publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Personne ne comprend...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Personne ne comprend...



    Cela fait maintenant 7 ans que j'ai eu un cancer. Un chondrosarcome, plus exactement qui est le cancer du cartillage osseux. Chance pour moi, c'est qu'on la découvert en faisant une crise d'appendicite. J'ai pu avoir une biopsie osseuse et une opération où le chirurgien m'a enlevé l'os malade. J'ai été réopéré l'année dernière, pour la pose d'une plaque, car j'avais une dessente d'organe qui provoquer une ernie. ( cancer au niveau pubien ). Quand je dis que j'ai eu un cancer tout le monde me dit que c'est pas vrai car je n'ai pas eu de chimio ni de rayon, pourtant le médecin m'a dit qu'à quelque mois près il aurai été trop tard. J'ai pris beaucoup de poids suite à ça et suis très mal dans ma peau. Je sais qu'il y a pire que moi, mais j'ai toujours peur que ça revienne. MA tante est décédée d'un cancer de l'utérus qui s'est générlisée. ...........

  • Vivre avec...



    Eh oui, vivre avec ca, cette épée de Damoclès, ce n'est pas facile... Et fermer les yeux sur la maladie n'est pas la solution!
    La seule chose: des contrôles réguliers, et entre les coups... on profite de la vie! Il y a une vie après le cancer, tu en es la preuve! On vit différemment, mais on vit!!! Alors vis à fond profite de chaque seconde, dis à tes proches à quel point tu les aimes!
    Courage à toi et bravo pour ta belle remontée!

    Sylvie

    Commentaire


    • Vivre avec...
      Merci



      merci pour ton soutien

      Commentaire


      • Sagesse



        Comme toi en rémission depuis 4 ans j'ai l'impression de ne pas être écoutée ni comprise : cela doit être un processus courant dans ce cas de figure? Même sans problème physique, il m'est difficile de ne plus en parler. Sans cesse j'y fait référence mais mes proches saturent... Alors pour assouvir ce besoin, modestement j'apprends à mieux connaître et analyser les comportements humains, à apprivoiser la mort, à trouver une sagesse, une maturité par rapport à la durée de vie, à ne pas culpabiliser face aux cas plus graves, etc... Je comprends ta peur, ton mal-être avec un surpoids. Sois assurée de mon soutien moral. Pense que quelque part un être humain partage tes soucis, tes doutes, tes peurs. Et surtout garde courage et moral pour croquer les bonnes choses de cette drôle de vie dans laquelle nous sommes ensemble embarquées.

        Commentaire


        • Je me sens incomprise aussi



          J'ai eu un cancer très rare, il y a 10 ans et quand j'en parle , mon entourage sature aussi mais moi j'y pense souvent surtout lors des contrôles .

          En plus, je me surveille sans arrêt et le moindre petit bouton ou la moindre anomalie me fait courir à l'hôpital.

          il faut vivre "avec " cette idée mais ce n'est pas facile.
          J'ai aussi pris beaucoup de poids parce que je mangeais " pour compenser"
          Maintenant ces kilos provoquent des ennuis de santé que les obèses connaissent ; coeur hyper tension, articulations qui souffrent.....

          Et pourtant à l'hôpital, je vois des cas bien plus malheureux que le mien !!
          Alors , je me dis que je dois pofiter de la chance que j'ai eue.
          Je suis d'ailleurs devenue " très philosophe " et quand les gens se plaignent pour des " bêtises" comme une fatigue ou un mal de gorge ça m'énerve!!
          courage

          Commentaire


          • Bonjour,



            j'ai eu une conisation en 1989 pour un début de cancer du col de l'utérus. Je n'ai eu ni chimio, ni rayon. Au départ j'ai "attrapé" un virus à la piscine ou à la plage. Le gynécologue a découvert un condylome au niveau du col de l'utérus et m'a dit qu'il fallait opérer avant que cela devienne cancéreux. J'ai donc été opérée en octobre 1989 et en novembre les résultats sont revenus positifs : carcinome in situ du col utérin. Au départ j'avais des frottis tous les 3 mois, puis 6 mois, 9 mois et maintenant tous les ans. Mon gynécologue m'a certifié que cela ne voulait pas dire que j'en aurais un autre. Et tu vois au bout de 16 ans : je n'ai rien eu d'autre. Je me fais contrôler régulièrement c'est tout. Aucun cancer n'est identique. Voilà j'espère t'avoir donné un peu de courage. Bisous. Offenda

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2005-08

            publicité

            Chargement...
            X