publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Qu'elle attitude avoir avec un proche qui vient d'apprendre un cancer du sein ?

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Qu'elle attitude avoir avec un proche qui vient d'apprendre un cancer du sein ?



    J'ai une tante qui m'est très cher et qui vient d'apprendre le diagnostic d'un cancer du sein.Je l'est sue par un intermédiaire et elle ne sait donc pas que je suis au courant. Je pense qu'a notre prochaine rencontre elle va m'en parler car nous somme très ouverte. Alors qu'elle attitude doit-je avoir? J'ai peur de craquer devant elle et de pleurer car je suis hyper sensible. Je voudrait l'aider et l'accompagner, la soutenir mais comment ? Avec les conseils de quelqu'un qui a déjà vécu ça je serait peut être éclairée. Aidée moi s'il vous plait ;

  • Dédramatiser?



    salut je serais toi j'essaierai de dédramatiser la chose, un peu comme si elle venait d'apprendre qu'elle avait une bronchite grave. Un cancer on n'en meurt pas forcément.
    Bien sûr c'est difficile de cacher ses émotions. Si elle te connait il y a des chances qu'elle anticipe ta réaction, mais essaye peut être que ce moment d'émotion ne dure pas trop, en changeant de sujet par exemple si elle est trop émue pour en parler elle aussi, ou alors au contraire si elle continue d'en parler en lui posant des questions pour voir le positif de la situation (si le traitement n'est pas long il ya des chances que ce ne soit pas très grave par ex, etc..)

    Le malade ne se rend pas forcément compte lui même de toute les galères qu'il va avoir d'ailleurs. Ca ne sert à rien de lui proposer un soutien dont il ne sait pas encore qu'il va en avoir besoin.

    Il vaudrait mieux ne pas changer trop ton comportement par rapport à d'habitude, pour ne pas lui donner l'impression que d'un coup c'est devenu quelqu'un d'anormal et d'handicapé avec qui on est gentil parce que c'est bien d'être gentil avec les handicapés. Il vaut mieux rester la même pour lui communiquer le message 'tu vois? la vie continue comme d'habitude', tout en lui laissant savoir qu'en cas de coup dur tu seras là.

    Commentaire


    • Dédramatiser?
      Merci chocolatfondant !!



      Je vais essayer de tenir le cap sans trop craquer. Et puis rien n'est perdu comme tu le dit, même si le combat est souvent rude et difficile.En tous cas merci des conseils, c'est la 1ère fois que je discute sur un forum c'est vraiment sympa !!
      PS: J'adore ton pseudo, je suis une fervante de chocolat moi aussi !!!

      Commentaire


      • Il faut en parler ouvertement..



        Bonjour il y a 4 ans j'ai eu un cancer du sein, découvert grâce à une mamographie, une tumeur suffisamment importante pour avoir un curage ganglionnaire , 6 séances de chimio et des séances de rayons. Il faut dédramatiser ce cancer qui est aujourd'hui malheureusement très courant et qui se guérit très bien. Certes il faut passer par des moments de très grande fatigue mais on s'en sort.
        Parles en avec ta tante, de toute façon le mieux c'est de l'entourer le mieux que tu pourras.

        Commentaire


        • Positive latitude



          je vous conseille d'aller visiter le site www.positive.latitude.com et éventuellement d'appeler, très sympa.bon courage

          Commentaire


          • Merci chocolatfondant !!
            Soutien



            bonsoir,
            Moi aussi j'appartiens à cette calamité mais pour ta question et pour ton amie, il faut l'entourer en lui répétant sans cesse qu'elle va s'en sortir, qu'elle doit espérer et surtout pas de pitié. Tous les mots réconfortants que tu pourras lui prodiguer seront des bienfaits parfois inconscients. Si chimio il y a n'oublie pas de lui dire quand elle aura perdu ses cheveux que sa beauté n'en ai pas amoindrie car il est vrai que l'on ne se sent pas au top à ce moment là. Concernant les traitements chacune d'entre nous réagit de façon différente et supporte plus ou moins bien mais si l'on est entouré on arrive à surmonter ces très mauvais moments.
            Mon site où figure un extrait de mon livre à paraître et sur la découverte de ma maladie avec quelques unes de mes réactions.
            Que toutes mes forces et ma foi vous accompagnent
            Bien à vous
            PASCALINE DELEBARRE.

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2007-042007-05

            publicité

            Chargement...
            X