publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je ne veux pas vivre son cancer...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je ne veux pas vivre son cancer...



    Bonjour à toutes (et à tous),

    voilà 6 mois que ma mère (âgée de 55 ans) a subit une ablation totale de l'estomac suite à un ulcère ayant dégénéré en cancer.
    elle est actuellement en traitement (chimio radio) << depuis 5 mois, et a perdu de 20kg.

    je vis seule avec ma mère et nous sommes sans soutien (enfin surtout moi).
    mon père a quitté la maison quand j'avais 7 ans (j'en ai 22 aujourd'hui) et mon frère réside loin à cause de ces études (et donc rentre 1 fois par mois)

    ma mère supporte très mal le traitement et ne cesse de faire des malaises.
    je pars tous les week-end chez mon ami pour souffler 1 peu (du fait de mon boulot prenant et pour ne pas à rester avec ma mère)
    je rentre tous les dimanche la peur au ventre de retrouver ma mère morte dans le canapé et j'en viens même à souhaiter sa mort !

    ma mère se renferme complètement sur elle-même (complètement dans son monde) et nous ne communiquons plus (pourtant ma mère est tout pour moi mais là je la fuis)

    à chaque fois que je lui demande comment elle va, je connais déjà la réponse "ca va pas"

    j'en ai marre de vivre sa maladie mais elle a besoin de moi,
    je sais que j'ai 1 comportement égoïste mais j'ai besoin de vivre ma vie !

    bref, si vous êtes dans le même cas que moi ou si vous avez des conseils à me donner n'hésitez pas !

    merci d'avance !

  • Normale !!!
    Merci !



    je te remercie véro pour ta réponse.
    j'ai travaillé pendant 2 ans en tant qu'aide-soignante, 1 an en maison de retraite où nous avions régulièrement des personnes-âgées qui décédées et 6 mois en chir gynécologique où j'ai été confronté aux patientes souffrant de cancer du sein.

    j'ai su encaisser et relativiser mais là c'est plus pareil ! c'est ma mère qui est touché (et j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux contrairement à ce que pourrait croire CCachou !)

    en tout cas je te remercie pour tes conseils et je vais m'occuper de moi << enfin de ma souffrance (c'est peut-être comme cela que je pourrais aider ma mère et lui apporter du réconfort)

    je te remercie encore et bonne soirée !

    Commentaire


    • Normale !!!



      T'es normale, t'es pas un monstre même si quelqu'un le pense. Je te comprends, ce que tu vis je l'ai vécu. Et ce que tu as ressenti, je l'ai ressenti aussi.
      Tu as souhaité que ta maman soit morte ? Et Alors ? C'est une façon de te protéger parce que si ta maman était morte au moins elle ne souffrirait plus, et tu ne verrais plus sa souffrance. Moi aussi j'ai souhaité la mort de mon mari parce que le voir souffrir comme cela était insupportable. Cela ne fait pas de nous des monstres. Au contraire ça prouve qu'on ne veut pas les voir souffrir.
      La chimio est très dure à supporter, les rayons donnent beaucoup d'effets secondaires aussi. Ta maman a peut être aussi de la morphine. Alors tous ces ingrédients mélangés, c'est normal qu'elle ne soit pas bien.
      Tu pourrais peut être aller voir à l'hôpital ce qui est proposé comme services pour t'aider : psy, infirmière à domicile, etc...
      Tu pourrais peut être aussi aller voir une assistante sociale ? De toutes façons, fais-toi aider.
      Moi j'avais et j'ai toujours mes enfants qui m'ont permis d'aller de l'avant pendant toute sa maladie et j'avais ma mère aussi qui était là.
      Toi il faut que tu te fasses aider. Tu ne dois pas porter la maladie de ta maman toute seule, tu dois la partager.
      Tu as déjà fait un premier pas en allant sur ce forum.
      Je te souhaite bonne chance, bon courage du fond du coeur. Et n'écoute pas les mauvaises langues, il y en aura toujours malheureusement !
      bisous. Offenda

      Commentaire


      • C'est normal



        tu as peur, tu souffres aussi, elle ne va pas bien et tu ne le support plus!
        Ma mère n'a pas de cancer, mais était alcoolique, moi aussi j'en avais marre, je suis restée 2 ans avec elle pour l'aider et la soutenir, mais elle m'a détruit, j'ai pris 20 kgs et perdu mes cheveux, c'est à ce moment là que j'ai su que moi aussi j'étais en danger et j'ai pris du recul. Maintenant elle est guérie et on s'entend à merveille!!

        C'est pas facile de voir l'être qu'on aime malade, mais ta maman a besoin de toi, comme toi d'elle, sa mort te fais peur et tu as peur de l'affronter seule!!!!!! Ah c'est pas facile, je suis de tout coeur avec toi!!
        Il faut tout de même la soutenir, même à distance, tu lui téléphone tous les jours, le matin et le soir, tu restes avec elle et ton ami un week-end sur deux, comme je le faisais quand je suis partie de chez elle!

        Le moral joue un grand rôle dans la guérison d'un cancer! Pas facile de l'avoir je sais!

        Je vous souhaite beaucoup de courage dans ces dures épreuves, j'espère que ta maman va guérir,

        biz
        amanda

        Commentaire


        • Merci pour vos messages !



          Ils me vont drot au coeur et me prouve que je ne suis pas seule dans mon cas !
          Ma mère devait se faire hospitaliser et j'ai apprit aujourd'hui qu'elle pouvait rester à la maison ! (quel soulagement !)
          après avoir culpabilisée hier soir (sur les propos de cachou mais n'y revenons pas...) j'ai écrit 1 petit mot à mère pour lui dire ce que je ressens et pour lui prouver qu'elle n'est pas seule (je me suis sentie libérée réellement et Dieu sait que ça n'a pas été facile de le faire) << je reste très pudique avec mes sentiments auprès de ma famille

          mais en tout cas merci à vous toutes pour ces messages de soutien et je vous tiendrai au courant de l'évolution de la maladie !

          bises !

          Commentaire


          • Merci pour vos messages !
            Ccachou



            Je tiens à te faire parvenir ce que j'ai écris dans un autre forum...............

            Je fais un copier coller et te souhaite beaucoup de courage...............pour ta maman bien entendu mais aussi pour toi............


            "Bonjour tout le monde et un grand merci pour vos réponses.........
            J'espère que vous avez passé un bon week end et que les personnes qui souffrent ici continuent ce combat de chaque jour. Une pensée également pour les personnes qui accompagnent ces personnes malades. Ce ne doit pas être évident pour elles non plus, je dirais même que ce doit être encore plus difficile car il y a le problème de savoir comment se comporter avec nous, comment réagir mais aussi pourquoi devoir subir notre maladie également et comment continuer à vivre soi-même sereinement. Sur un autre site, une jeune dame poste un message dans lequel elle explique qu'elle ne veut pas subir la maladie de sa mère. Elles vivent apparement seules. Cette jeune personne s'échappe un maximum les week end. Parfois, elle en arrive à souhaiter la mort de sa maman lorsqu'elle rentre le dimanche soir car cela devient insupportable pour elle. Chimio mal vécue depuis 5 mois et aucune communication entre ces personnes........... Quand cette personne demande à sa maman "comment elle va?", celle-ci lui répond "ca va pas" et elle en a marre d'entendre cela............. Soit la jeune fille en a marre et ne veut pas vivre la maladie de sa maman.
            Quelle ne fut pas ma réaction, trop vive..de trouver ce récit insupportable et me permettre de juger les autres.............de quel droit?? Je ne sais pas......... Sans doute parce que je suis de l'autre côté de la barrière et que je pense que le monde tourne autour de ma petite personne............
            Quelle leçon en tirer? Que quoiqu'il m'arrive, je n'ai pas le droit de juger.......même si je me suis dite que voilà, je me suis toujours tue, écrasée dans la vie et que maintenant que je suis en sursis, je devais m'engager, ne pas avoir peur de mes opinions, m'affirmer sinon je ne le ferais jamais............ OK, j'en reste convaincue mais je pense également que je devrais en premier rester critique envers moi-même et tout faire pour ne pas devenir une ... de premier ordre et me permettre beaucoup de choses en fonction de cette maladie........

            Autre leçon à tirer.........communiquer un maximum avec mes proches........ne pas me refermer sur moi-même, ne pas m'appitoyer sur ma pauvre personne (alors que ce matin il s'agissait encore d'une émission radio où la personne cancéreuse était décédée sur un temps très court et le conjoint devait faire face à une assurance décès mensongeuse.........) et tout faire pour alléger le fardeau qui pèse sur ma famille proche. Déjà que je ne suis pas du genre "chiante", je m'engage à aimer la vie par dessus tout et à respecter la vie de ceux que j'aime. J'espère apporter encore beaucoup de bonheur dans cette maison qui est la mienne et "ce" à la condition que mes forces me le permettent.
            Ce matin, achat de foulards de couleurs........ et de chaussures roses!!!!!!!!! Ben oui!

            Une bataille est à livrer.........pas envers les autres mais face à ce crabe et moi-même......

            Plein de soleil pour vous ce jour et les autres jours,

            Amitiés,

            Carine


            Le temps me manque et donc je ne peux facilement m'exprimer mais sacheque du haut de tes 22 ans, tu m'as fait réfléchir.............

            Commentaire


            • Bonsoir



              J'ai lu ton message il m'a touché. ta maman souffre et toi aussi.
              tu es jeune et tu es seule face a toute cette angoisse cette douleur.
              comme je te comprend. c'est honnete de ta part d'avoir ecrit que tu souhaitais sa mort... c dur a lire...

              mon pere a un cancer du poumons jai posté plus bas demandant des avis car on veut qu'il arrete la chimio, qui avec tt ses effets secondaire le consume trop... dieu m a donné la force de l'aider ds sa maladie je ss plus agée ke toi jai 31ans je lai pris chez moi alors que ma mere a prefere fuir en algerie deux mois, mes soeurs et frere ne viennent presque jamais. au debut ca me faisait mal je les ai trouvé tres egoiste maintenant je comprend juste kils ont peur d affronter ce ke ns affrontons toi et moi. la peur langoisse la decheance de nos parents...
              moi je le vois d un autre oeil je laime et je veux l accompagner le soutenir ds cette epreuve.
              par contre juste pour revenir sur ta phrase qui ma touché :" j en viens meme a souhaiter sa mort!!!"
              jai une fille qui souffre d autisme elle est auto et hetero-agressive. quand j'avais 24 ans ' en pouvait plus de souffrir et de la voir souffrir alors tout comme toi j'en venais parfois interieurement a souhaiter sa mort... (c'est la premiere fois que je l enonce). c est vraiment un cri du coeur ca veut tellement dire :''je l aime'' ca veut tellement dire ''aidez moi''. et ce n est pas elles qu 'on a voulu voir mourir non on a voulu que meurt ( que s arrete) la maladie qui nous prend ceux qu on aime
              désolée d avoir ete longue!

              Commentaire


              • Merci pour vos messages !
                Ne surtout pas te culpabiliser



                Cela n'engendre que de mauvaises choses.
                Maman est morte le 15 Mai à l'hopital. Le dernier mois était très dur. J'aurais bien voulu lui permettre d'être soignée dans sa maison, mais toute seule, même avec une équipe d'aidant, c'est intenable.
                Les hopitaux, les maisons de repos et de soins, les maisons de soins palliatifs sont là pour nous aider à passer le cap de la guérison, ou du deuil. Ce n'est absolument pas égoïste de s'entourer au mieux. Cela permet au proche de se focaliser sur l'essentiel de la relation; l'entraide qui existe entre les patients et les familles des patients c'est quelque chose de vrai et de bénéfique. J'ai pensé de nombreuses fois qu'il vallait mieux que maman meure vite puisqu'on ne pouvait plus la sauver. Pour qu'elle ne souffre plus puisque plus rien ne pouvait la soulager. C'est par amour pour elle que je le pensais.
                Maman me disait souvent de rentrer à la maison et de m'occuper de moi. C'était une manière pour elle de me dire n'use pas tes forces au delà de tes capacités, toi tu dois continuer à vivre.

                Une infirmière professionnelle et très proche de ses patients était auprès de maman quand elle s'est éteinte. Elle n'était pas seule.

                Ne te sens pas coupable et laissez-vous aider.

                Commentaire


                • Nouvelle passe



                  J'ai lu attentivement tout vos messages et je vous remercie une nouvelle fois pour l'attention que vous pouvez me porter !
                  merci cachou pour ta réponse, je suis désolée d'être partie sur 1 mauvais pied avec toi et bravo pour tout ce que tu fais ! (ainsi que toutes les personnes qui m'ont répondu !)

                  aujourd'hui m'a mère a craqué et veut mourir (!)
                  je lui ai répondu qu'elle n'est pas en train de mourir mais de guérir !
                  j'attend ce week-end avec impatience pour que je puisse partir (en courant ?)
                  moi non plus j'en peux plus, et moi aussi j'ai craqué dans ma voiture (ai pleuré 1 bonne partie de l'après-midi dû à une contrariété au boulot !)
                  je l'aime ma maman mais j'ai hâte que mon frère prenne la relève pour que je puisse souffler (quelle égoïste je fait ! et je le pense sincèrement)

                  je ne suis pas à la hauteur de ses attentes mais ces instants de tendresse qu'elle demande sont pour moi contre-nature !

                  mais j'ai fait 1 pas et je me suis mise à côté d'elle pendant qu'elle pleuré...

                  vivement que tout ceci s'arrête...

                  Commentaire


                  • Bonjour superskunk



                    Je comprends très bien ce que tu veux dire dans ton message, c'est vrai que ça doit être difficile dejà de voir sa mère souffrir autant et d'autre part d'être la seule à s'occuper d'elle.

                    J'ai eu moi même un cancer il y a 4 ans, j'ai actuellement 26 ans, alors tu vas me dire que c'est pas la même chose, mais j'aimerai juste te dire ce qu'il se passe dans la tête de quelqu'un qui souffre d'un cancer. C'est très difficile à supporter, se réveiller le matin et savoir que sa vie est peut être condammée. Moi personnellement j'ai été bien entourée par mon ami, et mes parents, heureusement qu'ils étaient là, ils ne m'ont pas montré qu'ils étaient inquiêt, j'avais l'impression qu'ils gardaient tous le moral et la pêche mais je pense qu'ils ont dû encaisser le coup aussi difficilement que moi. Mais ce qui était bien dans leur démarche c'est de me faire montrer qu'il avaient confiance, que de toutes façon avec le traitement je surmonterait tout ça et que je guérirai, du coup ça m'a donné confiance et je me suis battue, pour moi et surtout pour eux, je n'avais pas envie de leur faire de peine, alors j'ai mis toutes les chances de mon côté, et j'ai gardé le moral.

                    Je pense que pour ta mère ça ne doit pas être très facile, surtout si elle est seule, et qu'il n'y a que toi pour t'en occuper. Peut etre qu'elle ne dit que personne ne se préoccupe de son sort. Il faut lui faire comprendre que le plus important c'est qu'elle garde le moral même si le traitement est difficile, le mieux serait peut être qu'elle se change les idées, essayez de sortir ensemble le plus souvent possible, faire des choses qu'elle aime, peut etre voyager quand elle se sent un peu mieux, tout ça va lui permettre d'aérer sa tête, elle va se changer les idées, oublier un peu son traitement et reprendre goût à la vie, il faut vouloir se battre pour guérir d'un cancer, il faut vraiment le vouloir, prendre le dessus sur la maladie.
                    je pense qu'elle a conscience de tout ce qur tu fais pour elle. Je serai toi même si c'est très dur, je prendrai sur moi pour l'aider au maximum pour ne jamais avoir à regretter de baisser les bras. Fais toi aider, les personnes de ta famille, confie toi, fais participer les autres, une maladie comme celle là doit être considérée en famille.

                    j'espère que tout se terminera bien pour toi et surtout pour ta maman, C'est difficile mais la guérison est làn elle peut devenir réalité, il suffit de le vouloir de toutes ses forces.
                    A bientôt.
                    Stéphanie.

                    Commentaire


                    • Incroyable...



                      Moi aussi je suis une ancienne malade /je n ai que 26/ et sincerement dit, Superskunk - tu es trop egoiste! J ai eu de la chance d etre entouree par ma famille et mon petit-ami qui m ont donné bcp d energie pour me battre!
                      ! Tu ne penses qu a toi! Mais essaie peut etre d imaginer qu est ce que tu ferais a la place de ta maman, qu est ce que tu souhaiterais a sa place? Ce n est pas facile a imaginer tout ca, car ca te fait peur, n est ce pas?! Donc pourquoi tu ne l aide pas, ta maman, quand tu es en bonne santé!? Elle en a besoin! Ca donne vraiment aux malades l envie de se battre et n oublie pas, toi aussi, que la pensée positive, c est la moitié de combat gagné! Ton copain, c est lui qui doit aider toi, mais a la fois il faut qu il t encourage pour ne pas se porter comme ca avec ta chere maman! Porte-toi bien et je te souhaite que ca ameliore!

                      Commentaire


                      • Incroyable...
                        "tout à fait d'accord !!!"



                        Moi aussi je suis malade et heureusement que ma famille et mes amis ne me font pas sentir que je les dérange !!!
                        Car ce n'est pas le cas et nous sommes tous triste de ce qui arrive et leur présence est très importante pour moi même si cela demande parfois quelques sacrifices.
                        J'ai un amie qui a perdue sa maman lundi dernier d'un cancer généralisé et c'est très dur.Aujourd'hui elle n'a plus de parents car elle avait perdu son père il y a 3 ans dans un accident de voiture...
                        Imagines ce qu'elle doit endurer, la douleur et le manque, l'absence et la mort...
                        Si toi superskunk tu avais été à la place de ta mère, est-ce que tu crois qu'elle se serait permis de dire qu'elle en avait marre...Elle aurait tout fait pour toi et jusqu'au bout.
                        C'est ta mère, donc tu as le devoir de l'accompagner dans cette période difficile, c'est une évidence.Ne t'inquiète pas après tu pourras retrouver une vie normale...si tu y arrives.Mais pour l'instant tu as des choses à régler et si tu ne veux pas te reprocher toute ta vie l'égoisme dont tu as fais preuve aujourd'hui alors dépasse ta fatigue et tes plaintes...c'est ta mère qui est malades, PAS TOI !!!
                        Si un jour tu es malades,ce que je ne te souhaite pas,tu seras bien content de ne pas être tout seul et d'avoir tes proches avec toi...
                        Voilà je suis peut être un peu sèche et même si je ne doute pas des sentiments que tu as pour ta mère ni de la difficulté de vivre ce que tu vis, une mère on n'en n'a qu'une et on a aussi qu'une seule vie...
                        Il ne faut pas l'oublier.
                        J'èspère que ça s'arrangera pour vous, ta mère a besoin de toi comme de toute ta famille, je lui souhaite beaucoup de courage ainsi qu'à toi et toute ta famille.
                        Tiens bon
                        bisous

                        Commentaire


                        • Je suis



                          presque outrée de te lire .

                          mets toi 10 minutes à sa place ...........;; tu verras ça aide a comprendre .

                          que ferais tu toi ? si c'etait toi ?

                          comment le vivrais tu ?

                          l'indifferance de l'autre de ceux qui nous entourrent est pire que tout .

                          fuir ??????????,

                          ce n'est pas AIMER !

                          mon mari à eu cette reaction là .

                          et je l'ai jetté !

                          http:/ ... cancer-vivre-avec.ch/forumf/

                          visite ce forum .... tu y trouvera des temoignages de personnes atteintes et non atteintes ...

                          montre le à ta maman ..ça aide parfois de parler de SA maladie à des inconnues .


                          je ne veux pas te faire de morale ..........

                          mais souhaiter la mort de sa mere au bout de 6 mois de bataille ..........

                          je te souhaite sincerement de ne jamais avoir de cancer .
                          je suis svt sur le chat ....dispo pour parler avec toi qd tu veux

                          coolwoman02

                          Commentaire


                          • Je ne veux pas te juger



                            bonjour,
                            je ne veux pas te juger ni te faire la moral je n'ai jamais connu quelqu'un qui souffre de cette maladie ça doit être très dure, mais si tu peux pas t'occuper de ta mère prend une aide à domicile où la mettre dans une maison de repos ou elle aura des soins cela te permettra de vivre un peu ta vie sans culpabiliser, c'est vrai qu'il est dur de voir souffrir quelqu'un qu'on aime, je suis sur le forum si tu veux me répondre , à très bientôt.

                            Commentaire


                            • Une souffrance partagée



                              Je suis du même âge qe vous, si tant est qu'il soit utile de préciser ce genre de chose.
                              Ma mère a eu l'an dernier un cancer du sein gauche, tumeur de 12 cm qui a entraîné une ablation totale du sein.
                              A 40 ans , elle affronte désormais un cancer osseux qui ets des plus douloureux... il ets vrai qu'avec elle, c'est tout l'entourage qui souffre et moi la première dans la mesure où j'ai endossé le rôle de conseillère, d'infirmière, de complice pour les médecins qui n'hésitent pas à me faire part de tout ce qu'il se passe en ce moment.
                              J crois en avoir énormément voulu à ma mère d'être si fragile physiquement, et parfois trp souvent psychologiquement.
                              La fuite n'est en rien une solution, et le mépris ou la pitié encore moins.
                              Partir en fin de semaine en laissant seule un malade ( surtout dans ce cas là ) semble abusif à mes yeux...et désolée si je peux vous heurtr, mais soyons honnête : qi nous dit qu'elles seront encore là dans un an ?
                              Je crois qu'il faut savoir souffler, être accompagnée, n epas hésiter à demander aux amis d evenir vous rejoindre chez vous et laisser ainsi place à une nouvelle ambience autour de vous ....

                              cordialement,
                              ambre.
                              ps: on courage tou d même , et n'oubliez pas qu'il ya tjs bcp d'espoirs,...

                              Commentaire


                              • C'est triste



                                Quand ton père vous a quitté quand tu avais 7 ans et ce jusqu'à maintenant, QUI s'est occupé de TOI???? Ta mère. Maintenant qu'elle a besoin de ton soutien, tu la fuis et tu te demande pourquoi elle se renferme sur elle-même???? si je sentais que je suis un poids lourd pour ma fille, je me renfermerais moi aussi car j'en serais trop triste.

                                Je crois que tu a une sérieuse introspection à faire. Je comprend que tu aie besoin de vivre ta vie, mais à 22 ans, on a encore bien du temps, pas ta mère. La souffrance de nos proches peut parfois être lourde, mais ils ont besoin de nous autant que nous avons besoin d'eux quand ça ne va pas. Va chercher de l'aide, mais ne la laisse pas tomber. C'est dans ces moments qu'on voit le véritable visage des gens autour de nous.

                                Commentaire


                                • Réponse de marassia



                                  En ce qui me concerne,j'ai soutenu mon père décédé D'un cancer à l'age de 50 ans en 1981,j'avais 21 ans!je l'ai soutenu moralement jusqu'au bout était mon devoir,j'étais mariée et mère d'un enfant à l'époque,hospitalisé à bordeaux j'allais à son chevet toutes les semaines malgré les kilomètres!je ne regrette rien bien au contraire solidaire de mon papa qui me manque encore aujourd'hui!si tu me permets cette remarque je te trouve dure dans tes propos si tu n'aides pas ta mère le feras tu pour quelqu'un d'autre?

                                  Commentaire


                                  • Bonsoir,



                                    Ma mere a l'age de la tienne et a aussi un cancer depuis pres d'un an, un cancer incurable ...

                                    Je suis moi meme, mère de famille,et je travaille,mais je passe tout le peu de temps que j'ai auprés d'elle....parce qu'elle a besoin de moi et qu'elle se bat contre cette saloperie pour moi!

                                    Je ne comprends guere ton égoisme,elle qui t'a élevé seule...je sais que c'est dure,ma mere est completement dépendante,je lui fais son ménage,ses soins,ses courses et tous ses "caprices" meme ceux qui me semblent insenses.....

                                    Elle fait tout le temps des malaises car la chimio,ce sont des drogues extrement toxiques, quant à la radiothérapie,ça iradie les tissus de façon irémédiable....

                                    J'ai 1 heure de route pour aller la voir et autant pour revenir...tout cela au détriment de mes bébés et de mon mari mais ce n'est pas un suplice,je le fais naturellement parce qu'une mére c'est unique et que le cancer c'est souvent MORTEL....

                                    Réfléchis bien car si malheureusement elle ne s'en sort pas,tu vas le regretter amèrement...
                                    Une mere c'est hyper precieux,et un enfant c'est ce qu'il y a de plus important pour une mere.

                                    Mon conseil c'est de te dire d'épauler un max ta mere tout en te menageant et t'octroyant un peu de temps à toi quant elle fait sa sieste l'aprés midi par ex...

                                    Courage....

                                    Commentaire


                                    • Tristesse...



                                      j'espère que tu ne m'en voudras pas si je me permet de te tutoyer je pourrais etre ta grand mère ...j'ai été très attristée de lire ta réaction vis à vis de ta mère qui t'a élevée seule depuis tes 7 ans si j'ai bien lu ...imagines un peu ce que tu serai devenue si elle aussi elle s'était désintéressée de toi au moment ou ton père est parti..tu sais la vie ne fait pas de cadeaux et sans vouloir te faire peur réfléchis et dit toi que cette maladie n'arrive pas qu'aux autres malheureusement elle frappe à tout age et meme les enfants ...tu sais l'état ou ta Maman se trouve ne lui laisse que peu de temps à vivre je pense..je te dirai pour l'avoir vécu il y a 2 ans que de ne pas etre soutenue en pareil cas par un proche ce doit etre horrible ..j'ai assisté mon mari pendant 11 mois parti à 67 ans en 2003 de 2 cancers successifs ... à chaque instant je l'ai accompagné ...à chaque période de chimio je le voyais si anxieux..que je couchais et vivais avec lui à la clinique en payant bien sur mes séjours non remboursés par la sécu ...42 jours en tout ... à cote du reste ça c'est peu..sachant que l'issue serait fatale ..c'est dur à supporter et vivre dans cette ambiance de clinique cancerologique est insoutenable ..il le fallait je ne voulais pas qi'il se sente abandonné ...j'avais moi meme eu un cancer du sein en 99 avec radiothérapie et également ma mère de 84 ans un en 97 et un autre en 98 ...elle a 90 ans et vit toujours en maison de retraite depuis cette année ...tu sais c'est difficile de faire le deuil de quelqu'un avec qui tu vivais depuis 44 ans ..surtout en ayant une personne agée à t'occuper ..je ne veux pas te culpabiliser mais fait un petit effort de compréhension cherche une association pour trouver de l'aide ..mais surtout ne la laisse pas dans cette situation si elle partait pendant que tu es partie les week ends tu t'en voudrais toute ta vie de ne pas avoir été là pour ses derniers instants ..quand tu verras que ça va vraiment plus mal vois ton médecin pour qu'elle entre en soins palliatifs tu te sentiras épaulée et plus sereine ..le personnel est si dévoué et compréhensif je leur tire mon chapeau ...quand je peux je vais leur faire un petit coucou lors de mes controles dans cette meme clinique ce sera pour le 28 de ce mois tu sais meme 6 ans après j'y vais avec appréhension par peur d'une récidive et en plus c'est là que mon mari est dcd je dois faire un gros effort sur moi meme ... je mentirai en niant que le soir ou mon mari est parti avec ma fille ainée qui était présente nous avons ressenti un soulagement pour lui parce qu'il avait fini de souffrir et égoistement peut etre pour nous parce que nous n'en pouvions plus de le voir comme ça ..tu sais c'est humain ...en t'écrivant je penses à toi et à l'insouciance de tes 22 ans je sais qu'à ton age on ne pense qu'à profiter de la vie et à s'amuser mais tu sais une Maman ça n'as pas de prix tu verras toi meme quand tu auras des enfants ce qu'ils attendent de toi c'est un dévouement de tous les instants quand ils sont là il faut s'en occuper meme si certains jours on a pas la forme ..il faut y aller ...malheureusement la vie n'est pas faite que de bons moments je peux te l'assurer...tu est en pleine tourmente pour l'instant moi la mienne n'est pas si loin ... mais essaye d'assumer pour le moment je te dis je ne crois pas que cela dure encore bien longtemps vu le tableau que tu décrits sur la santé de ta Maman ..gates et aides là le plus possible en ces pénibles instants et tu verras le jour ou elle te quittera pour toujours comme tu te sentiras heureuse d'avoir su l'accompagner jusqu'au bout du chemin...tu vois j'ai déja payé un lourd tribu au cancer ...ma vie sans mon mari n'a plus du tout d'interet..sur 3 filles une seule est auprès de moi ...les autres sont à des centaines de kms ...la vie n'est pas bien gaie et pourtant je dois garder le moral quand meme ..j'ai encore ma mère à assumer....dans la vie il ne faut jamais baisser les bras c'est ce qui nous fait avancer ...je penserai bien à toi sois en sure ...je te souhaite beaucoup de courage j'espère que ton copain te soutiendra dans ces mauvais moments ce sera la plus belle preuve d'amour qu'il puisse te donner ...ne m'en veut pas d'avoir été un peu directe ..je t'embrasse bien fort ...Chrisanhel...essayes de me donner de tes nouvelles sur ce site quoique il te sois arrivé depuis mai......

                                      Commentaire


                                      • Ce n'est pas le sien



                                        mais celui de toute un génération
                                        ne te fais pas de reproches, certains le trouvent tabou, mais tu as le droit d'avoir tes craintes, tes peurs, mais il faut vivre avec tous les jours,
                                        je suis certaine que tu es heureuse quand tu retrouves ta maman le dimanche soir, elle fait peut etre un peu compliquée, mais avant c'est elle qui te choyait et du fait de sa maladie c'est en train de devenir l'inverse, il faut etre vigileante, fais tout ce que tu peux mais en paralléle, il faut que tu vives ta vie, ton frére est à l'ecole etil te laisse vivre a 100 % les soucis essaie de les lui faire partager aussi un peu , chacun un we , c'est pas mal et le troisième vous etes tous ensemble , il faut trouver des astuces pour continuer à vivre decemment bon courage et ne culpabilise surtout pas , tu es toute jeune et c'est trés lourd, et tout ce que tu fais est trés bien , courage et prend soin de toi aussi

                                        Commentaire


                                        • Ce n'est pas le sien
                                          J ai tres bien compris que ce n est pas le sien!!!



                                          et je vois donc que tu reponds dans mon sens a la question .........qu'elle soit detachee ou impliquee dans la maladie de sa mere elle en aura toujours les repercussions positives ou negatives donc qu'elle frappe a toutes lesportes c est mon discours y ayant ete confrontee je sais que c tres lourd pour le malade et l entourage on hesite - on se sait pas quoi faire on voudrait aider on espere tous les sentiments sont la et de plus elle est jeune et c est un bien lourd fardeau a porter seule

                                          Commentaire


                                          • Çà ne donne pas envie d'avoir des enfants... comme toi !



                                            Désolée. mais ton message me choque complétement. je pense que ta mère mérite mieux que ton comportement. Je suis un peu à cran ce soir, je vis une situation similaire(comme beaucoup de personnes sur ce forum), mais certainement beaucoup plus dure aux vues de ma situation familliale ...enfin je ne m'étanedrai pas. Comment peut on dire à 22 ans "j'ai besoin de vivre ma vie" et j'espère qu'en rentrant le dimanche soir , elle sera morte.
                                            je comprends qu'on ait besoin de souffler, c'est normal, on peut s'accorder des sorties, du repos... mais se barrer pour pas voir la vérité en face et ne pas assister une maman qui est trés malade. Tu crois que c'est facile à supporter une chimio et la radiothérapie? et surtout ne plus avoir d'estomac et manger comme un moineau? et encore tu voudrais qu'elle pète le feu et qu'elle t'embète pas avec ses problèmes? Mais ma pauvre je vois que ton message date d'il y'a bien longtemps, mais j'ai un relan de dégout en lisant ton message. Effectivement, tu es bien égoiste et continue de vivre ta petite vie d'egoiste, car je crois que tu n'as pas conscience de grand chose.
                                            je comprends qu'on ait envie de fuir...moi j'ai eu envie de fuir le regard de ma mamie quand j'ai su qu'elle avait un cancer incurable... fuir quand je suis au boulot, çà me change les idées, et pourtant j'angoisse d'être obligée de bosser car ce sont pour moi des moments perdus quand je suis loin d'elle.
                                            je suis heureuse de rentrer le soir pour lui carresser le front, je suis heureuse le matin de la voir encore, de la laver et de l'habiller , de lui faire ses pansements. je suis heureuse de la soutenir.
                                            mais je suis totalement désespérée de la voir souffrir ou nelus pouvoir marcher, et sans force.
                                            et effectivement ce n'est pas facile. moi non plus je n'ai aucun soutien de la part des médecins ou autre, aucune aide.
                                            ma maman au chomage qui nous aide un maximum. un papy ultra fatigué qui en fait trop trop trop pour son âge. un oncle handicapé mental qui échappe à tout controle et nous rend la vie impossible tous les jours.Moi et mon emploi précaire et ultra prenant aprés toutes mes études.... voilà pourquoi je me fais une joie de retrouver tout ce monde le week end.
                                            Offrir un soutien à ceux qui ont sacrifié beaucoup pour nous éléver est un juste retour des choses et çà s'appelle de l'amour.
                                            je sais pas ta réaction me désole ou alors c'est moi qui suis pas normale!
                                            sur ce... bon vent

                                            Commentaire


                                            • Çà ne donne pas envie d'avoir des enfants... comme toi !
                                              Ce que j 'entend en lisant



                                              ton message c'est ta souffrance, c'est trés dur ce que tu vis vilain canard .
                                              Je l'ai vecue je sais l'amour et l'impuissance et la tristesse tous ces émotions mélé lorsqu'on voit ce qu'on aime souffrir...

                                              ...
                                              Bref si tu veux en parler envoi moi un message vilain canard

                                              Commentaire


                                              • C'est dur,



                                                tes propos sont durs. J'ai vécu la même situation que la tienne. J'avais quatorze ans alors et j'ai été près de ma maman jusqu'au bout. C'était la moindre des choses. Puis, moi aussi j'ai eu un cancer, ablation du sein, comme ta maman. Oncles, tantes, mère, frères (dont mon jumeau), nous avons eu un cancer (quatorze membres de ma famille), je suis la seule en vie aujourd'hui. Moi aussi, j'ai eu peur, mais j'ai lutté auprès de mes malades, j'ai lutté pour ma maladie, pour ma vie. La vie n'est qu'un long combat, il ne faut pas se défiler parce que l'on risque bien de perdre ! il faut aimer, c'est tout ce que l'on peut faire et c'est si important ! l'amour adoucit la souffrance, donne l'espoir, rassure, éloigne la peur. Nous sommes des malades pas des pestiférées, ni des mendiants qui supplient qu'on leur donne un peu d'amour. Ta maman a cinquante-cinq ans, ce n'est pas un âge canonique quand même ! tu as vingt-deux ans, tu veux vivre ta vie. Crois-tu que c'est parce qu'elle a cinquante-cinq ans qu'elle n'a pas le droit de vivre. Tu dis que tu n'es pas un monstre, soit, tu es morte de trouille. Tu t'étonnes que Cachou ait réagi vivement à tes propos, mais franchement, pour les malades, ce sont des propos provocateurs et quand je les ai lus la première fois, j'ai vraiment reçu un coup de poing. J'ai l'impression que malade, à tes yeux, on est déjà de trop sur cette terre, désolée de lutter pour la vie !

                                                Commentaire


                                                • Ton message est tres dire



                                                  cette un message de petite fille gatée et qui ne done pas d'amour. Mais sache que la vie de t'en donneras pas en retour. Je te souhaite d'avoir du remord si par malheur ta maman venait à deceder c'est la pire des choses. Et crois mois tu la fait souffrir et la pousse vers la mort car le moral est 50% de la guerisson. Aors reflèchi bien avant de vivre ta vie comme tu le dit si bien tu pourrait le regretter
                                                  Je suis très dur mais je suis passer part la et j'ai un fils qui avait 18 ans à l'epoque et qui ma sotenue malgrès c'est edtude par des geste d'amour.
                                                  Maryse

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X