publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C est fini il est partit

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • C est fini il est partit



    atteint d un cancer du poumon mon père etait en soin palliatif depuis trois semaines ,ils nous a quitté.le 07 septembre..
    je suis restée nuit et jour a son chevet, dans un lit d appoint a l hopital guettant a chaque instant son souffle, un peu comme une mére guettant son nourrisson de peur de la mort subite...
    je savais que ca allait arriver mais est on jamais pret?
    je suis choquée je n arrive pas a pleurer mais je suis extrement fatigué.
    je n arrive pas a parler jai du mal a marcher ou a reflechir mon mari a peur que je fasse une depression...
    conseillez moi ...

  • Non on est jamais prêt



    quand il s'agit de personne que l'on aime; surtout son père ou sa mère; une partie de nous s'en va; c'est terrible; il a eu la joie d'avoir sa fille près de lui, pour le soutenir, lui dire son amour; malgré ce, quand la maladie prend le dessus on ne peut rien retenir; on se retrouve désarmée, impuissante à arrêter le cour des choses; je compatis à ta peine, tu es en état de choc, due à la douleur et au manque, ce grand moment de peine, va faire place à tous les souvenirs que tu as avec lui et tu repenseras qu'au bons moments; tu le referras vivre dans tes pensées; essaie de surmonter cette perte et continue à entretenir sa mémoire courage nous sommes tous concernés de près ou de loin ; je te serre fort dans mes bras et te présnete mes plus sincères condoléances; nisky

    Commentaire


    • Même situation



      J ai connu la même situation que toi il y a 25 ans, je n ai pas craqué tout de suite car j ai soutenu tout le monde (ma mère, ma soeur) et en plus il y a toute la paperasse dont on se passerait bien.
      Mais, j ai craqué beaucoup plus tard et depuis je souffre de cancérophobie alors fais bien attention à toi mais le temps atténuera la douleur mais ton papa sera toujours dans ton coeur.
      Je t embrasse bien affectueusement.

      Commentaire


      • Dis-toi que



        tu as eu de la chance d'assister à ses derniers moments.
        J'ai perdu ma mère d'un cancer , ça a duré un mois à l'hôpital et pendant ce temps, j'étais hospitalisée dans un autre hôpital pour un accident de voiture;
        j'ai pu aller en chaise roulante, à l'enterrement.

        c(est vrai qu'on n'est jamais prêt et c'est très dur de perdre ses parents; on est orphelin à tout âge;
        Au moins tu as pu l'accompagner.

        Maintenant essaie de te remettre ( toi!!!!)
        n'hésite pas à te faire plaisir;
        ton papa n'aimerait sûrement pas te voir dépressive.
        la vie est si courte!!!

        Amicalement.

        Commentaire


        • Non on est jamais prêt
          Merci



          a vous pour ses mots...
          comme tu le dis je dois etre en état de choc...
          on va tous le vivre c'est sur mais c'est si douloureux...
          merci a vous pour vos mots!

          Commentaire


          • Courage



            bonjour, mon pere est parti il y a 15jrs d'un cancer du pancreas il n'avait que 50ans. j'ai 25ans et deux enfant. moi aussi je suis reste a son chevet pendant 9 mois j'ai suivi ca maladie de a a z et c'etait tres dur. je n'arrive pas non plus a pleurer sauf pendant la ceremonie j'ai fait des crises de folies d'apres le medecin. mais depuis je n'arrive pas a penser a reflechir. pour moi il n'est pas mort, je m'oblige a ne pas y penser. d'abord je n'y arrive pas. si jamais ca ne va pas va voir ton medecin. le mien avait suivi mon pere donc il c ce que j'ai vecu. il m'a donne un petit traitement sur mon etat nerveux general. je suis un peu a l'ouest mais je ne m'enerve pas pour un rien et je vis avec mes deux enfants qui m'aident beaucoup je pense a continuer.
            je e souhaite beaucoup de courage, mais ne pas pleurer n'est pas grave ca ne veut pas dire que tu ne l'aime aimais pas bien au contraire mais que tu es choqué, c'est ce que mon medecin me dit.
            a bientot.

            Commentaire


            • Maysarah...



              je pense bien a toi... tu vas effectivement devant des moments difficiles. Je sais très bien ce que c'est. Maman est partie qq semaines avant ton papa et comme toi, le chagrin, les larmes ne sont pas venus tout de suite et tardent meme...j'en culpabilisais.
              mais comme toi, grosse fatigue.
              pour la depression, je ne suis pas sure. Ta reaction est des plus normales, c'est tout simplement de la decompression, de la douleur et du manque. Bref, le deuil. Il faut passer par la, avec ou sans larmes. Mais traverse cette periode et pense a ton papa, parle lui, il est à tes côtés, tu verras, ca te rechauffera aussi le coeur et te permettra d'avancer.

              j'ai été touchée par ce que tu dis "je suis restée nuit et jour a son chevet, dans un lit d appoint a l hopital guettant a chaque instant son souffle, un peu comme une mére guettant son nourrisson de peur de la mort subite..."
              c'est l'image que j'avais lors des nuits que j'ai passé a ses cotés. les roles en etaient inversés, c'était troublant.

              bon courage, Maysarah et surtout ne force pas et laisse monter les choses, les emotions, les souvenirs, tu en tireras qq chose de lumineux pour ta route.

              je t'embrasse,

              O.

              Commentaire


              • Merci pour vos messages



                onana et roudoudou,

                aujourdhui je pleure, le choc s'en va et la douleur se fait plus profonde.
                Le pire réaliser qu'il ne reviendra plus !
                serait-il possible d'entrer en contact avec vous?

                Commentaire


                • Merci pour vos messages
                  Je t'envoie un mp



                  avec mon adresse mail

                  Commentaire


                  • Toutes mes pensées



                    J'ai connu moi aussi cette situation.
                    Mon Papa est parti un 19 janvier 2004, victime de l'amiante après 1.5 an de longue et douloureuse maladie.

                    Habitant à 1000 km, j'ai heureusement pu arriver 3H avant son départ. Nous étions tous là près de lui.
                    Mon premier sentiment : le soulagement !
                    Enfin, il était en paix, sans souffrance.
                    Puis, beaucoup de monde, de choses à faire
                    et enfin, mon retour à la maison et ce vide dans mon coeur

                    Et encore, dans les mois qui ont suivi, toujours ces rèves dans lesquels étaient mon Papa mais malade.

                    Ce n'est que 1 an et 9 mois tard que je repense à lui de facon 'normale' et encore...

                    Le temps fera les choses. Ne le bouscule pas.
                    Laisses toi aller à tes émotions
                    Parles en peut etre à un tiers (medecin...) celà fait du bien

                    Je t'embrasse
                    Francoise

                    Commentaire


                    • Idem



                      maman est partie il y a une semaine:cancer des poumons apres un an de soins palliatifs!!!!!je n'arrive plus à pleurer apres avoir tant pleure à l'annonce de la maladie!!!!je suis crevee aussi et ai perdu l'appetit et le sommeil,maman avait 57 ans que c'est injuste!!!!elle ne fumait pas!!!!!!mon mari est tres present et mes enfants en bas age m'aident à tenir le coup!!!!essaies de te raccrocher à ta famille,bises à

                      Commentaire


                      • Le 7 sept....



                        triste date pour moi aussi
                        en effet c le jour de l'anniversairre de mon papa qui nous a quitté en le 8 aout 1994 a l'age de 38 ans.
                        cancer pour lui aussi
                        il souffrait horriblememnt et ca a été un soulagement pour lui mais un immence vide pour nous
                        j'avais 19 ans a l'époque ma soeur 18 et mon frère 13......c triste de partir a 38 ans comme a tout age
                        il ne m'a pas vu me mrier, n'a pas vu naitre mes enfants......bref il manque tout les moments forts mais je suis certaine qu'il nous voit de la haut et nous soutien
                        il est vivant dans mes souvenirs et dans mon coeur et le restera a jamais.....

                        Commentaire

                        Publicité

                        Forum-Archive: 2005-092005-10

                        publicité

                        Chargement...
                        X