements. Courage mais il ne faut pas rester en douleur permanentes il faut trouver quel médicament vous soulagera. Bien à vous

          Commentaire


          • Cure ou pas cure !!!
            Douleurs neuropathiques et cures.



            je ne supporte pas non plus le lyrica, je fais une allergie et je dois prendre de l'aerius en sus!!!et les résultats sont infimes.j'espere que votre cure pourra soulager vos douleurs, et j'aimerais que vous me fassiez part de votre experience.quant aux cures, elles sont remboursées en totatilité pars la secu, qui prend 150 euros pour le logement sur 3 semaines et rembourse le trajet à hauteur d'un billet de train aller retour.il faut simplement que les lieux des cures soient homologuées par la secu (on ne peut aller ou l'on veut!!).profitez bien de ce moment pour vous faire plaisir' rien que pour vous!).

            Commentaire


            • Douleurs neuropathiques et cures.
              Bonsoir zolette



              J'ai une neuropathie suite à tous mes traitements et j'ai pris du lyrica pas facile mais j'ai été obligée j'ai pris du poids mais j'ai fait des séances de kiné aux pieds que je continuerai et ça m'a fait énormément de biens d'ailleurs j'ai arrêté le lyrica dés le début des séances ! Bon courage

              Commentaire


              • Chère yvelise, les douleurs



                sont quasi inévitables avec les traitements "dernière génération".
                Lorsque j'ai eu ma dernière histoire de chimios au Taxol, je ne savais pas combien j'allais être diminuée par ces douleurs musculaires et articulaires, puis ces sensations horribles de "pelotes d'aiguilles" dans les pieds et les mains, jour comme nuit....
                Celà a duré près de 2 ans. Rien n'y faisait pour améliorer "l'ordinaire".
                Alors, forcément, le moral en prend encore un coup!!!
                Cette toxicité des produits de chimio est bien là.
                Mais je vous assure, après tous ces mois, les douleurs et la fatigue infernales ont bien disparues.
                Alors chère Yvelise, ne lâchez surtout pas, tenez bon vos traitements, c'est la voie vers la santé...!!!
                Chaque jour passé est un jour vers la douceur de vivre et votre belle route pour la vie en forme.
                Vraiment.
                Bien cordialement.
                Doux WE.
                Clara.

                Commentaire

                Publicité

                Forum-Archive: 2013-052013-06

                publicité

                Chargement...
                X