publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je ne veux pas que papa souffre à sa mort

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je ne veux pas que papa souffre à sa mort



    c'est dur, je sais, il faut du courage..... surtout pour ma mére, je la soutiens, je passe tous les 15 jours en Normandie car j'habite la banlieue parisienne et mes parents habitent du côté de Deauville dont mon père est hospitalisé à Caen. Maman fait le voyage tous les jours pour être à ses côtés, quand mon frère ou moi nous venons, nous l'emmenons.
    Il savait qu'il avait un cancer à l'oesophage depuis Octobre 2005, il a subit 2 fois la chimio, il ne mange plus, il a perdu 25 kilos, il est nourrit par un tuyau allant du nez jusqu'à l'estomac avec des poches d'alimentation, mais entre temps il a fait une phlébite, une embolie pulmonaire et puis deux infartus.... Je l'ai vu souffrir... il avait mal dans les jambes, dans les os, il n'arrive pas à s'asseoir, il bougeait dans tous les sens, c'est terrible une telle souffrance, résultat nous apprenons que le cancer n'est plus localisé, métartase, et dans les os. Il est au soins intensifs... Il est sous morphine, il ne souffre plus. Nous ne pouvons rien lui faire... attendre la fin... c'est terrible mais il a encore sa tête. Maman doit bientôt le recevoir à la maison avec son lit d'hôpital (Hospitalisation a domicile) mais j'ai peur qu'elle ne dormira plus les nuits car elle est trés fatiguée, angoissée. Je pars la rejoindre pour le week end de Pâques malgré mes fils âgés de 19 et 17 ans resterons à la maison mais comprennent trés trés bien. C'est une période la plus dur car on ne peut rien faire c'est à dire attendre la fin de ses jours.... mais comment ? je prie le bon dieu "sans souffrance".
    Merci à tous ceux qui m'ont lu, qui me comprennent, mon courage, ma tristesse au fond de moi même...

  • Bonsoir



    comme je te comprends...nous vivons une histoire très semblable.

    Maman est atteinte de cette même maladie qui se propage à l'intérieur et pour laquelle aucun traitement n'a pu être mis en place (le diagnotique a été fait trop tard!!! mais comment est-ce possible??? je ressents à la fois un tel désespoir (que faire, on ne pas ne rien faire...) et aussi une telle animosité envers le corps médical qui malgré leur soutient, leur gentillesse, leur comprehension n'ont rien à proposer (si ce n'est des soins paliatif-morfine-)et surtout qui n'ont rien vu venir!!! Maman c'est vrai ne se plaignait pas-et encore maintenant, je vois bien qu'elle souffre en silence c'est très dur-
    elle pensait toujours qu'elle était douillette, et que les medecins prendraient ses maux à la "rigolage" ...

    Elle vient d'être hospitalisée à domicile ce jour. Elle est encore "autonome" mais son état change si vite: il y a 1 mois quand on en était au début des examens, et que l'on était encore naïf devant la gravité de la situation on était allé faire une petite marche en famille. Aujourd'hui elle ne tient presque plus debout seule sans vaciller.

    Je la regarde, Maman est si jeune pas de ride ou si peu (elle à 54 ans) et je me dis ce n'est pas possible, pas elle, elle pourrait vivre encore tellement de chose.
    Les médecins nous ont laissé très peu d'espoir sans chimio cela va très vite avec chimio l'espérance de vie peut etre poussée jusqu'à 6 mois : après des jours et des nuits à se torturer l'esprit pour savoir s'il fallait ou non "s'acharner" therapautiquement pour prolonger la vie, on a tous (presque tous) opté pour cette chimio mais le fameux mardi ou devait démarrer cette chimio, les médecins nous apprennent que ce n'est pas possible : je leur en veux de nous avoir fait espérer....

    Je me demande si dieu existe
    Je doute enormémént, s'il existe je lui en veux aussi

    Maman est si gentille; pourquoi elle???

    merci de m'avoir lu

    Commentaire


    • Ma mère de 83 ans



      a été opérée d'un cancer du colon; elle a à peu près bien vécu chez elle pdt un an, mais depuis fin novembre son état s'aggrave; elle lutte pour ne pas aller à l'hosto; donc elle supporte la douleur au ventre le spasfon ne fait rien et malgré son cancer qui se généralise aux poumons et certaineùment encore ailleurs, le médecin ne lui donne rien de spécial; à ce jour elle ne mange que très peu, mais elle est chez elle et vaque tte seule à son train; linge, cuisine sauf les courses que ma soeur lui fait; elle ne sort quasiment plus; mais les toubibs ont compris qu'elle voulait rester chez elle, là aujourd'hui elle a tj mal et va demander qq chose de plus fort pour calmer la douleur; voilà la raison pour laquelle on n'a pas voulu lui parler de sa maladie mais elle a des doutes et ne prononce jamais le mot de cancer; donc je suis pour ne pas la faire souffir; d'ailleurs elle n'a jamais eu de chimio ni radiothérapie; cela l'aurait tuer a dit le toubib;

      Commentaire


      • Bonsoir
        Donnons nous la main.....



        Bonjour lilou,
        Je n'ai pas pu lire mes messages ce week end, mais quand j'ai lu ce matin ton message, je ne me suis pas sentie seule.... Nous vivons la même chose, nous avons du mal à croire que cette maladie peut arriver à notre proche, notre bien aimé, si gentil qu'il ne mérite pas de souffrir. C'est vrai que ta maman est jeune, elle a encore du temps à vivre...Mon père a eu ses 72 ans le 21 mars, nous avons réussi a lui faire souffler ses bougies qui seront ses dernières.....
        Puis je me permettre de poser des questions ?
        Commnent elle fait ta maman pour vivre à son domicile, si elle ne marche presque plus, elle doit rester allonger ?? Y A t il des infirmières, des aides ?
        Car mon père est encore à l'Hopital au soins intensifs, ma mère et moi appréhendons que s'il rentre à la maison, on ne dormira pas par l'angoisse qu'il lui arrive quelquechose ou qu'il souffre ?
        Je pense trés fort à toi Lilou.
        Donne moi de tes nouvelles ainsi que ta maman.
        à bientôt

        Commentaire


        • Ma mère de 83 ans
          Merci de tout coeur



          Merci Francoise,
          Merci encore de tout mon coeur, et pour l'amour de mon pére adoré.
          J'ai lu ton message, ton beau-frère est parti d'une crise cardiaque... toute ma famille espére qu'il partira du coeur sans réanimation....pour ne pas le faire souffir de la maladie car il a encore maigri ces derniers temps.
          Je pars Jeudi soir rejoindre ma mére qui est fatigué des transports tous les jours 80 km en voiture et ainsi voir mon père que je ne l'ai pas vu depuis 10 jours, toujours à l'hopital aux soins intensifs, il a un patch de morphine, parfois la douleur reviens, il marche difficilement, il se nourrit de poche d'alimentation par le tuyau, c'est l'horreur de voir cela, le corps bouffé par la maladie....
          Il faut du courage, de la volonté, avoir toujours le sourire, et croire à tous ses projets.... Même Lilou avec sa mère, il faut la soutenir.
          Car ces malades n'ont pas beaucoup de temps à vivre et il faut en profiter de vivre ces moments précieux, il faut les accompagner à cette souffrance.
          Je te remercie encore
          Je t'embrasse.
          Titine

          Commentaire


          • Ma mère de 83 ans
            Courageuse !!!!



            Bonjour Nisky,
            Qu'elle est courageuse ta mère !!! Pourquoi le docteur ne lui donne pas des patchs de morphine pour la douleur ? Cela lui calmera. Il ne faut pas laisser souffrir ta maman.
            Courage Nisky, tiens bon....
            je t'embrasse.
            Titine

            Commentaire


            • Courageuse !!!!
              Oui elle est très dure



              avec elle meme et pour elle pas question d'aller à l'hosto; en plus elle a moyennement confiance aux toubibs et elle se fait son auto médication à tort bien souvent; mais elle tient le coup mais jusqu'à quand?nous on est en transe et on l'appelle tous les 2 jours et on craint puisque elle ne veut pas venir chez ma soeur, qu'elle décède toute seule; elle ne veut pas aller chez qui veut s'en occuper; elle veut rester chez elle;

              Commentaire


              • Oui elle est très dure
                Dure !



                Un jour, elle souffrira tellement qu'elle vous demandera de l'emmener à l'hopital pour soulager sa douleur. Ce n'est pas possible que son docteur lui donne rien ? J'espère pour ta maman qu'il ne lui arrive rien... Tu as une soeur, dont vous êtes deux à vous relayez... Bon courage.
                Titine

                Commentaire


                • Donnons nous la main.....
                  Quelques informations



                  Tous d'abord je te remercie pour ton message et tes pensées.
                  ça fait chaud au coeur et cela fait du bien de pouvoir en parler, d'échanger sur un tel sujet.
                  Une amie m'a dit un jour que certaines personnes "croient" que cette maladie est contagieuse, maintenant je comprends bien ce qu'elle voulait dire.

                  Concernant Maman, nous avons opté pour l'hospitalisation à domicile; en fait c'est comme l'hopital (même responsabilités des medecins) mais beaucoup plus de liberté pour le malade et son entourrage. Concrêtement, tout est pris en charge ; à commencer par les repas (les complements nutritionnels), une kiné passe dans notre cas une fois par semaine ainsi qu'une infirmière plusieur fois par semaine; le médecin du centre de cancerologie (qui est à une trentaine de km) passera accompagné du médecin traitant, une aide ménagère va également faire quelques heures chez mes parents, ils installent également du materiel médical (machine à distribution d'oxygene, déhambulatoire, lit médicalisé si besoin, matériel pour les infirmières....) ainsi qu'un fax pour les ordonnances, un ordinateur avec internet pour les joindre rapidement.
                  Il y a aussi possibilité d'un accompagnement psy pour le malade et la famille.
                  D'un point de vue pratique je trouve cela très organisé.

                  On ne se sent pas seuls au monde, le corps médical semble très présent

                  la kiné est passée hier, je trouve que cela a redonnée la pêche à Maman, même si la morfine ne fait quand même pas des miracles.

                  Concernant ton papa, son retour à domicile est prévu pour quand?
                  je comprends tes angoisses quand à la vie d'une personne malade à domicile, que faire en cas d'urgence, de trop grandes souffrances...
                  j'espère que ton papa a pu apprécié sa fête d'aaniversaire.
                  je t'embrasse,
                  essayez de passer de bonnes fêtes de paques
                  lilou

                  Commentaire


                  • Ma mère de 83 ans
                    Bonjour françoise



                    j'ai lu ton très gentil message. j'ai du mal à accepter ce que tu dit même si en y pensant bien tu as raison. Mais j'ai très peur de ce qu'il y a après la mort: je me pose beaucoup de questions , beaucoup trop : est ce que maman n'aura pas froid (elle a toujours froid), est ce qu'elle ne sera pas seule, qui l'accueillera....
                    Et mon papa comment va-t-il surmonter le départ de maman et nous les enfants? tout cela tourne en boucle dans ma tête
                    alors pour l'instant je préfere que maman reste avec nous (c'est quand même égoïste, mais une maman, comme un papa, on n'en a qu'un). On raconte pleins de souvenirs, on regarde les photos de son enfance. Elle a certes du mal a s'exprimer elle souffre malgré les patch de morphine, mais la vie continue
                    Je t'embrasse
                    lilou

                    Commentaire


                    • Quelques informations
                      Papa est en maison de soins (fin de vie)



                      Oui mon papa chéri est transféré de CHU de CAEN à la maison de soins palliatifs à Honfleur. Ma mére n'a pas eu le temps de réagir et de souffler. Papa est bien à Honfleur peut être mieux que l'hopital. Ma mère ne s'angoissera plus d'hospitalisation à domicile car ils habitent dans un petit deux pièces dont le lit d'hopital n'entrera pas dans cet appartement.
                      Papa souffre encore de ses jambes, il a marché ce week end et depuis hier, il ne marche plus, il s'alimente par des poches d'alimentation.
                      Maman m'a dit qu'il a encore maigri... et nous avons pleuré tous les deux au téléphone. C'est terrible !!!! imaginez un être bon vivant avec le sourire pesant 108 kilos et arrive à 70 kilos.... il est bouffé par la maladie.
                      Excuse moi, mais cela me fait du bien d'écrire... je me sens pas toute seule. Demain je prends la route de normandie pour rejoindre mes parents et profiter pleinement la vie avec mon papa chéri, je lui ai acheté un CD audio de jazz, de Franck Sinatra puis 2 DVD de concert de Franck Sinatra pour son plaisir de regarder avec son lecteur DVD portable et écouter ses chansons préférés... Chaud au coeur !!!

                      Commentaire

                      Publicité

                      Forum-Archive: 2006-04

                      publicité

                      Chargement...
                      X